Revue de presse

“Les Coureurs d'étoiles” dans la Yozone

« Ces quatre textes se lisent avec plaisir, car Poul Anderson y fait montre d’inventivité à plusieurs niveaux. Chaque texte est l’occasion de découvrir une planète étrangère soigneusement pensée. Géographie, population, système politique... figurent au centre des intrigues et agrémentent le déroulement des récits. Même si l’action est omniprésente, elle ne prend pas le pas sur la réflexion, les histoires jouent sur les deux tableaux. L’intérêt de ce recueil Les coureurs d’étoiles réside aussi dans ses personnages. Ces derniers sont tous fort différents, chacun avec ses qualité et ses faiblesses, mais tous dignes représentants de la Ligue Polesotechnique. » La Yozone

“Issa Elohim” dans la nooSFère

« Issa Elohim est un très beau texte, tout en finesse, dans lequel on retrouve la quintessence du travail de Kloetzer derrière un récit en apparence simple et limpide, mais sur lequel on ne cesse de revenir. » nooSFère

“Tau Zéro” dans le Blog-o-livre

« L’intrigue, qui parait classique, ne manque pas de s’avérer rapidement solide, prenante et entraînante. Le format court du roman permet aussi d’offrir une tension efficace et trouve le juste milieu sans jamais donner l’impression de trop en faire. » Blog-o-livre

“Le Fini des mers” chez Boojum

« En moins de cent pages, il réussit à nous intéresser à cet enfant et au destin du monde (ça décoiffe d’ailleurs). Pas mal pour un auteur qui à l’époque avait moins de trente ans ! Cher lecteur, lance-toi et découvre Gardner Dozois. » Boojum

“Aux douze vents du monde” chez Just A Word

« Recueil tendre et humain, Aux Douze Vents du Monde fait honneur au talent d’une conteuse venue d’ailleurs, Ursula K. Le Guin. Dix-sept nouvelles pour raconter l’homme face aux étoiles et lui faire rencontrer l’autre, dix-sept récits qui portent l’imaginaire vers des rivages trop souvent oubliés. » Just A Word

Black Tom chez Nébal

« C’est une vraie bonne relecture critique de Lovecraft, qui ne se contente pas de dénoncer opportunément, mais le fait avec finesse et sans jamais oublier par ailleurs de raconter une bonne histoire. L’entreprise était très casse-gueule, mais le résultat m’a amplement convaincu. Très recommandable, que vous aimiez Lovecraft ou pas d’ailleurs. » Welcome to Nebalia

La Ballade de Black Tom chez Gromovar

« Au final, un texte très sympathique qui prouve qu'on peut faire du « Lovecraft » militant et réussir, ce qui n'est pas toujours le cas. Il a obtenu le Shirley Jackson Award 2017 et le British Fantasy Award 2017, et il ne les a pas volés ; c'est à ses qualités propres que la novella les doit, pas au Lovecraft-cleaning en cours dans le petit monde toujours si moutonnier de l'Imaginaire. » Quoi de neuf sur ma pile

Les Ferrailleurs du cosmos chez Lorhkan

« Les ferrailleurs du cosmos est donc un fix-up réussi, faisant parfaitement la jonction entre les space-operas de l’âge d’or et les récits et thématiques plus modernes, avec un équilibre délicat jamais mis en défaut. […] Et accessoirement, on a là la plus belle sortie de la collection « Pulps » qui a de beaux jours devant elle. » Lorhkan et les mauvais genres

Capitaine Futur dans la Yozone

« Lire Capitaine Futur revient à retrouver une âme d’enfant sans préjugés. Le voyage s’avère exotique, nous trimballant entre les planètes et les dangers. Il malmène nos connaissances actuelles, et alors ? La lecture doit être un plaisir et le contrat est ici rempli. » La Yozone

Page 1 sur 26  

En précommande

Bankgreen, l'intégrale

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 92
PayPlug