Alain LE BUSSY

Alain le Bussy, né à Liège le 18 mars 1947, est un auteur belge de nombreux romans et nouvelles de science-fiction, de fantasy et d’horreur.
Accroché par la SF dès son plus jeune âge, il participe dès 1960 à la publication du journal Conjuncte! (Ensemble en latin) au collège jésuite où il a commencé ses études secondaires. Il y publiera son premier article sur la S-F en 1961, à l’âge de 14 ans. Il publiera ensuite sa première nouvelle dans le journal de la Maison des Jeunes d’Esneux. Entré à l’Université de Liège, il poursuit sa carrière littéraire dans le bulletin interfacultaire où paraîtront d’autres nouvelles et son premier roman. Dès 1970, il crée le fanzine Xuensè (anagramme d’Esneux) tout en continuant confidentiellement son œuvre de création.

Sur le plan personnel, il est marié et père de trois (grands) enfants. Après une maîtrise en Sciences Politiques et Sociales, il a toujours travaillé dans les RH, connaissant successivement deux multinationales.

Il ne commencera à être publié qu’en 1992. Son roman Deltas au Fleuve noir obtiendra le prix Rosny aîné en 1993. Ensuite il sera édité au rythme de 3 à 4 romans par an, dans les styles SF (du post-apo au space-opera), la Fantasy, l’horreur, le polar, et le roman d’aventure pour ados. Ses nouvelles explorent également différentes catégories et sont plusieurs fois primées. Il se voit décerner deux fois le prix Septième Continent de la défunte revue québécoise Imagine pour Les lois du hasard en 1992 et Craqueur en 1995, et est élu Best European Author à la convention européenne Eurocon de SF de Glasgow (1995).

Actif de longue date dans le monde de la fanédition, des écrivains et amateurs du genre SF, il a présidé l’association Infini (Association Professionnelle de la Science-Fiction francophone, de la Littérature et des arts de l’Imaginaire) et il est un participant régulier des conventions françaises, européennes et mondiales (Heidelberg-1970,… Gdynia-2000, Jersey-2002, Montreal-2009). Conférencier à diverses occasions, il est également l’organisateur de plusieurs conventions de SF, depuis celle de Liège en 1972 jusque la convention nationale française de Tilff 2011 dont il a débuté l’organisation.

Il est décédé le 15 octobre 2010 des suites d’un arrêt cardiaque. L’écriture a été sa passion pendant presque 50 ans au cours desquels il a produit plus de deux cents nouvelles et une grosse centaine de romans. Très prolixe, il est surnommé « l’homme qui écrit plus vite que son ombre »

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   En réimpression   Épuisé

Bifrost n° 3

Bifrost n° 3

Redécouvrez l'émerveillement de la Science-Fiction !

Voici sans doute le pari le plus osé de Bifrost : proposer des textes exclusivement francophones rivalisant avec les meilleures productions anglo-saxonnes, aborder les grands thèmes des littératures de l'Imaginaire au travers de textes brillants et captivants. Et, pour cette troisième livraison, c'est dans le space opéra que nous trouverons matière à nourrir nos rêves. Deux textes, deux auteurs, deux univers : paysages démesurés au bord du gouffre, visions de mondes multiraciaux riches de cultures étranges, troublantes, dangereusement...

Lier. Tel est l'autre maître mot de Bifrost, revue s'affirmant comme un pont sur la Science-Fiction et le Fantastique. C'est dans nos six rubriques que nous nous y employons, rubriques qui, prisent dans leur globalité et assurées par des spécialistes, offrent un panorama trimestriel complet de l'actualité des sphères de l'Imaginaire, les romans bien sûr, mais aussi la télévision, le cinéma, la bande dessinée ou encore le jeu de rôle. Réactions d'auteurs, créateurs ou acteurs — pas moins de cinq interviews dans le présent numéro : l'actualité nous parle, écoutons-la !

Alors, redécouvrir l'émerveillement de la Science-Fiction ? Tout est là...

Épuisé  

Ça vient de paraître

Body Snatchers – l'invasion des profanateurs

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 106
PayPlug