Dernières nouvelles du Bélial'

“Trop semblable à l'éclair” de l'Autre côté des livres

« … faut-il lire Trop semblable à l’éclair ? Si vous êtes hermétiques à la philosophie ou au choix narratif particulier de l’autrice, non. En revanche, si la littérature et les idées du XVIIIe siècle ne vous rebutent pas et si vous avez envie de les voir se mêler à une intrigue de science-fiction de haute volée, foncez. En tout cas, personnellement je serais au moins au rendez-vous de mars 2020 pour suivre la suite du rapport de Mycroft Canner dans Sept Redditions. »

Le temps fut : la couverture

Découvrez la couverture d'Aurélien Police pour Le temps fut, novella de Ian McDonald (trad. Gilles Goullet) à paraître le 13 février dans la collection Une Heure-Lumière !

Bifrost 97 : la couverture

Découvrez la couverture du Bifrost 97, avec son illustration signée Chloé Veillard !
Au sommaire de ce premier numéro de 2020, un gros dossier consacré à Sabrina Calvo, une novelette d'icelle et deux récits signés Ken Liu et Daryl Gregory. En librairie le 23 janvier.

Vacances !

Le Bélial' prend quelques jours de vacances. Cela signifie activité réduite en VPC, sur le forum, le blog et les réseaux sociaux… Bonnes fêtes à tous, et on se retrouve début janvier !

“Trop semblable à l'éclair” chez En Attendant Nadeau

« Grand livre de science-fiction et grand livre tout court, aussi éblouissant que bouleversant, Trop semblable à l’éclair est une fiction jouant avec la fiction et simultanément une fiction très sérieuse, dans laquelle Ada Palmer allie une intrigue passionnante et des personnages mémorables à une réflexion sur l’organisation sociale et la création. On a hâte de lire la suite. » En attendant Nadeau

“Jardins de poussière” chez le Syndrome Quickson

« Réussir, comme le fait Ken Liu, à présenter dans des formats courts, des situations et des personnages souvent complexes, avec une clarté totale, tout en se permettant le luxe d’y insinuer une émotion puissante, sans jamais se compromettre dans les clichés ou un pathos affligeant, cela ne confine qu’au génie littéraire, pur et simple. » Le Syndrome Quickson

“Trop semblable à l'éclair” : l'avis de Nevertwhere

« Un peu effrayant au premier abord, Trop semblable à l'éclair est un livre clairement à la hauteur de sa réputation. Certes il faut s’accrocher, mais l’incroyable richesse de l’univers vaut bien quelques efforts, d’autant plus qu’une fois bien installé, il est difficile de lâcher l’affaire, tant on veut en savoir plus sur ces personnages ambigües sur lesquels il est difficile d’arrêter une opinion. » Nevertwhere

Ça vient de paraître

Jardins de poussière

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 96
PayPlug