Fred SORRENTINO

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Les Escargots se cachent pour mourir

Les Escargots se cachent pour mourir

Han Solo, James Bond et les Monthy Python !

 

La sûreté nationale est en péril : rien moins que l'honneur de la nation est en jeu. Un honneur bien mal engagé puisque Chris Malet semble être le seul de nos agents secrets en mesure de le sauver. Et lui, l'honneur national, autant dire qu'il s'en tape. Sauf que voilà : il est l'unique détenteur de ce talent fort étrange qui lui permet de pénétrer la trame romanesque des livres... L'heure est grave. Pour cette mission capitale, c'est au cœur d'un roman gore qu'il lui faut plonger... Et le gore, il déteste.

 

Gaba est un contrebandier plus ou moins débrouillard et plus ou moins poursuivi par toutes les polices de la galaxie. Aux commandes de Betty, son vaisseau déglingué passablement jaloux, il aspire à quelques vacances bien méritées au retour d'un convoyage de deux anthropoïdes velus d'Uku. Mais, lorsque le richissime Aykip D. Foot Jr. lui propose de partir en quête du mythique cimetière des astronefs pour en ramener le secret de l'immortalité, Gaba comprend qu'il est des offres qu'on ne peut refuser...

 

Né à Paris en 1961, Michel Pagel a publié une quarantaine de romans dans à peu près tous les genres. Lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire 2002 pour Le Roi d'août, traducteur de talent (de Neil Gaiman et Joe Haldeman, notamment), il s'est imposé en vingt ans de publication comme l'un de nos romanciers les plus séduisants.

 

Les Escargots se cachent pour mourir, omnibus réunissant les romans Pour une poignée d'helix pomatias et Le Cimetière des astronefs, est le manifeste d'un engagement en faveur d'une littérature de genre assumant pleinement sa vocation « populaire ».

 

Livre humoristique déglingué, foisonnant, ultra-référencé, parent français du Guide galactique de Douglas Adams, il est aussi un fervent hommage aux grands fondateurs que sont Raymond Chandler, Dashiell Hammett, Ian Fleming ou encore Robert A. Heinlein.

7,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 31

Bifrost n° 31

Il ôta sa chemise à fleurs made in Bangkok, défit son pantalon, retira son slip, éjecta ses tongs.

« On se le fait façon cataplasme, chuchota-t-elle quand il s'allongea sur son ventre.

– Plutôt barbecue. »

Toute moite, elle diffusait une chaleur d'enfer à partir de son torse et de son ventre. Il se raidit tel un brandon. Cela coulait de source entre elle et lui depuis tant de mois qu'il la pénétra sans crier gare. Jalna agita les hanches comme un petit train du Texas. Ça filait doux tandis qu'elle fumait son joint, là-haut, tout là-haut dans son arbre.

Soudain, elle sanglota.

« Qu'est-ce qu'il y a ? »

Puis elle éclata de rire : « Aie ! Je me sépare. »

Les murs de la chambre s'éloignaient à l'infini. Jalna perçut nettement qu'elle se divisait par le milieu. Une faille s'ouvrit depuis son sexe, gagna son nombril, atteignit son cerveau. Scindée en deux ! Une tristesse sans fond immergeait une part de son esprit, tandis qu'un rire dément secouait l'autre. Ignorant la fulgurante apparition de cette crise hystérique, Everett écartela son corps, plongea dans ce gouffre de douleur insoutenable...

Philippe Curval

10,00 €   Ajouter au panier

Les Escargots se cachent pour mourir

Les Escargots se cachent pour mourir

Han Solo, James Bond et les Monthy Python !

La sûreté nationale est en péril : rien moins que l'honneur de la nation est en jeu. Un honneur bien mal engagé puisque Chris Malet semble être le seul de nos agents secrets en mesure de le sauver. Et lui, l'honneur national, autant dire qu'il s'en tape. Sauf que voilà : il est l'unique détenteur de ce talent fort étrange qui lui permet de pénétrer la trame romanesque des livres... L'heure est grave. Pour cette mission capitale, c'est au cœur d'un roman gore qu'il lui faut plonger... Et le gore, il déteste.

Gaba est un contrebandier plus ou moins débrouillard et plus ou moins poursuivi par toutes les polices de la galaxie. Aux commandes de Betty, son vaisseau déglingué passablement jaloux, il aspire à quelques vacances bien méritées au retour d'un convoyage de deux anthropoïdes velus d'Uku. Mais, lorsque le richissime Aykip D. Foot Jr. lui propose de partir en quête du mythique cimetière des astronefs pour en ramener le secret de l'immortalité, Gaba comprend qu'il est des offres qu'on ne peut refuser...

Né à Paris en 1961, Michel Pagel a publié une quarantaine de romans dans à peu près tous les genres. Lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire 2002 pour Le Roi d'août, traducteur de talent (de Neil Gaiman et Joe Haldeman, notamment), il s'est imposé en vingt ans de publication comme l'un de nos romanciers les plus séduisants.

Les Escargots se cachent pour mourir, omnibus réunissant les romans Pour une poignée d'helix pomatias et Le Cimetière des astronefs, est le manifeste d'un engagement en faveur d'une littérature de genre assumant pleinement sa vocation « populaire ».

Livre humoristique déglingué, foisonnant, ultra-référencé, parent français du Guide galactique de Douglas Adams, il est aussi un fervent hommage aux grands fondateurs que sont Raymond Chandler, Dashiell Hammett, Ian Fleming ou encore Robert A. Heinlein.

15,00 €   Ajouter au panier

Envahisseurs !

Envahisseurs !

Des petits hommes verts dans votre salon ? Allons donc, ça doit venir de vous : vous êtes le seul à les voir !

 

Les nouvelles de D Street ne sont pas bonnes, elles sont catastrophiques... Certaines personnes disparaissent et le souvenir de leur existence semble s'effacer de tous les esprits.

 

Avoir de la chance n'est peut-être pas une si bonne chose que ça, lorsque vous vous retrouvez au centre d'une querelle galactique.

 

Les vagues s'écrasent sur la plage... La grande machine économique est désormais immobile, aux hommes de se trouver de nouvelles occupations, de nouveaux désirs...

 

Balayée, la pop anglaise ; atomisée, la disco suédoise ; pulvérisé, le rock américain ; déboulonnée, la techno allemande : la dernière mode musicale vient de... la planète Zoom !

 

L’écrivain Andrew Weiner, né en 1949 à Londres, mais vivant au Canarda, a débuté dans les pages de l’anthologie d’Harlan Ellison, Again, Dangerous Visions. Depuis, ses nouvelles paraissent outra-atlantique sur des supports aussi variés que F&SF, Asimov’s ou Twilight Zone. Son premier roman, Station Gehnna, a été publié aux Etats-Unis en 1987. Son recueil Distant Signals and Other Stories est sorti en 1990 au Canada. Il signe également des scénarions pour les séries télés fantastiques Twilight Zone et Tales from the Darkside.

 

Dans la meilleure tradition de la nouvelle anglo-saxonne (Clifford D. Simak, Theodore Sturgeon, Fredric Brown...) Andrew Weiner sait faire subtilement basculer la réalité vers des révélations tantôt cocasses, tantôt inquiétantes, parfois mélancoliques, mais toujours teintées d’un humour doux-amer.

Épuisé  

Yellow Submarine n° 131

Yellow Submarine n° 131

« C'est qui, ça, Zertzour ?

— Zwertzgour. C'est un spatial.

— Un spatial ?

— Oui, un spatial. Il accompagne le vaisseau depuis près d'une heure T.U. et il veut que nous l'emmenions avec nous. »

J'articule péniblement une réponse embrouillée et très interrogative : « Eh ! C'est quoi, un spatial ? D'où ça sort ? C'est dangereux ? Et puis d'abord, ça n'existe pas. Et comment sais-tu qu'il s'appelle Wergour ?

— Zwertzgour, Maître, Zwertzgour. Il me l'a dit. Il n'est pas méchant, je vous assure, peut-être un peu maladroit, alors il pourrait être dangereux, sans le faire exprès...

— Cette bestiole ? Je n'y crois pas !

— Euh ! Vous n'avez pu voir que les appendices ciliaires des pédoncules de l'extrémité d'une des vingt flagelles des multiples tentacules capteuses d'information qui couvrent son corps. En fait il est au moins cent fois gros comme le vaisseau et pourrait l'écrabouiller en un instant. »

Ernest et les cas métaphysiques, un récit inédit de Jean-Jacques Régnier.

Oubliez les soucoupes volantes et tournoyantes, les complots de men in black et les gnomes grisâtres de Roswell : les extraterrestres sont arrivés sur Terre depuis longtemps et leurs formes sont des plus diverses : serviettes de bain meurtrières, poires dépressives, reptiles anthropophages, poulpes péteurs, érotomanes à pseudopodes, lunettes de toilette voyeuses (et joyeuses). La faune de l'espace ne connaît aucune limite, non plus que les nombreux collaborateurs de la revue Yellow Submarine qui vous emmènent au coeur de l'altérité en passant par les cases SETI, Carl Sagan, John Varley, Walter Tevis, Mary Doria Russell, Andrew Weiner & co.

Yellow Submarine est la plus ancienne revue française de SF et de fantasy en activité.

12,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 26

Bifrost n° 26

Comment je me retrouve au Bord du Monde, le cul planté dans la neige, à bouffer du saumon en tenant le crachoir a un grizzli déguisé en indien et qui veut que je lui raconte mon histoire ? Comment ma caisse est passée de la marque Chevrolet à celle, plus improbable, de Rocco Siffredi's Motors ? Pourquoi j'exhale cette douce odeur de merde de crocodile, cette subtile fragrance assaisonnée aux relents de camembert Fauchon ? Pourquoi ?

Ça, c'est mon trip a moi, mec, mon putain de trip, mon american drug trip...

8,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 24

Bifrost n° 24

« Une voix hurle quelque part. Reno se déplace à la vitesse de la lumière. L'univers crie de douleur autour de lui. La clarté l'éblouit. Les odeurs piquent ses narines. Au-dessus de lui nagent les étoiles, leur doux éclat brouillé par les larmes.

Il est allongé sur le dos. Sous lui, quelque chose se froisse et bruisse. Les étoiles le contemplent de leurs pupilles illuminées.

Reno bouge le bras. Un geste des plus simples, pourtant il a oublié comment l'effectuer. Il veut essuyer les larmes sur son visage, mais touche sa tempe par erreur et y sent un objet, un câble fiché dans son crâne. Sa coordination est sérieusement détériorée. Son corps lui semble erroné. Il a mal à la gorge, un goût infect dans la bouche. Il se rappelle où il est, ce qu'il fait ici. Il se rappelle que les hurlements étaient les siens.

Il se souvient de ce que ses amis lui ont demandé en échange de certains services.

Il se souvient de ce qu'on ressent en mourant. »

Walter Jon Williams

Solip :système

Épuisé  

Homme qui parle

Homme qui parle

Crystal se doute depuis toujours que son père, Homme qui parle, le meilleur mécano de tout le Kentucky, est un sorcier. Sur son gros tracteur John Deere vert et jaune, un engin qui n'est pas sans évoquer le croisement d'une sauterelle et d'une locomotive, elle s'apprête à planter son tabac quand son père disparaît, poursuivi par une femme des plus étranges.

 

Crystal se lance alors à sa recherche en compagnie de Williams, à travers les montagnes et les villes en flammes d'une Amérique magique. Un territoire parallèle où le Mississipi se prélasse au fond d'un terrible canyon... Crystal et Williams iront jusqu'au bout du monde, jusqu'à la fin des temps !

 

Road story féerique, ode lyrique aux merveilles de l'automobile et des highways, Homme qui Parle offre une vision pour le moins originale du grand territoire américain. Jamais, depuis Roger Zelazny, la fantasy ne s'était faite aussi libre, aussi surprenante.

 

Tout à la fois politiquement engagé (il n'a pas voté pour « Junior j'aime-la-peine-de-mort ») et passionné par les mythes nord-américains, Terry Bisson est né en 1942 à Owensboro, au Kentucky, et vit aujourd'hui à New York. Son œuvre, tendre et pimentée, se compose de plusieurs romans et de nombreux récits (dont Le Jour où les ours ont découvert le feu, récompensé par une kyrielle de prix : Nebula, Hugo et Sturgeon Memorial Award). Il a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire 2000 pour sa nouvelle meucs.

 

À lire, du même auteur, le roman Voyage vers la planète rouge, joli mélange de hard-science et d'humour, chez Bifrost/Étoiles Vives, évidemment !

Épuisé  

Bifrost n° 19

Bifrost n° 19

« Thomas se réveille dans l'antre de Maneki Neko. Il est couché sur le lit moisi de cette garce blottie contre lui, tout contre.

Il essaye de se lever.

Aouch !

Il a mal à l'arcade sourcilière — il touche : c'est recousu sur au moins deux centimètres. Il a mal aux dents — il plonge ses doigts dans sa bouche : extrait un bout de molaire de sa mâchoire maltraitée.

Il a mal au flanc droit — il caresse la plaie : compte au moins treize points. Il reconnaît sa façon particulière de faire des points.

Maneki Neko — nue, le sexe rasé avec soin au point de ressembler à celui d'un bébé — lui murmure à l'oreille :

« Tout à l'heure, à l'Arène, tu as été incroyable, tu as tué ton adversaire, cet acteur que tu détestais tant, avec... une rage magnifique.

— Tué ? Un acteur ? Quel acteur... »

Elle pose ses doigts sur son flanc meurtri pianotant doucement sur les points douloureux.

« J'adore les cicatrices, les points de suture, la chair bombée par l'infection, les tatouages aussi, mais dans le cas qui nous concerne ce n'est pas le plus important.

— C'est quoi le plus important ?

— Ce que j'ai mis à l'intérieur de ton corps. »

Elle prend le bol et lui montre.

Du riz ?

II regarde avec plus d'attention et s'aperçoit que ce qu'il a pris pour du riz bouge, grouille. »

Bienvenue sur le Dirty Boulevard de Thomas Day et en route pour la joie !

6,86 €   Ajouter au panier

Signaux lointains

Signaux lointains

Huit nouvelles entre humour et rêve.

Votre appartement est trop petit ? Pas de panique : nous avons justement mis au point une nouvelle technologie permettant de résoudre la crise du logement. Avec nous, votre domicile va brusquement devenir immense. Signez ici.

Depuis que vous êtes revenu des étoiles, vous faites un drôle de rêve. Vous avancez sur cette plaine, jusqu'à vous retrouver face à cet immense mur vert… Que se trouve-t-il derrière ?

Votre époux est soudain devenu gentil et attentionné, un véritable mari modèle. C'est bien simple : on croirait qu'on vous l'a changé ! Et si, justement…

Un étranger dans la ville n'était pas une série célèbre, en fait ce n'était même pas une série intéressante. Pourtant, quelqu'un tient absolument à ressusciter ce vieux western et lui donner une conclusion. Il a des spectateurs très impatients, dit-il. Et beaucoup d'or pour payer les frais.

La carte n'est pas le territoire. En êtes-vous si sûr ?

L'écrivain Andrew Wiener, né en 1949 à Londres mais vivant au Canada, a débuté dans les pages de l'anthologie d'Harlan Ellison, Again dangerous visions. Depuis, ses nouvelles paraissent outre-Atlantique sur des supports aussi variés que F&SF, Asimov's ou Twilight Zone. Après un premier roman, Station Gehenna, publié aux Etats-Unis en 1987, il a sorti un premier recueil au Canada en 1990, Distant signals and other stories, suivi de This is the year zero en 1998. Son roman Getting near the end paraîtra bientôt en France. Il signe également des scénarii pour les séries télé fantastiques Twilight Zone et Tales from the darkside. Dans la meilleure tradition de la nouvelle anglo-saxonne (Clifford D. Simak, Theodore Sturgeon, Fredric Brown…), Andrew Wiener sait faire subtilement basculer la réalité vers des révélations tantôt cocasses, tantôt inquiétantes, parfois mélancoliques, mais toujours teintées d'un humour doux-amer.

10,52 €   Ajouter au panier

Le Jour du minotaure

La Trilogie du Minotaure - 3

Le Jour du minotaure

Une aventure au coeur des mythes de la Méditerranée.

 

Alors même que l'empire de Crète semble sur le point de s'écrouler, ce n'est pas seulement la vie des Hommes qui risque de se trouver bouleversée, mais tout autant celle des êtres que l'on appelle les Bêtes : les créatures des différentes mythologies méditéranéennes. Parmi lesquelles le jeune Eunostos, le dernier Minotaure. Réfugiés depuis des millénaires au sein d'une forêt secrète, comment les valeureux centaures, les sensuelles dryades, les sauvages panisci et les timides oursonnes d'Artémis peuvent-ils affronter les envahisseurs achéens ? Alors que le danger se rapproche et que les enfants du roi Aecus trouvent refuge dans la forêt, jamais le destin des Hommes et des Bêtes n'aura été aussi lié.

Tour à tour sensuel, humoristique, astucieux et exotique, Le jour du Minotaure est le troisième et dernier volet de la Trilogie du Minotaure, une oeuvre dont chaque tome peut se lire indépendamment.

 

Thomas Burnett Swann, né en Floride en 1928, nous a quittés en 1976. Il laisse derrière lui une des oeuvres les plus originales de la fantasy. Depuis sa Trilogie du Minotaure (dont les autres volumes sont Le labyrinthe du Minotaure et La forêt du minotaure) jusqu'à Queens walk in the dusk en passant par Le manoir des roses, Les dieux demeurent, La forêt d'Envers-Monde et de nombreux autres romans encore inédits en France, Swann s'est fait le poète de la magie ancienne. De la Crète antique à l'Angleterre victorienne, de L'Egypte des Pharaons à l'Israël biblique, de la Grèce à Carthage, son univers est celui des créatures mythologiques et d'une Histoire plus ancienne que la mémoire des Hommes.

Épuisé  

La Forêt du minotaure

La Trilogie du Minotaure - 2

La Forêt du minotaure

Au coeur de l'île de Crète se niche une vaste forêt, interdite aux hommes. LÙ, dans cet océan d'arbres millénaires et de collines verdoyantes, vivent les ultimes représentants de ceux que l'on appelle les Bêtes centaures, panisci, telchins, dryades et autres créatures mythologiques – parmi lesquelles le jeune Lunostos, le dernier minotaure. Mais bien fragile est l'équilibre de cet univers fermé, qui va être soudainement mis en danger par l'arrivée de plusieurs étrangers : les Thriæ, d'abord, turbulentes représentantes du peuple-abeille ; puis Æacus, frère du roi Minos, qui tentera l'impossible union d'un homme avec une dryade. De discorde en trahison, comment les Bêtes survivront-elles ?

 

Tour à tour sensuel, humoristique, astucieux et exotique, La Forêt du Minotaure est le deuxième volet de la Trilogie du Minotaure, une oeuvre dont chaque tome peut se lire indépendamment.

 

Thomas Burnett Swann, né en Floride en 1928, nous a quittés en 1976. Il laisse derrière lui une des oeuvres les plus originales de la fantasy. Depuis sa Trilogie du Minotaure (dont les autres volumes sont Le Labyrinthe du Minotaure et Le jour du Minotaure) jusqu'à Queens Walk in the Dusk, en passant par Le Manoir des roses, Les Dieux demeurent, La forêt d'Envers-monde et de nombreux autres romans encore inédits en France, Swann s'est fait le poète de la magie ancienne. De la Crète Antique à l'Angleterre victorienne, de l'Egypte des Pharaons à l'Israël biblique, de la Grèce à Carthage, son univers est celui des créatures mythologiques et d'une Histoire plus ancienne que la mémoire des Hommes.

Épuisé  

Histoires de cochons et de science-fiction

Histoires de cochons et de science-fiction

Avez-vous entendu parler de la première loi de Purnath ? Pourtant vous devriez, sans elle notre monde ne serait pas tout à fait le même, du moins pour ce qui est de nos habitudes alimentaires...

Pourquoi le gouvernement roumain a-t-il invité quatre scientifiques de renommée internationale et un écrivain de SF français ? À quel secret, datant de la dictature des Ceaucescu, vont-ils être confrontés ?

Cyril le cybercochon a été créé pour la télévision britannique mais voilà qu'il devient le symbole d'un parc d'attraction où son nez-mitraillette risque bien de faire un carnage chez les touristes en short et autres mangeurs de hamburgers...

Rock around the pork ! Queue en tire-bouchon et banane au vent, tout a commencé le jour où Honoré découvrit le rock n'roll, avant de faire connaissance avec le terrible docteur Moreau...

Sylvie Denis, qui avait déjà réuni dans l'anthologie Century XXI, toute la nouvelle SF spéculative britannique, s'attaque ici aux histoires de cochons et de science-fiction. À savoir, cinq nouvelles, une novella, et un (court ?) roman, rendant tous hommage à ces extraordinaires animaux que sont les porcs domestiques et autres sangliers.

Au sommaire, des histoires cochonnes qui vous emmèneront sur la Lune, en Roumanie, dans un parc d'attractions déréglé... Des textes de Eugene Byrne, Thomas Day, Esther M. Friesner, lain Lee, Serge Lehman, Brian Stableford et the last but not the least : Roland C(ochon). Wagner.

12,04 €   Ajouter au panier

Le Labyrinthe du Minotaure

La Trilogie du Minotaure - 1

Le Labyrinthe du Minotaure

Exilés au coeur sauvage de l'île de Crète, deux jeunes gens s'aventurent malgré eux dans les collines et les forêts dont on ne revient pas et où vivent ceux qu'on appelle les Bêtes centaures, minotaures, dryades et autres créatures mythologiques. La blonde Hora et son cousin le jeune voleur Lordon trouveront le réconfort en ce peuple d'êtres légendaires, mais ils devront également affronter de nombreux dangers : la colère du roi des centaures, la trahison des tritons, l'esclavage aux mains des Crétois et les jeux cruels de l'arène — face à l'ennemi suprême : une sphinx femelle !

 

Sensuel, humoristique, astucieux et exotique, ce premier volet inédit de la Trilogie du Minotaure (dont chaque tome peut se lire indépendamment) plonge ses lecteurs dans le tourbillon multicolore d'une Antiquité réinventée, où toutes les créatures des anciennes légendes ont pris corps.

 

Thomas Burnett Swann, né en Floride en 1928, nous a quitté le 5 mai 1976. Il laisse derrière lui une des oeuvres les plus originales de la fantasy moderne. Depuis sa Trilogie du Minotaure (dont les volumes suivants sont La Forêt du minotaure et Le jour du minotaure) jusqu'à Queens Walk in the Dusk, en passant par Le Manoir des roses, Les Dieux demeurent, La Forêt d'envers-monde et de nombreux autres romans encore inédits en France, Swann s'est fait le poète de la magie ancienne. De la Crète à l'Angleterre victorienne, de l'Egypte des Pharaons à l'Israël biblique, de la Grèce à Carthage, son univers est celui du soleil, des créatures mythiques et de la découverte d'un univers plus complexe qu'on ne voulait bien nous le dire.

Épuisé  

Ça vient de paraître

Harrison Harrison

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 97
PayPlug