Dernières nouvelles du Bélial'

“Les Coureurs d'étoiles” dans la Yozone

« Ces quatre textes se lisent avec plaisir, car Poul Anderson y fait montre d’inventivité à plusieurs niveaux. Chaque texte est l’occasion de découvrir une planète étrangère soigneusement pensée. Géographie, population, système politique... figurent au centre des intrigues et agrémentent le déroulement des récits. Même si l’action est omniprésente, elle ne prend pas le pas sur la réflexion, les histoires jouent sur les deux tableaux. L’intérêt de ce recueil Les coureurs d’étoiles réside aussi dans ses personnages. Ces derniers sont tous fort différents, chacun avec ses qualité et ses faiblesses, mais tous dignes représentants de la Ligue Polesotechnique. » La Yozone

Dans l'Abécédaire : K et L

Cette semaine, l'Abécédaire se fait élégiaque : on s'interroge sur l'abolition pure et simple de la mort avec Eric Brown dans son recueil fix-up Kéthani et on s'envole vers des altitudes excessivement lumineuses avec Leyfðu Ljósinu de la musicienne islandaise Hildur Guðnadóttir…

“Issa Elohim” dans la nooSFère

« Issa Elohim est un très beau texte, tout en finesse, dans lequel on retrouve la quintessence du travail de Kloetzer derrière un récit en apparence simple et limpide, mais sur lequel on ne cesse de revenir. » nooSFère

“Tau Zéro” dans le Blog-o-livre

« L’intrigue, qui parait classique, ne manque pas de s’avérer rapidement solide, prenante et entraînante. Le format court du roman permet aussi d’offrir une tension efficace et trouve le juste milieu sans jamais donner l’impression de trop en faire. » Blog-o-livre

Des critiques en plus pour le Bifrost 91

En complément du (gros) cahier critique du Bifrost 91, voici un (petit) supplément. L'occasion de se pencher sur le Dictionnaire Frankenstein de Claude Aziza, de s'aventurer dans la jungle d'Amérique du Sud avec Robert Darvel, de se plonger dans le magistral Hildegarde de Léo Henry et de cueillir quelques fleurs avant la fin du monde avec Nicolas Cartelet…

Jean Baret ou la vie trademarkée : un entretien

Sur le blog, on vous invite à faire connaissance avec Jean Baret, dont le Bélial' publiera le roman Bonheur TM à la rentrée — une claque à s’en faire péter les plombages. Jean Baret donc, nouveau venu (ou presque) dans le landerneau de la SFF, un quasi inconnu qui, gageons-le, ne le restera pas longtemps… Vous cherchiez l’improbable rejeton de K. W. Jeter et Phil Dick ? Le croisement littéraire de Palahniuk et du Jack Barron de Norman Spinrad ? Ne cherchez plus, on l'a trouvé !

Ça vient de paraître

Le Fini des mers

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 91
PayPlug