Dernières nouvelles du Bélial'

Rencontre autour d'Ursula K. Le Guin sur Bélial' TV

Le 2 juin, rendez-vous sur la chaîne YouTube du Bélial', pour discuter d'Ursula K. Le Guin avec Hélène Escudié et David Meulemans ! Spécialiste de Le Guin, David Meulemans a signé la préface des Quatre vents du désir ; quant à Hélène Escudié, on lui doit une thèse sur l'autrice ainsi qu'un long et passionnant entretien-carrière avec celle-ci, au sommaire également du recueil. Comme d'habitude, on vous attend nombreux et avec plein de questions !

“Le Serpent” : l'avis du Bibliocosme

« Il en résulte une intrigue qu’on suit avec un plaisir immense, plaisir qu’on est ravi de pouvoir bientôt prolonger via les autres volumes de cette trilogie de “La Maison des jeux” qui vient rehausser encore un peu plus la qualité (déjà excellente) de la collection “Une Heure Lumière”. » Le Bibliocosme

“Bonheur™” : l'avis de Baroona

« Une bonne surprise donc que ce Bonheur™ de Jean Baret, un roman tragiquement juste. Surprise est le bon mot, puisque je pensais savoir à quoi m'attendre, ne pas particulièrement y accrocher et il a tout de même réussi à m'impressionner. […] J'ai bien fait de le consommer. » Baroona

Une soirée de lancement pour “Noon du Soleil noir”

Le vendredi 10 juin, nous vous donnons rendez-vous à la galerie Un livre – une image (17, rue Alexandre Dumas - Paris 11e) pour le lancement de Noon du soleil noir, le nouveau roman de L.L. Kloetzer, pur récit de fantasy rendant, illustré par Nicolas Fructus. Cette rencontre aura lieu en présence du L. de L.L. Kloetzer, de Nicolas Fructus et de l'équipe du Bélial'. Nous vous attendons nombreux !

“Les Quatre Vents du désir” : l'avis d'Un Dernier Livre

« Le Bélial’ frappe juste et fort en rééditant Les Quatre Vents du désir. Nous donnant à découvrir des univers encore inattendus venant d’Ursula K. Le Guin, mais aussi des thématiques chères à l’autrice, comme le voyage, la linguistique, l’anthropologie, le féminisme et les enjeux de la société dans ces dérives les plus dangereuses. C’est foisonnant, passionnant et enivrant. » Un Dernier Livre

“Les trois reliques d'Orvil Fisher” : l'avis de Just A Word

« Tableau final d’une Tragédie Humaine aussi noire que radicale, Les Trois Reliques d’Orvil Fisher s’enfonce dans le monde absurde et violent créé par l’homme lui-même. Thierry Di Rollo transforme une quête de vengeance en quête de sens, annonce la fin du monde et l’avènement de l’anhumain, met fin à l’insignifiance du vivant par la brutalité de la mort. On en ressort encore une fois lessivé mais étrangement lucide sur la condition humaine. » Just A Word

Ça vient de paraître

Les Quatre Vents du désir

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 106
PayPlug