Revue de presse

Capitaine Futur dans la Yozone

« Edmond Hamilton a tout compris du sense of wonder. Même bien des décennies après, alors que sa création bafoue toute réalité, la série fonctionne toujours. Capitaine Futur, c’est le souffle de l’aventure, de la camaraderie, des nobles sentiments. Même s’il me faut bien avouer que ce cycle apparait daté, la magie opère encore et toujours, emportant les lecteurs dans le maelström de l’Âge d’or et du Space opera échevelé. Lire Capitaine Futur revient à retrouver ses yeux d’enfant à la découverte d’un monde merveilleux. » La Yozone

Diaspora dans le Culte d'Apophis

« C’est donc à un roman de SF comme on n’en voit, au mieux, qu’une fois par décennie, auquel nous avons affaire, le pinacle de la carrière de son auteur, l’apogée de ce qu’à pu proposer la Hard SF, et, à mon avis, l’acmé de la science-fiction tout court. » Le Culte d'Apophis

Molly Southourne chez le Bibliocosme

« Les meurtres de Molly Southbourne correspond tout à fait au genre de livre qu’on est incapable de poser une fois ouvert. C’est souvent dérangeant, parfois vraiment oppressant, mais toujours passionnant. Voilà encore une belle acquisition pour la collection “Une Heure Lumière” que je ne peux que vous encourager à découvrir. » Le Bibliocosme

Molly Southourne dans la Yozone

« Une superbe novella de Tade Thompson qui baigne dans le sang et plonge chacun dans un certain malaise, tout en l’interpellant sur une situation proprement hallucinante, ce qui en fait tout l’intérêt.
Une pépite poisseuse à ne pas manquer ! » La Yozone

Les Meurtres de Molly Southbourne : l'avis de Célindanaé

« Tade Thompson réussit donc le pari de traiter de nombreux thèmes en un peu plus de 100 pages, avec un récit parfaitement maîtrisé à l’atmosphère angoissante. Les meurtres de Molly Southbourne est un véritable bijou, une histoire horrifique modernisant le thème du double. Un des meilleurs titres de cette surprenante collection ! » Au pays des Cave Trolls

Colonies chez les Histoires de Lullaby

« Avec ce recueil, Laurent Genefort prouve qu’il est aussi doué pour la forme courte que pour le format long. À lire absolument si vous aimez la science-fiction – a fortiori le space op’ – et les univers froids, mais variés, où évoluent des personnages à la psychologie travaillée. » Les histoires de Lullaby

Page 1 sur 29  

En précommande

Waldo

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 94
PayPlug