Terra Ignota - 2

Sept Redditions

(Seven Surrenders, 2017)

Livre broché avec rabats
544 pages
ISBN : 978-2-84344-962-8
Parution : 28 mai 2020
Disponible
24,90 €
Ajouter
Version numérique
Formats : ePub, Kindle (sans DRM)
ISBN ePub : 978-2-38163-000-7
Parution : 28 mai 2020
Disponible
11,99 €
Ajouter

Année 2454. Dix milliards d’êtres humains se répartissent en sept Ruches ayant remplacé les États-nations d’antan. Paix, loisirs, prospérité et abondance définissent ce XXVe siècle aux atours d’utopie.  Pourtant, l’âge d’or dans lequel baigne l’humanité depuis trois cents ans touche peut-être à sa fin. Les Ruches coexistent selon un équilibre plus fragile que n’importe qui l’aurait cru, et seule une série de meurtres calculés avec précision maintient le statu quo politique. Le ver est dans le fruit, et avec lui la pourriture… Que faire ? Laisser perdurer l’inacceptable au bénéfice d’une paix de plus en plus friable ? Ou tout réformer ? Mycroft Canner, criminel condamné à une vie de servitude et confident des puissants, a en main l’atout à même de créer, pour peu que l’occasion se présente, les conditions d’un monde infiniment meilleur pour tous et à jamais. Un atout qui, s’il était mal utilisé, pourrait pourtant réduire en pièces tout ce qui existe…

Diplômée de Harvard, Ada Palmer enseigne au département d’histoire de l’université de Chicago. Trop semblable à l’éclair a été salué par le prix Compton Crook et a valu à son autrice le prestigieux John W. Campbell Award. Considéré d’emblée comme un livre majeur outre-Atlantique, il forme avec Sept redditions, sa suite indissociable, le premier versant de « Terra Ignota », l’un des projets littéraires les plus ambitieux que la science-fiction moderne ait produit, quelque part entre Dune et Hypérion, entre philosophie des Lumières et sidération radicale.

L'actu du livre

Bonus

Revue de presse

« Sept Redditions poursuit et achève le diptyque commencé avec Trop semblable à l’éclair mais aussi la première partie du cycle « Terra Ignota ». Vaste fresque futuriste et utopie ambiguë, l’œuvre d’Ada Palmer nous projette dans un avenir aux apparences désirables dont les fondations reposent sur un changement total de paradigme. L’autrice nous pousse dans nos ultimes retranchements, nous contraignant à abandonner nos certitudes et nos repères pour mieux nous fondre dans un habitus différent, même si en grande partie infusé à la pensée politique et morale des philosophes des « Lumières ». Hélas,... » Bifrost

« Sept Redditions est une suite à la hauteur de Trop semblable à l’éclair. Ada Palmer est brillante, son roman est aussi intelligent qu’addictif, doté d’un apport philosophique conséquent et passionnant. » Ombre Bones

« Un peu comme le Jérusalem d’Alan Moore, la somme romanesque d’Ada Palmer repousse les limites du fantastique ou de la science-fiction pour entrelacer imaginaire et métaphysique. Entre Dune et Le fils naturel, entre Les liaisons dangereuses et Fondation, elle développe une œuvre brillamment originale, qui plaît autant qu’elle fait réfléchir. » En attendant Nadeau

« Après le très recommandable Trop semblable à l’éclair, Sept redditions conforte le lecteur dans le sentiment de tenir là un cycle de Science-Fiction qui fera date. Il est ambitieux, exigeant, troublant, surprenant tant il sort des sentiers battus, mais demande à être apprivoisé pour en embrasser toute la richesse et la beauté. » La Yozone

«  J’ai trouvé cette qualité de transcendance, encore une fois, au fil de ces lignes, cette force évocatrice dépassant les questions de genre pour atteindre un plus haut idéal. Je crois sincèrement qu’Ada Palmer, avec Michelle Charrier à son côté, a réussi à raconter une histoire si riche, si dense, aux implications si nombreuses, si fascinantes, qu’elle touche du doigt la perfection. » Le Syndrome Quikson

Ça vient de paraître

La Chose

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 100
PayPlug