Terra Ignota - 1

Trop semblable à l'éclair

(Too Like The Lightning, 2016)

Livre broché avec rabats
672 pages
ISBN : 978-2-84344-958-1
Parution : 24 octobre 2019
Disponible
24,90 €
Ajouter
Version numérique
Formats : PDF, ePub, Kindle (sans DRM)
ISBN PDF : 978-2-84344-891-1
ISBN ePub : 978-2-84344-892-8
Parution : 24 octobre 2019
Disponible
11,99 €
Ajouter

Année 2454. Trois siècles après des évènements meurtriers ayant remodelé la société, les concepts d’État-nation et de religion organisée ont disparu. Dix milliards d’êtres humains se répartissent ainsi par affinités, au sein de sept Ruches aux ambitions distinctes. Paix, loisirs, prospérité et abondance définissent ce XXVe siècle radieux aux atours d’utopie. Qui repose toutefois sur un équilibre fragile. Et Mycroft Canner le sait mieux que personne… Coupable de crimes atroces, condamné à une servitude perpétuelle mais confident des puissants, il lui faut enquêter sur le vol d’un document crucial : la liste des dix principaux influenceurs mondiaux, dont la publication annuelle ajuste les rapports de force entre les Ruches. Surtout, Mycroft protège un secret propre à tout ébranler : un garçonnet aux pouvoirs uniques, quasi divins. Or, dans un monde ayant banni l’idée même de Dieu, comment accepter la survenue d’un miracle ?

Diplômée de Harvard, Ada Palmer enseigne au département d’histoire de l’université de Chicago. Trop semblable à l’éclair a été salué par le prix Compton Crook et a valu à son autrice le prestigieux John W. Campbell Award. Considéré d’emblée comme un livre majeur outre-Atlantique, il forme avec Sept redditions, sa suite indissociable, le premier versant de « Terra Ignota », l’un des projets littéraires les plus ambitieux que la science-fiction moderne ait produit, quelque part entre Dune et Hypérion, entre philosophie des Lumières et sidération radicale.

L'actu du livre

Bonus

Télécharger la plaquette de présentation

Revue de presse

« En conclusion, Trop semblable à l’éclair est un roman dans lequel il faut se lancer en connaissance de cause. Il faut en accepter son rythme lent, sa narration particulière et la densité des informations qui surgissent dans chaque paragraphe. L’exigence demandée aura comme récompense le tableau extraordinaire d’une société plausible et cohérente, complexe et fascinante dans sa beauté et ses écueils, tellement bien peint qu’on désire et redoute en même temps d’y vivre un jour. » L'avis d'Audrey Pleynet sur ImaJn'ère.

« J’ai dévoré ce premier tome et précommandé le second dans la foulée tant j’ai été convaincue, tant j’ai été emballée. Sans hésiter, je qualifie ce roman de coup de cœur et je le recommande très chaudement. » OmbreBones

« Après une période de troubles ayant failli entraîner sa disparition, l’humanité a opté pour un changement de paradigme aussi brutal que radical. États-nations et religions ont été ainsi remplacés par une oligarchie composée de sept Ruches qui dirigent le monde, redessinant la société à la lumière de la philosophie du XVIIIe siècle. Sept Ruches pour les gouverner tous, et peut-être sept Ruches pour les lier tous… Parce qu’il a commis un crime effroyable, Mycroft Canner a été condamné à une forme d’esclavage. Instrument du pouvoir des Sept, mais aussi principal souffre-douleur de leurs éminences grises, il est chargé d’enquêter sur le vol et la falsification d’une liste de noms dont... » Bifrost

« … faut-il lire Trop semblable à l’éclair ? Si vous êtes hermétiques à la philosophie ou au choix narratif particulier de l’autrice, non. En revanche, si la littérature et les idées du XVIIIe siècle ne vous rebutent pas et si vous avez envie de les voir se mêler à une intrigue de science-fiction de haute volée, foncez. En tout cas, personnellement je serais au moins au rendez-vous de mars 2020 pour suivre la suite du rapport de Mycroft Canner dans Sept Redditions. »

« Grand livre de science-fiction et grand livre tout court, aussi éblouissant que bouleversant, Trop semblable à l’éclair est une fiction jouant avec la fiction et simultanément une fiction très sérieuse, dans laquelle Ada Palmer allie une intrigue passionnante et des personnages mémorables à une réflexion sur l’organisation sociale et la création. On a hâte de lire la suite. » En attendant Nadeau

« Un peu effrayant au premier abord, Trop semblable à l'éclair est un livre clairement à la hauteur de sa réputation. Certes il faut s’accrocher, mais l’incroyable richesse de l’univers vaut bien quelques efforts, d’autant plus qu’une fois bien installé, il est difficile de lâcher l’affaire, tant on veut en savoir plus sur ces personnages ambigües sur lesquels il est difficile d’arrêter une opinion. » Nevertwhere

« Ce premier tome de « Terra Ignota » regorge de subtilités, de trouvailles, d’inventivités propres à contenter l’amateur de SF toujours avide de découvrir de nouvelle voix.
Dense et d’une très grande richesse, Trop semblable à l’éclair s’avère fascinant du début à la fin ouverte sur la suite Sept Redditions annoncée pour mars 2020.
Plus de 650 pages de haute volée à savourer pour prendre un grand bol d’air frais de SF.
Ada Palmer, retenez bien ce nom. » La Yozone

Ça vient de paraître

Harrison Harrison

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 97
PayPlug