Noon du soleil noir

(2022)

Livre
288 pages
ISBN : 978-2-38163-049-6
Parution : 9 juin 2022
Disponible
19,90 €
Ajouter
Version numérique
Formats : ePub, Kindle (sans DRM)
ISBN ePub : 978-2-38163-050-2
Parution : 9 juin 2022
Disponible
9,99 €
Ajouter

Cela se passe dans la plus grande ville du monde connu. La Cité de la toge noire, la Ville aux mille fumées, donnez-lui le nom que vous voulez, vous y êtes déjà allé, vous y retournerez. Surplombée par le palais du Suzerain et les temples de l’allée des dieux, port maritime autant que fluvial, elle grouille de marchands, de prêtres, de voleurs. On y respire les parfums de pays lointains et la puanteur de la misère. C’est là qu’est né, c’est là que survit Yors, ancien mercenaire devenu un peu philosophe par la force de l’âge et des choses. Mais la sagesse ne nourrit pas son homme et Yors n’a plus un sou en poche quand commence notre histoire. C’est par hasard qu’il va se mettre au service d’un jeune homme, un étranger venu faire des affaires en ville. Pas n’importe quelles affaires : de la sorcellerie. Nul ne l’ignore, les sorciers sont des crapules malhonnêtes, des vendeurs de malédictions, des préparateurs de potions aux doigts sales… Courtois, un brin naïf, certain d’être le meilleur dans sa partie. Il s’appelle Noon, et son emblème est un soleil noir…

Auteur pluriel né au cœur des années 70, L.L. Kloetzer, ingénieur, consultant et docteur en psychologie, se révèle au public en 2010 avec CLEER, chroniques d’une multinationale aussi déshumanisée que totalitaire. Trois ans passent et sort Anamnèse de Lady Star, que son éditeur de l’époque présente comme un roman appelé “à faire date dans l’histoire de la science-fiction française”. Un Grand Prix de l’Imaginaire et un Prix Rosny Aîné plus tard, force est de constater qu’il avait raison.
Hommage avoué à l’immense Fritz Leiber, récit de
fantasy chimiquement pur porté par des personnages hauts en couleur et une langue ciselée, Noon du soleil noir est de fait son troisième roman — un événement attendu depuis près de dix ans.

L'actu du livre

Bonus

Revue de presse

« Noon du soleil noir est donc une réussite, un pur récit de Sword & Sorcery, astucieux et inspiré, auquel les illustrations de Nicolas Fructus apportent un contrepoint graphique bienvenu. On attend maintenant avec impatience la suite annoncée des aventures de Yors et Noon. Les deux compères nous manquent déjà. » Yossarian – sous les pavés la page

« … et, petit bonus mais non des moindres : le livre est parsemé d’illustrations intérieures réalisées également par Nicolas Fructus, ce qui donne un relief supplémentaire à l’univers. Noon du soleil noir constitue donc un divertissement de très bonne facture. On en redemande ! » Ombre Bones

« Somme toute, il n’y a pas un instant pour s’ennuyer entre ces pages, pas un où l’on lève les yeux devant une facilité, et il est bien difficile de lâcher l’ouvrage avant d’avoir atteint la dernière page. Tout est réussi : la narration, le cadre du récit, les personnages, l’hommage, et la lecture est un plaisir de bout en bout. » Elbakin.net

« De la sorcellerie de haute volée, des songes prémonitoires et quelques empoignades : la recette d’un excellent moment de lecture. Avec une intrigue resserrée autour de son fil conducteur, écrite dans un style truculent, L.L. Kloetzer met en scène des personnages attachants et hauts en couleur. Enfin, les magnifiques dessins de Nicolas Fructus rythmes agréablement la narration. L’illustrateur a su apporter sa vision de l’histoire sans pour autant influencer l’imagination des lecteurs. » Un dernier livre

« Le style est plein de verve, l'histoire pleine de rebondissements, tout cela est bien écrit et bien ficelé. LL Kloetzer ont clairement lu Howard et Leiber, digéré et intégré les codes, mais leur roman n'est ni une pâle copie ni même un pastiche. Tout au plus est-ce un hommage qui vit sa propre vie. » Hugin & Munin

« Ajoutez à cela les très belles et nombreuses illustrations de Nicolas Fructus qui accompagnent le texte et vous voilà à parcourir les rues de la Cité de la toge noire en guettant chaque pas dans votre dos. C’est une fantasy qui n’a d’autre prétention qu’offrir à ses lecteurs un moment de plaisir un poil nostalgique, là encore dans la bonne mesure, en évitant les écueils de l’hommage trop forcé. C’est limpide, honnête, et très plaisant. » L'Épaule d'Orion

« Un récit qui es entraînant, et comme je l’ai dit plus tôt, richement illustré par Nicolas, rendant plus vivant encore la ville dont nous imaginons sans problème les bruits, la structure et les personnages… Un récit fluide et agréable à lire que je vous invite à emporter pour vos vacances d’été. » Fantastinet

« Juste dans son ton, roué et amusant, Noon du soleil noir se lit donc vite et avec joie. C'est le texte d'un auteur qui connaît assez bien le S&S pour lui rendre hommage avec distanciation, un texte référencé qui, magie de son allant et de son iconographie, embarque aussi les lecteurs qui n'ont pas les références. » Quoi de neuf sur ma pile

« Noon du soleil noir est une réussite totale, marquant le retour tonitruant de Laurent Kloetzer à la Fantasy et la première incursion de l’écrivain à quatre mains qu’il forme avec sa compagne dans ce genre littéraire. » Le Culte d'Apophis

Ça vient de paraître

Les Galaxiales, l'intégrale

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 108
PayPlug