Toutes les saveurs

(All the Flavors, 2012)

Livre
128 pages
ISBN : 978-2-84344-981-9
Parution : 20 mai 2021
Disponible
9,90 €
Ajouter
Version numérique
Formats : ePub, Kindle (sans DRM)
ISBN ePub : 978-2-38163-023-6
Parution : 20 mai 2021
Disponible
4,99 €
Ajouter

Idaho City, en pleine fièvre de l’or.
Les temps sont à la conquête. De l’Ouest, bien sûr. De la fortune, surtout… Prospecteurs, commerçants, banquiers, filles de petite vertu, bandits et assassins s’agrègent en une communauté humaine au goût de mauvais whisky et à l’odeur de poudre. Et puis il y a ce petit groupe de prospecteurs chinois. Qui vivent entre eux, s’entassent dans des baraquements minuscules, et font planer sur la ville les effluves de leur cuisine aux saveurs aussi épicées qu’inconnues. Lily, la fille de leur propriétaire, est fascinée par ces étrangers aux coutumes impénétrables. Et par l’un d’entre eux en particulier, un géant au visage rouge et à l’immense barbe, Lao Guan, qui lui apprend les mystères du wei qi et lui raconte des récits stupéfiants, les aventures de Guan Yu, le dieu de la guerre, de Lièvre roux, son cheval de bataille, et de Lune du dragon vert, sa fidèle épée. Guan Yu, qui fait face à l’injustice et à la trahison dans cette Chine impériale fabuleuse. À l’image de Lao Guan, dans cette Amérique en gestation…

« Les merveilleux récits de Ken Liu explorent avec brio l’endroit où l’ordinaire et l’extraordinaire se rencontrent. »
The Washington Post

Ken Liu est né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d’émigrer aux États-Unis à l’âge de onze ans. Titulaire d’un doctorat en droit (université de Harvard), programmeur, traducteur du chinois, il dynamite les littératures de genre depuis une quinzaine d’années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy Award. Si Toutes les saveurs est le troisième de ses récits à paraître dans la collection « Une heure-lumière », Le Bélial’ lui a également consacré deux recueils, La Ménagerie de papier (2015), lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire, et Jardins de poussière (2019).

L'actu du livre

Bonus

Revue de presse

« Ken Liu nous offre avec Toutes les saveurs une novella très douce qui met en avant de belles valeurs comme l’amitié et la tolérance tout en invitant au dépaysement au moyen de légendes mettant en scène une Chine fantasmée. Le texte permet également de se projeter dans les États-Unis du XIXe et de découvrir l’importance de l’immigration chinoise à cette époque, ainsi que les difficultés que ces communautés purent rencontrer. Une lecture qui fait du bien et qui, comme tous les Une Heure Lumière, se dévore rapidement. » Le Bibliocosme

« [Critique commune à À dos de crocodile, Toutes les saveurs et le hors-série UHL 2021] Pour la quatrième année consécutive, la collection « Une heure-lumière » publie un hors-série à l’occasion de ses parutions du printemps, ouvrage offert pour l’achat de deux titres de la collection. Il s’agit d’une catalogue de la collection, avec couverture et résumé, agrémenté d’une novelette inédite de Greg Egan et d’une introduction d’Olivier Girard qui réaffirme à cette occasion l’intérêt qu’il porte à Greg Egan, repéré par Francis Valéry et Sylvie Denis et dont sa maison d’édition s’est fait le promoteur, rappelant à travers ses titres emblématiques la place qu’il occupe au sein de la science-fiction. « Un Château sous la mer », donc, au... » Bifrost

« S’il faut trouver un point commun à ces quatre livres, outre leur force de suggestion, il tient à l’étude délicate — même chez Shepard, malgré la rudesse apparente — du rapport à l’autre. En augmentant l’altérité, la SF permet de dénouer subtilement les intrications entre soi et autrui, y compris, chez Shepard et peut-être chez Egan, l’Autre suprême. En plus de nous projeter, pour quelques heures, à un milliard de kilomètres. » En attendant Nadeau

« La palette de Ken Liu ne manque ni de richesse ni de surprises et Toutes les saveurs montre une fois de plus tout le talent de cet auteur si attachant. À sa manière discrète, il ne déçoit jamais et nous immerge immanquablement dans son imaginaire pétri d’humanité. Toutes les saveurs donne une belle leçon d’ouverture et de fraternité. » La Yozone

« Du reste, je demeure tout de même profondément convaincu que ce genre de texte, sachant faire un pont habile entre tous les aspects de notre réalité passée et ce qu’ils évoquent de notre présent est important, voire même essentiel. Surtout quand ces textes sont écrits par Ken Liu. Parce que Ken Liu. » Le Syndrome Quickson

« Limpide, plein de jolis moments et d’autres nettement plus terribles, Toutes les saveurs mérite amplement le coup d’œil. » Elbakin.net

Ça vient de paraître

Body Snatchers – l'invasion des profanateurs

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 106
PayPlug