Francis VALÉRY

Francis Valéry a publié plus de soixante-dix ouvrages (romans, recueils de nouvelles, essais, livres pour la jeunesse), environ quatre-vingt nouvelles, ainsi que plusieurs centaines d'articles et chroniques dans la presse spécialisée ou généraliste. Il a travaillé pour de nombreux éditeurs (Gallimard, Denoël, Fleuve noir, Robert Laffont, Julliard, J'ai lu, Néo, Encrage, Le Bélial', …) comme directeur de collection, directeur d'ouvrage, traducteur, préfacier, « nègre », en particulier dans le domaine du fantastique et de la science-fiction. Il a par ailleurs créé et dirigé plusieurs revues de SF à diffusion professionnelle, dont Opzone (1979/1980) et CyberDreams (1994/1996). En parallèle à son activité dans le monde de l'édition, Francis Valéry évolue dans le monde du spectacle vivant et de la scène électronique en tant que musicien et compositeur. En 2014, il a créé aux Editions le Bélial une collection de livres audio qui donnent la même importance au texte lu/dit et à l'habillage musical.

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

L'Horreur des collines

L'Horreur des collines

Eté 1944 : cela fait maintenant trois longues années que les Etats-Unis sont entrés en guerre. Aux dernières nouvelles, les troupes commandées par MacArthur progressent le long de la côte nord de la Nouvelle-Guinée et elles vont bientôt se tourner vers les Iles Mariannes, proches du Japon. Pendant ce temps, la vie continue et la radio diffuse les succès de Duke Ellington, Thelonious Monk ou Dizzy Gillespie, interprétés par les grands orchestres de jazz de Tommy Dorsey, Boyd Raeburn, Glen Miller ou Cootie Williams…

Alors que vient de s’achever un colloque consacré à la botanique, organisé par l’Université de Californie et auquel il a été invité, le professeur Broxon reçoit à son hôtel une lettre. Elle a été envoyée par ce fameux Oncle Edmond que la famille, pour une raison inconnue, a toujours maintenu à l’écart. Ce personnage lointain, auréolé de mystère et d’interdit, fascinait le narrateur lorsqu’il était enfant. Et voilà qu’Oncle Edmond demande au jeune universitaire qu’il est devenu de le rejoindre au plus vite !

Une première version de « L’Horreur des Collines » a été publiée dans le recueil L’Horreur des Collines et autres récits, en 1988, et n’a jamais été rééditée à ce jour. Cette nouvelle version, profondément remaniée pour son passage à l’oralité et très largement augmentée, est inédite. L’habillage sonore a été spécialement réalisé pour cette édition audio, pour l’essentiel à base de samples de musique de jazz de l’époque.

 

Instruments utilisés :
Clavier Yamaha S70 XS
Samples (domaine public) :
Take the A Train par Duke Ellington (1941)
Manhattan Serenade par Tommy Dorsey & His Orchestra (1942)
Sleepy Laggon par Tommy Dorsey & His Orchestra (1942)
A Night in Tunisia (Dizzy Gillespie) par Boyd Raeburn & His Orchestra (1942)
Round Midnight (Thelonious Monk) par Cootie Williams & His Orchestra (1944)

Enregistrement (décembre 2014) : BOSS BR600.
Mixage (décembre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro avec monitoring 2.0 Prodipe Ribbon 5.

3,99 €   Ajouter au panier

Cécile

Cécile

C’est l’histoire de Kevin. Comme son meilleur ami, Téri, il est guitariste et gagnait sa vie comme musicien de studio, à Bordeaux. Un jour, Zelda, la compagne et muse de Téri a cédé aux avances d’un producteur, et est partie s’installer à Paris. Peu après, Kevin a été engagé dans le groupe qui l’accompagne en studio et sur scène, et il s’en est allé, lui aussi, sans oser faire de vrais adieux à Cécile avec laquelle il vivait.

Les années ont passé. Zelda a connu la gloire et Kevin a vécu dans son ombre. Mais tout a une fin. Après la dissolution du groupe, Kevin est parti vivre un temps à Londres avant de revenir à Bordeaux avec un autre rescapé de l’aventure, Stéphane, le régisseur du groupe. Ensemble, ils montent une boutique spécialisée dans les disques vinyles de collection. Mais Bordeaux est une petite ville et Kevin est bientôt confronté aux fantômes du passé…

Bien que Cécile semble être restée la même, en dépit des années qui se sont écoulées, Kevin va découvrir à ses dépens qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. Bien des choses ont changé et tout doit se payer un jour ou l’autre. En particulier ce que Kevin appelle, non sans lucidité, ses « petites lâchetés »…

« Cécile » est un des récits composant une véritable comédie humaine largement autobiographique, mettant en scène le milieu artistique et le monde de la nuit, à Bordeaux dans les années quatre-vingt. Exemplaires d’un fantastique urbain moderne, salués en leur temps par la critique comme particulièrement intenses et novateurs, la plupart de ces récits sont parus dans la revue Ténèbres. Ils font l’objet d’un recueil à paraître courant 2015. On retrouve dans « Cécile » plusieurs personnages évoluant dans « Bleu », publié précédemment dans cette même collection.

Une première version de « Cécile » a été publiée dans Ténèbres n°1 en 1998. Cette nouvelle version, remaniée pour son passage à l’oralité et largement augmentée, est inédite. La musique et l’habillage sonore ont été spécialement composés pour cette édition audio.

 

Instruments utilisés :

  • Guitare électrique Ibanez Performer PF 200 (1978, Japon) + pédales d’effets Digital Delay DD 600 (Behringer) et Reverb Machine RV600 (Behringer).
  • Ocarina (Pérou).
  • Tablas électroniques Riyaz (Indes).
  • Réveil (Ikéa) avec caisse de résonnance boîte à biscuits en métal (Super U).
  • Sample de chants grégoriens : Agnus Dei , cinquième mouvement de la Messe de Notre Dame, par Guillaume de Machaut (1300-1377).
  • Effets additionnels : reverb, echo, reverse, octaver, compression (sur le chant) via Audacity.

 

Enregistrement (novembre 2014) : BOSS BR600.

Mixage (novembre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro avec monitoring 2.0 Prodipe Ribbon 5.

3,99 €   Ajouter au panier

Bleu

Bleu

C’est l’histoire de Téri. Il est guitariste et gagne sa vie comme musicien de studio. Dans sa piaule sous les toits, au cinquième étage, il y a une « fenêtre cosmique »… Seul le chat peut la franchir et il en profite pour aller explorer de lointaines planètes. Téri compose des chansons pour Zelda, son amoureuse. Mais Zelda est signée par une Major et Téri se retrouve sur la touche… C’est aussi l’histoire de Blanche-Neige, complètement fou dans sa tête et mal à crever dans son corps. Dans le taudis où il survit, Blanche-Neige s’emploie à construire sa propre version de la « fenêtre cosmique » : adaptée aux humains et permettant de voyager aussi dans le temps…
Téri réalise alors que Blanche-Neige veut se rendre dans le passé, jusqu’à ce jour de décembre où un dingue a abattu John, devant l’hôtel Dakota, à New-York, sous les yeux de Yoko. Il comprend que Blanche-Neige veut mourir à la place de John, dans le fol espoir de donner enfin un sens à sa vie. Délires de paumés ? Hallucinations à mettre sur le compte des substances que Téri et Blanche-Neige consomment sans modération ? Peut-être… Mais si un vortex était bel et bien en train de s’ouvrir en direction du passé ? Et si ce « bleu » qui envahit peu à peu la ville n’était autre que l’horizon événementiel d’un trou noir en cours de formation ?

« Bleu » est un des principaux récits composant une véritable comédie humaine largement autobiographique, mettant en scène le milieu artistique et le monde de la nuit, à Bordeaux dans les années quatre-vingt. La plupart de ces récits sont parus dans la revue Ténèbres et dans des anthologies comme De minuit à minuit. Ils font l’objet d’un recueil à paraître courant 2015.

Une première version de « Bleu » a été publiée dans Ténèbres n°8, 10/12.1999. Cette nouvelle version, remaniée pour son passage à l’oralité, est inédite.
Le thème musical d’ouverture de la piste 2 est emprunté au morceau « Feathers » écrit et composé en 2012, inédit. Le thème musical d’ouverture de la piste 9 est emprunté au morceau « Tu dis… » écrit et composé en 2008, et figurant sur l’album « Un Rêve d’Hippocampe ». Le reste de la musique et l’habillage sonore ont été spécialement composés pour cette édition audio.

 

Instruments utilisés :

  • Guitare électrique Ibanez Performer PF 100 (1978, Japon) + pédales d’effets Ravish Sitar (Electro-Harmonix), Digital Delay DD 600 (Behringer) et Ultra Bass Flanger BUF 300 (Behringer) : pistes 1 à 9.
  • Guitare électrique Ryann (Hoshino Gakki) LesPaul Custom (1970, Japon) : piste 5.
  • Guitare Slide électrique 10 cordes Starren (2009, Chine) : pistes 8 et 9.
  • Dulcimer des Appalaches acoustique (Thomann, Europe) : piste 7.
  • Flûte de Pan, Flûte à bec Alto, Ocarina : piste 4.
  • Bols tibétains : piste 7.
  • Effets additionnels : reverb, echo, reverse, compression (uniquement sur le chant, piste 9) avec Audacity 2.0 (2014).

Enregistrement (octobre 2014) : BOSS BR600.

Mixage (octobre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro.

5,99 €   Ajouter au panier

Bal à l'Ambassade

Bal à l'Ambassade

Une réception dans une ambassade située sur une lointaine exoplanète. Broderick, l’ambassadeur, y végète depuis des années, dans l’attente de la relève, du retour des vaisseaux de l’Empire. Mais il y a des années que plus personne n’a entendu parler de l’Empire… Et il y a cette invitée, qui a fait un étrange rêve.

Gratuit  

La Dernière chance

La Dernière chance

Il y a quatre milliards d’années, la vie est apparue sur une petite planète d’une lointaine galaxie. De la vie a émergé la conscience. De la conscience est née l’intelligence. Une race d’extraterrestres magnifiques, les Ksells, s’est alors répandue dans sa propre galaxie, puis dans les autres galaxies, non pas dans un but de conquête mais bien plutôt dans l’espoir de découvrir d’autres intelligences pour partager son savoir. Mais l’univers est vaste et si la vie est commune, l’intelligence – dans le sens où nous l’entendons – est une chose rare. Après des millions d’années d’exploration, les Ksells commencent à se demander s’ils réussiront à trouver une race plus jeune digne de recevoir leur héritage…

La Dernière Chance est un enregistrement studio d’un spectacle d’une vingtaine de minutes, commande de la part du Musée des Confluences, de Lyon, dans le cadre de sa programmation culturelle, à l’initiative de Sylvie Laurent. La création du spectacle a eu lieu le 5 novembre 2013, à Lyon.

4,99 €   Ajouter au panier

Bal à l'Ambassade

Bal à l'Ambassade

À télécharger gratuitement jusqu'au 22 janvier !

C’était un monde paisible et harmonieux, jusqu’à ce qu’un vaisseau de l’Empire ne l’atteigne et y dépose un contingent de colons, avec sa cohorte d’administrateurs et ses mercenaires chargés de maintenir l’ordre. On y a construit une vaste Ambassade et entreprit de grands travaux pour accueillir d’autres colons. Mais il s’est passé quelque chose. Alors que les indigènes ont tourné le dos à leurs anciens dieux et abandonné leurs immenses temples de pierre, pour se mettre au service des humains, ces derniers ont commencé à dépérir, à perdre toute énergie, à peu à peu littéralement mourir d’ennui.

Plus étrange, aucun des vaisseaux attendus ne se s’est présenté. Plus inquiétant, on n’a plus la moindre nouvelle de l’Empire. Et chacun de se demander ce qui se passe, sauf la mystérieuse Valérie Strasser qui prétend avoir tout compris de ce qui est en train d’arriver aux humains, sur ce monde, mais aussi dans tout l’Empire… Et l’Ambassadeur Broderik de se demander si elle est folle ou si, enfermé dans cette Ambassade, il est en train d’assister aux derniers jours de l’humanité.

Une première version de cette nouvelle a été publiée, sous le même titre mais sous la signature de F. Paul DOSTER, dans la revue CyberDreams (n°11, 8.1997). Cette nouvelle version, plus longue, a été profondément remaniée dans l’optique d’une adaptation orale. La musique a été composée spécialement pour cette adaptation.

4,99 €   Ajouter au panier

Bob Morane : un mythe moderne

Bob Morane : un mythe moderne

Figure incontournable de la littérature populaire, Bob Morane est né en 1953 sous la plume d’Henri Vernes. Héros de plus de deux cents romans, il a connu diverses adaptations en bandes dessinées, séries télévisée et d’animation. Ses aventures ont inspiré bon nombre d’auteurs, dont Francis Valéry, romancier, essayiste et musicien, qui a consacré en 1994 un ouvrage de référence au héros des héros, depuis longtemps épuisé et présentement réédité.

3,99 €   Ajouter au panier

La Cité entre les mondes

La Cité entre les mondes

En ce début d’un XXe siècle qui ne ressemble pas tout à fait au nôtre, un dinosaure aurait été aperçu au cœur de l’Afrique : le fameux mokêlé-mbembé. Un canular ? Pour en avoir le cœur net, l’émérite professeur Samuel Blumlein se lance dans une expédition au cœur du continent noir, accompagné du jeune et fougueux Joseph Plumet, d’une certaine Agatha Miller et d’un Belge truculent. Mais les embuches sont légion : des espions allemands, des hommes-léopards, la terrible Griffe noire…

Blumlein ignore encore qu’au bout du chemin s’ouvriront les portes de la cité entre les mondes.

Roman d’aventure échevelé sous influence steampunk, La Cité entre les mondes rend un hommage sincère aux feuilletons du début du XXe siècle et au merveilleux scientifique de Jules Verne.

4,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 38

Bifrost n° 38

— Je... sommes-nous bien... où je pense ? bredouilla Peck.

— Oui, répondit Ambel. On retourne au bateau.

Au même moment, la brousse se déchira et un bras en surgit. Un bras long de six mètres, fin et apparemment dur comme l'os. La main, d'un bleu presque noir, mesurait deux mètres du poignet aux phalanges. Elle cueillit Peck et l'aspira dans les fourrés. Erlin vit ce qui se trouvait à l'autre extrémité du membre et eut de la peine à y croire. Le pauvre homme hurlait à pleins poumons. Un rire sonore et des gloussements d'aliéné vinrent se joindre à ses cris tandis que la forêt dense se refermait. Puis le vacarme cessa.

— On n'est pas dans la mouise ! s'exclama Ambel.

Un euphémisme aux yeux d'Erlin.

— On retourne à la barque, maintenant, hein ? demanda Boris, fébrile.

— Vas-y, et emmène la Terrienne avec toi !

Ambel pénétrait déjà dans le labyrinthe luxuriant.

— C'était quoi ? demanda la jeune femme.

Boris eut un sourire forcé.

— Oh ! ça ? C'était l'Ecorcheur.

Neal Asher

Spatterjay

10,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 29

Bifrost n° 29

L'histoire commence sur la banquette arrière d'une Ford 1949 décapotable. Le lieu : les Etats-Unis d'Amérique, section Californie, sous-section L.A., sous-sous-section une route qui serpente dans les collines couvertes d'orangers desséchés de Hollywood. La date : 4 juillet 1955, avant minuit. Trois mois plus tôt, Albert Einstein est mort à Princeton, rupture d'un anévrisme intestinal. Trois mois plus tard, James Dean va se tuer au volant de sa Porsche 550 Spyder baptisée Little Bastard. Marylin Monroe a encore sept ans à vivre. Elvis va bien, mis à part les merdes qu'il tourne sous la direction de réalisateurs de second ordre ; lui, son avenir se mesure en vingt années d'ingestion de beurre de cacahuète qui se termineront par l'explosion répugnante de son gros bide. Trois milliards d'autres Terriens, en général moins célèbres que les quatre susnommés, vivent sur la planète Terre en ce 4 juillet de forte chaleur. Personne ne peut s'en douter, mais tous ceux qui survivront un demi-siècle plus tard, sans parler de la cohorte encore à naître, sont condamnés à mourir quelques jours avant le Christmas Day de l'an 2000. Voici pourquoi...

 

Jean-Pierre Andrevon

9,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 22

Bifrost n° 22

« C'est un jeu hors du temps. Il fait bon s'y prélasser, à l'heure où le soleil à l'horizon s'émiette en un dernier rougeoiement. On se laisse bercer, alangui au creux d'un rocking-chair. Un vieux chien est couché de tout son long sur le plancher de la véranda. Un verre de whisky couleur de miel est posé sur une table basse, à portée de la main... Le temps d'un soupir et ce sera bientôt l'heure où les voisins viennent dire un petit bonjour. Il v aura Thorndyke et Bauncer, dont la malice ne s'est pas émoussée en presgue sept décennies. Il y aura aussi Brad : lui passe désormais le plus clair de son temps à se balader dans la vieille Ford T qu'il a enfin fini par retaper ! Il y aura Enoch Wallace : cent vingt-quatre ans mais qui en paraît à peine trente. Il y aura peut-être les nouveaux voisins : des gens discrets qui viennent d'on ne sait où... d'un repli de l'espace ou d'un autre temps, mais quelle importance ? Il y aura sans doute Hezekiah, Richard Daniel ou le vieux Jenkins : plus humains nombre d'humains. On boira un verre. On papotera. On évoquera des souvenirs d'antan. Mon Dieu, qu'est-ce qu'on sera bien ! »

De Demain les chiens à Au Carrefour des étoiles, Clifford Donald Simak nous laisse une des oeuvres les plus personnelles de la S-F mondiale. Un monument que nous avons tenté de cerner dans ce numéro spécial, qui se veut autant un hommage à celui qui « écoutait les étoiles » qu'une invite à (re)découvrir ses univers.

9,92 €  

Bifrost n° 20

Bifrost n° 20

« Tout ce que tu feras maintenant sera pour Béatrice. Quand tu regarderas à travers ton télescope, tu le feras en hommage à Sa création. Quand tu mangeras, que tu boiras ou que tu nageras, tu le feras pour rendre grâces à Ses présents. »

J'acquiesçai avec enthousiasme. De retour dans la cabine, Daniel récita les Ecritures, des passages que je n'avais jamais réellement compris auparavant, mais qui me semblaient maintenant parler de ce que je ressentais. C'était comme si j'ouvrais le livre et que mon nom s'y trouvait mentionné à toutes les pages.

La Fille de Dieu était avec moi : je pouvais sentir Sa présence, comme une flamme dans mon cerveau, irradiant de la chaleur à travers l'obscurité, sous mes paupières.

M'apportant du réconfort, me procurant de la force.

Me donnant la foi.

La foi. Ses implications sociales, politiques, sa dictature morale qui, insondable paradoxe, peut être un espace de liberté pour certains, ses mensonges et ses vérités... Greg Egan, comme toujours, nous invite à réfléchir sur nous-mêmes avec un texte qui, outre-Atlantique, est considéré comme un chef-d'œuvre et a valu à son auteur le Prix Hugo. Une S-F qui dénonce, interpelle, qui scrute et dissèque. Epoustouflant.

6,86 €   Ajouter au panier

Yellow Submarine n° 130

Yellow Submarine n° 130

Quelles sont ces créatures mystérieuses aperçues après un crime sanglant, noirâtres avec des visages de clowns ? Tom s'en moque : il danse tout nu dans les bois de Mount Davidson, chantonnant un air bizarre et prenant. Et Nadia rit. La folie de Tom contamine son entourage, transformant les rocs en nuages dorés, l'herbe en toison de castor, les arbres en nymphes anorexiques. Le rêve n'est jamais loin.

À deux pas de Silicon Valley, Philippe se perd dans ses délires informatiques, il a quitté notre vie ordinaire. Pour Vic et Terry il en est tout autrement, la vie est belle et tendre jusqu'à ce que le folie cybernétique, la jalousie s'en mêlent.

Sacré Dyonisos : après des siècles de sommeil éthylique, le voici qui se réveille en plein San Francisco. Qu'à cela ne tienne : les alcools y sont également excellents. Trouvera-t-il là le but de sa si longue quête ? Pour le savoir vous devrez le suivre à vos risques et périls.

De Jack London à Notre-Dame des ténèbres de Fritz Leiber, des Chroniques de San Francisco d'Armistead Maupin aux arcologies de William Gibson, en passant par Pat Murphy, Ambrose Bierce et Jonathan Lethem, on ne compte plus les oeuvres et les écrivains inspirés par la ville de la porte d'or. Au sommaire de ce dossier complet : articles touristiques et historiques ; guide de shopping culturel ; panorama du paysage télévisuel en Californie ; visite de l'étonnante et immense Llanda Villa, que sa propriétaire ne cessa jamais d'agrandir et de transformer ; études sur Fritz Leiber et sur R.D. Milne ; excursion dans les rues de San Francisco au XXI° siècle ; lectures californiennes et nouvelles inédites de Bruno B. Border, Dominique Warfa et Fabrice Colin.

Yellow Submarine est la plus ancienne revue française de SF et de fantasy en activité.

10,52 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 16

Bifrost n° 16

« Je m'appelle Rohr Furland. Pour le meilleur et pour le pire, je suis astronaute, comme mon père et ma mère avant moi. Tradition familiale, quoi.

 

[...] Je vis le jour dans le luxe d'un deux-pièces sous Tycho pendant le premier anniversaire de l'indépendance de la Fax. On m'a raconté que mon père avait célébré l'événement en se saoulant au picrate lunaire et en baisant la sage-femme qui m'avait mis au monde.

 

[...] Tout cela fit de moi un corniaud, un vrai fils de bâtard, accoutumé aux bouteilles d'air et à l'apesanteur avant d'être sorti des couches. Pour mes seize ans, je reçus ma carte du syndicat et le conseil de trouver du travail ; deux semaines avant mes dix-huit ans, la navette de BOT où je venais juste d'engager comme manutentionnaire se posa sur une piste de Galveston et, avec l'aide d'un exosquelette, je marchai sur la Terre pour la première fois. J'y passai une semaine, le temps de me casser le bras droit en chutant sur un trottoir à Dallas, de perdre ma virginité dans un claque d'El Paso, et de me taper une vilaine crise d'agoraphobie face aux vastes étendues du Texas. Merde au berceau de l'humanité : je rembarquai pour la Lune à la première occasion et fêtai mes dix-huit ans avec un gâteau d'anniversaire dépourvu de bougies. »

 

Allen Steele, auteur américain né à Nashville en 1958, a publié six romans et une quarantaine de nouvelles. Généralement présenté comme un écrivain de hard science, il n'en est pas moins un extraordinaire conteur : en témoigne cette Mort du capitaine Futur, court roman de space opéra au ton ironique qui lui valut le très prestigieux prix Hugo en 1996.

6,86 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 14

Bifrost n° 14

Ils sont venus en paix. Ils ont dressé des passerelles entre notre monde et le leur, offrant aux hommes les perspectives d'une technologie formidable. Que demandent-ils en échange ? Un pour cent, un misérable pour cent des revenus annuels dûment enregistrés de tout terrien. De tout terrien... Oui, mais comment procéder avec les populations nomades dont on ignore le nombre, qui ne déclarent rien, ne reconnaissent aucune autorité étatique... Que faire du peuple Touareg, des mongols, des tribus reculées d'Afrique et d'Amérique du Sud ? Il existe une solution pourtant, une notion plus exactement : celle du génocide nécessaire. Quant à l'horreur qu'elle implique...

 

Un texte charnière de l'œuvre de Thomas Day, un tournant autant qu'une éclatante confirmation.

 

Difficile d'affirmer le contraire : il s'est crashé en beauté ! Et voici donc le capitaine Lit de Roses qui se retrouve perdu sur une planète inconnue en compagnie d'une créature métallivore et d'une autochtone certes charmante, mais dotée d'un pouvoir psychique incontrôlable qui provoque une peur aussi atroce qu'irrémédiable auprès de quiconque tente de l'approcher... Reste pour Lit de Roses à s'adapter à ce monde aussi étrange qu'étranger, d'autant qu'il pourrait bien, faute de moyen de transport, y passer le reste de sa vie. A moins que...

 

Le second volet d'un grand roman d'aventure par Roland C. Wagner.

6,40 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 12

Bifrost n° 12

Le Splendeur de Bactriane est abordé par un pirate étrange et fou furieux : un fanatique critisciste ! A l'aide d'un virus, il aliène aussitôt l'Intelligence Artificielle de bord pour en faire le garant des dogmes de sa religion. La nouvelle mission de cette dernière : convertir les passagers du vaisseau. Et tant pis si ça doit prendre plusieurs générations ! Seul problème : pour prouver son entière allégeance à la nouvelle religion, il faut faire don de ses organes reproducteurs. On comprendra aisément qu'avant de se convertir, les passagers du Splendeur de Bactriane y réfléchissent à deux fois !

 

Pour leur dernière aventure, les Corsaires des étoiles font « tout péter ». Et pour ça, rien de mieux que de mettre en rade l'enceinte de confinement des Leppard d'un vaisseau spatial. Là, pour péter, ça pète ! Evidemment, avec un trou de ver à proximité et face à une armada ennemie, en faisant un truc comme ça on sait jamais bien où on va se retrouver. Encore que la bonne question ne soit peut-être pas où, mais quand...

 

Edwin Boone est un milliardaire un peu barjo. Gentil, certes, génial, sans doute, mais un peu barjo... Des preuves ? Il est persuadé y de communiquer avec des extraterrestres grâce à des champignons ! Comment ? En les mangeant ! Et puis, naturellement, à force de clamer à travers le monde que des Visiteurs vont venir le chercher, le jour où il disparaît on se pose des questions.

 

Trois textes, trois auteurs, autant de visions d'une science-fiction qui n'a pas peur de rire, bien au contraire, et tant pis si c'est d'elle-même !

6,40 €  

Bifrost n° 11

Bifrost n° 11

Bifrost : le livre.

 

Nous sommes en 2008, et ce jeune XXIème siècle s'est déjà trouvé une nouvelle horreur : la sclérodermie fibreuse virale généralisée, plus communément appelée Vif Argent. Cette monstruosité, hyper contagieuse, tue en trois jours par infection des fibroplastes du tissu conjonctif sous-cutané. En clair, cette saloperie vous écorche de l'intérieur, met à nu le collagène ce qui vous confère la couleur de l'Argent, phénomène induisant une réponse auto-immune qui vous brûle Vif. Remède connu : aucun. Et quand la pandémie paraît générer une logique interne dans son développement géographique, la porte est ouverte aux extrapolations les plus folles, les plus terrifiantes. Et si...

 

La guerre est aux portes de notre univers : la totalité de l'armada Keurls s'apprête à franchir un vortex qui devrait la conduire tout droit dans notre espace-temps. Pour les Corsaires des étoiles, l'équipage du Jérusalem, l'interrogation est d'une décourageante simplicité : que faire ? A situation désespérée, décision désespérée : il faut porter coup pour coup et commencer par mener le conflit chez l'envahisseur ! Pour cela une seule solution : franchir la porte spatio-temporelle ! Et après ? Après on verra

 

Bifrost : la revue.

 

L'actualité cinéma et télévision, la critique des nouveautés romans et bandes dessinées, les news du milieu S-F, des interviews de Trantkat et Neil Gaiman, des dossiers et études sur Rob Liefeld, Chad Oliver, Clifford D. Simak.

6,40 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 10

Bifrost n° 10

Bifrost : le livre.

 

Canyon est un monde de glace, de désolation. Les rares êtres humains qui y survivent se sont organisés en clans, des tribus qui n'hésitent pas à s'entre-tuer pour le plus infime reliquat de technologie ou l'espoir d'un repas convenable... Mais pour Gustav et Calvero, qui n'ont pas oublié les anciens textes, il demeure un moyen, un seul, d'échapper à tout cela et, peut-être, de rendre sa dignité à l'homme. Ce moyen porte un nom : le Kern. Et pour atteindre cette gigantesque structure qui coupe le ciel en deux, ils sont prêts à toutes les alliances...

 

Pour nos désormais vieilles connaissances, les corsaires du Jérusalem, l'heure est aux révélations. Que sont devenus les parents de Salomon ? Qui sont réellement les Keurls et, surtout, livrent-ils vraiment une guerre à l'humanité, un conflit qui ne connaît aucune limite, ni d'espace ni de temps ? Autant de questions dont les réponses pourraient bien remettre en cause jusqu'aux fondements même de l'Univers, et précipiter nos héros dans le tourbillon d'aventures qu'ils n'avaient certes pas prévues.

 

Jeremy Baker a un problème. Trois fois rien, en fait. Son vaisseau a explosé, les réserves de sa combinaison s'épuisent et l'horizon est totalement occulté par un colossal trou noir. Ça suffit ?

 

A vrai dire, non : une créature immatérielle répondant au patronyme de Nik ne cesse de papoter à son oreille pour lui expliquer les diverses résultantes envisageables de son probable passage au sein du trou noir. Un voyage qu'il va bien falloir se résoudre à entreprendre...

 

Bifrost : la revue.

 

Les nouveautés romans et bandes dessinées critiquées, un reportage sur la Worldcon de Baltimore, la Convention Mondiale de Science-Fiction, l'actualité du cinéma et de la télévision, des dossiers sur le Hellboy de Mike Mignola et Philip K. Dick.

6,41 €  

Bifrost n° 9

Bifrost n° 9

Bifrost : le livre.

 

Dans la cité de la Faille, rien ne change jamais. Les mâles vivent sous l'autorité des Mères, dans la crainte du Grand Amant. Jusqu'au jour où arrive Mira, Mira l'étrangère, Mira la catin, Mira qui dans la moiteur de son ventre apporte des rêves de liberté aux hommes et fait sculpter les singes... Nicolaï est le dernier des Eizihil, le dernier rejeton d'une race de guerriers absolus. Il porte en lui le terrible secret de la puissance de son peuple disparu. Et quand la formidable armée des Mooles menace les terres du jeune Otchen-matour, Nicolaï comprend que pour protéger ce jeune loup il lui faudra révéler son secret au monde... Chandrelain boit trop. A peu près autant qu'il parle. Un travers qui lui joue un bien mauvais tour et le propulse dans les tourments de l'aventure en quête d'une réponse à une question essentielle, légendaire même, une question en forme d'histoire à laquelle répondra une autre histoire... Elle est la gardienne du plus somptueux des trésors. Dans sa tour, elle attend les héros imprudents qui, de tout temps, viennent défier son énigme dans un rêve de fortune. Elle est celle qui veille, celle qui garde, celle qui ne peut offrir que la mort. Elle est la Dame des Crânes...

 

Sur cette Terre où les eaux montent au même rythme que la température, Graham, le chasseur de trésors engloutis, tente tout simplement de s'assurer des jours tranquilles sur la côte italienne. Jusqu'au jour où un fragment d'astéroïde s'écrase et achève de définitivement ruiner l'environnement, générant des phénomènes étranges et la venue de bien curieux visiteurs...

 

Bifrost : la revue.

 

Outre ces cinq nouvelles, entre Fantasy et Science-Fiction, retrouvez toute l'actualité des mondes de l'Imaginaire enrichie de nombreuses études, des dossiers sur Vampirella, la littérature de Fantasy ou bien encore l'auteur américain Thomas Burnett Swann, une interview d'Olivier Ledroit et bien sûr les critiques de toutes les romans et bandes dessinées.

8,08 €  

Bifrost n° 8

Bifrost n° 8

Bifrost : le livre.

 

Mais qui est donc le Sandman, cette créature qui tue en pulvérisant les organes internes de ses victimes et qui signe ses forfaits d'une poignée de sable lunaire ? Mythe moderne ou réalité d'un monde qui n'a su engendrer que violences ? Avec La mère des colères, Thomas Day nous livre une novella à mi-chemin entre cyberpunk et manga, à mi-chemin entre rêve et cauchemar. Les flibusteries galactiques de Francis Valéry se poursuivent avec le troisième volet des Corsaires des étoiles, un épisode au cours duquel l'équipage haut en couleur du Jérusalem affronte la colère d'un dieu !

 

De la vie sur Mercure ! Telle est l'extraordinaire découverte à laquelle nous convie Stephen Baxter dans une longue nouvelle ou souffle le vent épique de l'exploration interplanétaire.

 

Bifrost : la revue.

 

Toute l'actualité de la S-F, du Fantastique et de la Fantasy avec, au hasard de la lecture et pêle-mêle, des interviews de Serge Lehman, Denis Guiot, Jean-Pierre Andrevon et Alain Grousset, la découverte de l'œuvre de l'auteur américain, Charles Harness ou encore les origines du Silver Surfer...

 

Bifrost : un pont dressé haut entre les univers de l'Imaginaire, un arc-en-ciel aux couleurs du rêve. L'emprunter ne tient qu'à vous.

8,08 €  

SF 98 : les meilleurs récits de l'année

SF 98 : les meilleurs récits de l'année

Vous êtes quelque part sur Terre, la troisième planète d'un tout petit système solaire de la Voie lactée, vous êtes chez vous, en voyage, sur la plage, au travail, dans une rame de métro, un train, ici, là... Mais tout ceci ne saurait durer, car soudain, au loin, très loin, voici qu'arrivent ...

 

...Les dix meilleurs récits de science-fiction de l'année écoulée, dix aventures ou réflexions pour en finir avec l'image d'une science-fiction de langue française trop littéraire et insuffisamment romanesque. Dix récits qui vous emmèneront à la rencontre des dinosaures tapis dans les méandres de la banlieue parisienne jusqu'aux plaines désolées de Mars, en passant par les terra incognita de notre histoire.

 

Le voyage est organisé ...

En route pour la joie !

12,04 €  

Étoiles vives 3

Étoiles vives 3

Vous vous réveillez menotté dans une chambre d’hôtel que vous ne connaissez que trop bien, une femme dont vous ignorez tout vous ouvre l’épaule au scalpel pour récupérer dans votre corps un secret qui dépasse tout ce que la science a imaginé jusqu’ici — un paradoxe mathématique que seul pourra vaincre Radieux, un ordinateur entièrement constitué de lumière.

 

Jules Verne avait raison, il existe quelque part un canon immense capable d’envoyer des gens sur la Lune et, qui sait, peut-être beaucoup plus loin...

 

En 1900, la vie de Tommy Simmons bascule le jour où à la suite d’une ballade en vélo, sur la plage, il montre dans un étrange engin qui le conduira jusqu’au Tibet, à la rencontre des mystérieux et dangeureux Hommes-Fourmis.

 

Roger Thunder Horse attend que Victor Charlie — l’ennemi vietcong — se présente dans la ligne de mire de son M16. Aux premières rafales, il se dit que c’est un beau jour pour mourir, sans ignorer que la magie de son peuple se joue parfois de la mort...

 

Retour de l’anthologie 100% rêve et dépaysement avec deux textes de la nouvelle star de l a SF britannique, Stephen Baxter, mais aussi : l’Américain Owl Goingback pour une envoûtante histoire de magie amérindienne sur fond de guerre du Vietnam ; le Français Francis Valéry, véritable révélation de ces dernières années, qui nous emmènera à la recherche d’hippocampes et des secrets du passé — dans un texte simakien s’il en est. Et pour finir, Radieux de Greg Egan, un des récits les plus vertigineux de ces dernières années qui prouve que cet auteur australien est le digne successeur de Philip K. Dick.

 

Etoiles Vives !

Deux fois par an, une sélection de récits de SF et de Fantasy imaginés par les auteurs d’aujourd’hui et de demain.

Humour, aventures extraordinaires, voyages infinis, à chaque fois au rendez-vous.

10,52 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 7

Bifrost n° 7

Bifrost : le livre.

 

L'Humanité est en guerre, un conflit incroyable qui, non content de s'étendre aux quatre coins de la Galaxie, porte ses ravages jusque dans les replis du temps. Telle est l'étonnante découverte que vont faire nos corsaires préférés, Cheb Sliman, Salomon B. et tout l'équipage du Jérusalem, des révélations aux implications renversantes sous la plume d'un Francis Valéry débridé ! Le Dracon, le Solon, le Périclès, trois vaisseaux spatiaux et leur équipage promis à un destin extraordinaire : le premier vol au-delà de notre Galaxie, loin, très loin vers les Nuages de Magellan. Un voyage fantastique de dix mille années-lumière dans l'ombre des Hiffiss, extraterrestres mystérieux dont les vaisseaux sont en réalité des enceintes de confinement forgées avant la formation même de la Terre, des cages démesurées enfermant des entités d'une nature et d'une fonction inconnues. Serge Lehman, au sommet de son art, renoue ici avec le space opéra dans une novella proprement époustouflante.

 

Bifrost : la revue.

 

Avec Christian Grenier qui, lors d'un long entretien, nous parle de son métier d'écrivain de Science-Fiction et des particularités du secteur des publications pour la Jeunesse. Thierry Ségur, lui, évoque la bande dessinée, nous dit pourquoi il nous aura fallu patienter cinq ans avant de le voir occuper à nouveau le devant de la scène, et quels sont les secrets de son dernier album. BD toujours, mais du côté des comics cette fois, avec Batman et un vaste dossier qui nous permet de mieux cerner le mythique protecteur de Gotham. Dans notre série des « petits maîtres de la S-F », Hal Clément succède à Walter Tevis, tandis que les aventures de David Starr nous offrent l'occasion de (re)découvrir l'un des héros les moins connus d'Isaac Asimov. Avec, comme de coutume, toute l'actualité S-F et Fantastique du cinéma, de la télé, des jeux de rôles, et la plupart des nouveautés BDs et romans passés au tamis de la critique. Sans oublier, enfin, une étude exceptionnelle consacrée aux encyclopédies imaginaires, une présentation des meilleures créations enrichie, là encore, d'une interview d'un des deux créateurs de l'une des plus belles réussites en la matière : Les carnets d'Imago Sekoya.

 

Bifrost : un pont dressé haut entre les univers de l'Imaginaire, un arc-en-ciel aux couleurs du rêve. L'emprunter ne tient qu'à vous.

8,08 €  

Bifrost n° 6

Bifrost n° 6

Bifrost : le livre.

 

Cinq auteurs, cinq manières, cinq univers... Univers utopique avec Roland C. Wagner, qui nous propose ici une réflexion magistralement orchestrée sur les liens entre paroles et pensées, actes et mots, ou comment le langage influence-t-il le monde. Univers en folie pour Jean-Pierre Andrevon et son voyage hallucinant, jusqu'au Big Bang... Univers de pouvoir, d'incompréhension, de terreur, avec Thomas Day dans un space opéra captivant et violent. Univers de franche gaudriole, aussi, pour Francis Valéry et ses corsaires de l'espace pétris d'humour, du space op' toujours mais dans un registre radicalement différent. Univers décalé, enfin, pour Robert Wolff, un auteur totalement inconnu mais dont le premier texte révèle déjà toute la maturité.

 

Cinq auteurs, cinq manières, cinq univers... autant de facettes d'un genre qui ne se connaît pas de limite : la Science-Fiction.

 

Bifrost : la revue.

 

Comme à chaque livraison de Bifrost, toute l'actualité des mondes de l'Imaginaire est passée au crible de la critique par une équipe de spécialistes... dite équipe qu'il nous a bien fallu enrichir, au regard de la démultiplication étonnante des productions et des infos ! Les romans, la bande dessinée, le jeu de rôle, le cinéma ou encore la télévision, ce sont les nouveautés marquantes de chacun de ces vecteurs qui sont abordées au travers d'articles critiques mais aussi d'interviews, telles celles de Jean-Pierre Andrevon ou encore Jean-Michel Roux, l'un de ces rares français réalisateurs de longs métrages S-F. Au-delà de l'actualité, de nombreux dossiers et études approfondies vous feront découvrir des personnages aussi étonnants que le Professeur Bernard Quatermass, héros télévisuel des années cinquante, ou encore Walter S. Tevis, écrivain américain que nous élevons ce trimestre au rang de « petit maître de la S-F ». La première partie d'un large dossier, une étude historique, vous emmènera dans le monde des publications S-F destinées à la Jeunesse, un autre à la découverte de Watchmen, BD exceptionnelle et désormais mythique signée Alan Moore et Dave Gibbons. Enfin l'interview des responsables de la plupart des entreprises éditrices de jeux de rôle nous permettra de dresser le bilan sur un secteur éditorial que beaucoup disent en crise. Et tous les rendez-vous habituels, ceux de Pierre Stolze et Roland C. Wagner, sans oublier non plus quelques surprises et nouveautés.

 

Bifrost : un pont dressé haut entre les univers de l'Imaginaire, un arc-en-ciel aux couleurs du rêve. L'emprunter ne tient qu'à vous...

8,08 €  

Bifrost n° 5

Bifrost n° 5

Bifrost : le livre.

 

Ils sont quatre ; ont entre douze et quinze ans. Dans ce monde où l'adulte ne sait que poursuivre ses chimères égoïstes, ils ne pourront compter que sur leurs seules ressources pour affronter les créatures fantastiques d'un univers paradoxalement si proche et pourtant inaccessible. À moins que...

 

À la manière d'un Matthew Barrie, Serge Lehman nous livre ici son Peter Pan, un voyage rien moins qu'extraordinaire dans le monde de l'enfance, empli de rêves et de cauchemars, de démons et merveilles qu'il évoque avec la maestria qu'on lui connaît.

 

Henry Kevin et Howard Ramsey écrivent de la Science-Fiction, ce qui, en soi, est déjà un handicap certain ! Propulsés — par des WC translateurs ! — dans un univers parallèle, les voici confrontés aux envahisseurs Yanks et à leurs terribles Marennes-Oléron postnucléaires, des huîtres mutantes géantes rapides comme l'éclair ! Fouchtra ! Nos compères parviendront-ils à se tirer de ce mauvais pas ? Le Conseil de la Résistance veille, la riposte s'organise...

 

Francis Valéry, sous la signature de Kevin H. Ramsey, marque ici le retour des délirantes aventures d'Howard et Henri, duo déglingué d'un cycle plébiscité par les lecteurs, une suite attendue depuis longtemps, trop longtemps. Qu'on se rassure, ils reviennent... et plutôt énervés !

 

Bifrost : la revue.

 

Outre une actualité particulièrement florissante, tant dans les domaines du roman, de la BD, du cinéma ou encore du jeu de rôle, c'est un vaste dossier consacré à Mike Resnick que vous découvrirez, dossier articulé autour d'un long entretien avec l'auteur de L'Infernale Comédie et d'un article signé de sa main, un texte confession où Resnick aborde à la fois son actuelle position d'écrivain professionnel et ses premiers pas dans le milieu. Autre auteur, autre dossier, cette fois dévolu à Alexei Panshin, notre « petit maître de la S-F » pour ce présent numéro. Plus particulièrement dans la sphère de la bande dessinée, maintenant, Spawn, la magistrale création de Todd McFarlane, est passé au crible de l'étude, tandis que François Boucq, dessinateur de Face de Lune sur un scénario de Jodorowsky, nous dévoile les facettes de son art.

 

Et tous les rendez-vous habituels, des regards de Pierre Stolze aux digressions de Roland C. Wagner... jusqu'aux fantasques aventures illustrées de V-Ru, notre pompiste de l'espace !

 

Bifrost : un pont dressé haut entre les univers de l'Imaginaire, un arc-en-ciel aux couleurs du rêve.

L'emprunter ne tient qu'à vous...

 

8,08 €  

Bifrost n° 4

Bifrost n° 4

L'émerveillement de la Science-Fiction...

 

Le savez-vous... ?

 

Savez-vous ce qu'est « l'hostie de partage », ou empathiazine, molécule décuplant chez l'homme sa faculté d'empathie, et comment la découverte d'une pareille substance modifia la face du monde à jamais ? Jean-Claude Dunyach, lui, le sait.

 

Savez-vous aussi, comme Wildy Petoud, que le salut de ce même monde — le sien, surtout ? — se trouve au fond d'une boîte aux motifs étoiles, un bien étrange cadeau aux allures de cri ? Enfin savez-vous, à l'instar de Sylvie Denis, qu'en la lointaine L'mul, planète-jungle aux forêts fascinantes, vit une race extra-terrestre dont certains des membres, les « Maîtres des Chemins », détiennent les secrets d'un pouvoir inimaginable ?

 

Le savez-vous ?

 

Savez-vous quelle est l'actualité du livre, des comics, du JdR, de la télé, du cinéma, les incontournables et les à contourner ? Qui fut Randall Garrett, notre « Petit Maître » pour ce trimestre, et quelle est son œuvre ? Savez-vous, comme Laurent Genefort, ce qu'est un livre-univers, et quelles sont les caractéristiques de ce type d'ouvrage propre à la S-F ?

 

Savez-vous, tels nos intervieweurs, de quelle manière Gérard Klein se positionne face à ce que d'aucuns nomment « le renouveau de la S-F française » ; quel fut le parcours de Scotch Arleston et comment il appréhende son métier de scénariste BD ; comment Didier Guiserix, en sa qualité de rédacteur en chef de Casus Belli, juge l'actuel marché du jeu de rôle et anime son magazine ?

 

Le savez-vous ?

 

Savez-vous l'émerveillement de la Science-Fiction ? Vous le saurez...

8,08 €  

Bifrost n° 3

Bifrost n° 3

Redécouvrez l'émerveillement de la Science-Fiction !

 

Voici sans doute le pari le plus osé de Bifrost : proposer des textes exclusivement francophones rivalisant avec les meilleures productions anglo-saxonnes, aborder les grands thèmes des littératures de l'Imaginaire au travers de textes brillants et captivants. Et, pour cette troisième livraison, c'est dans le space opéra que nous trouverons matière à nourrir nos rêves. Deux textes, deux auteurs, deux univers : paysages démesurés au bord du gouffre, visions de mondes multiraciaux riches de cultures étranges, troublantes, dangereusement...

 

Lier. Tel est l'autre maître mot de Bifrost, revue s'affirmant comme un pont sur la Science-Fiction et le Fantastique. C'est dans nos six rubriques que nous nous y employons, rubriques qui, prisent dans leur globalité et assurées par des spécialistes, offrent un panorama trimestriel complet de l'actualité des sphères de l'Imaginaire, les romans bien sûr, mais aussi la télévision, le cinéma, la bande dessinée ou encore le jeu de rôle. Réactions d'auteurs, créateurs ou acteurs — pas moins de cinq interviews dans le présent numéro : l'actualité nous parle, écoutons-la !

 

Alors, redécouvrir l'émerveillement de la Science-Fiction ? Tout est là...

8,08 €  

Ça vient de paraître

24 vues du mont Fuji, par Hokusai

Le prochain Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug