Station Metropolis direction Coruscant

(2019)

Ville, science-fiction et sciences sociales

Livre broché avec rabats
272 pages
ISBN : 978-2-84344-957-4
Parution : 24 octobre 2019
Disponible
16,90 €
Ajouter
Version numérique
Formats : PDF, ePub, Kindle (sans DRM)
ISBN PDF : 978-2-84344-889-8
ISBN ePub : 978-2-84344-890-4
Parution : 24 octobre 2019
Disponible
7,99 €
Ajouter

Depuis la fameuse Metropolis de Fritz Lang jusqu'à la cité-planète de Coruscant dans Star Wars, en passant par les mégalopoles étouffantes de Soleil vert ou Blade Runner, les villes du futur, réelles ou imaginaires, semblent concentrer les maux : démesure et surpopulation, violence et oppression, pollution et ghettoïsation… La science-fiction aurait-elle peur des villes ? N'y aurait-il de salut que dans leur destruction ?
Telles sont les interrogations soulevées par Alain Musset, géographe et directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, qui nous livre ici un ouvrage référencé et engagé. Alors que les prévisions indiquent que deux personnes sur trois habiteront dans des centres urbains à l'horizon 2050, il devient crucial de déterminer comment mieux habiter et vivre ensemble. Or en la matière, la science-fiction sait nous indiquer le chemin pour ne pas faire des villes un enfer sur Terre…

Sommaire

Introduction : Science-fiction et urbanophobie

PREMIÈRE PARTIE : DE LA MÉGALOPOLE A LA MONSTRUOPOLE
Villes géantes
Villes verticales
Villes insoutenables

DEUXIÈME PARTIE : CASTES ET CLASSES DANS LA VILLE DE DEMAIN
Argent, gloire et pouvoir
Les damnés de la ville
La dialectique du haut et du bas

TROISIÈME PARTIE : GÉOGRAPHIES DE LA PEUR
Les bidonvilles du futur
Des villes criminogènes
Murs et ghettos

QUATRIÈME PARTIE : VILLES SOUS CONTROLE
L’ombre du mall
La ville du futur, entre totalitarisme et démocrature
Les nouveaux panoptiques

Conclusion : Utopie ou révolution ?

Bibliographie

L'actu du livre

Bonus

Revue de presse

« Fin 2018, les éditions du Bélial’ lançaient une collection dédiée au dialogue entre science et science-fiction, sous la direction de Roland Lehoucq. Pour l’astrophysicien président des Utopiales et l’éditeur de la revue Bifrost qui accueille dans ses pages la rubrique « Scientifiction », la collection s’imposait comme le prolongement naturel de vingt années de collaboration. Après La Science fait son cinéma de Roland Lehoucq et Jean-Sébastien Steyer, et Comment parler à un alien ? de Frédéric Landragin, le troisième opus nous arrive sous le titre Station Metropolis direction... » Bifrost

« Station Metropolis direction Coruscant est limpide dans son propos, bien construit et s’appuie sur les œuvres de science-fiction pour nous monter la réalité des villes d’aujourd’hui.
Une très belle collection pour éveiller notre curiosité et notre esprit critique. Et ce qui ne gâche rien, Cédric Bucaille la met magnifiquement en scène. » La Yozone

« Encore une fois, Le Bélial sort des sentiers battus en nous mettant dans les mains un ouvrage intelligent et passionnant. Après la linguistique voilà que je m’intéresse à la géographie, j'attends avec impatience le prochain opus de la collection Parallaxe. » Les Lectures du Maki

Ça vient de paraître

Les Sept Pierres de l'espace

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 98
PayPlug