LE BÉLIAL'

Le Meilleur des littératures de genre réuni dans un catalogue ou se côtoient classiques incontournables et l’avant garde mondiale des littératures de genre.

Télécharger le catalogue 2016-2017

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

La Lumière des morts

La Lumière des morts

L'homme-Afrique s'éveille, l'heure du carnage a sonné !

Ils sont trois. Trois épaves échouées dans un des nombreux parcs animaliers de cette Afrique en fin de course. Trois gardes dont le rôle se limite à mesurer la déchéance des animaux qu'ils sont censés protéger, sauvegarder. Il y a Bongo, qui pue comme une charogne recuite par le soleil, qui ne parle pas, ou si peu, mais qui sourit, ça oui. Il y a Lhar, l'Allemand, imbibé du matin au soir, une outre d'alcool qui, bien que titubante, parvient encore à bander... Et il y a Dunkey, l'homme trouble au passé chirurgical. Un passé lancé à ses trousses, dont il mesure l'inexorable progression.

Et voici qu'arrive l'homme-Afrique, le tueur d'assassins qui, au loin, devine sa prochaine destination : cette Europe grise des blancs propres. Il est l'homme-rhinocéros, tout auréolé de cette étrange lueur bleutée que Bongo appelle la lumière des morts.

Préparez-vous...

Il approche.

Âgé d'une quarantaine d'années, Thierry Di Rollo est l'auteur de plusieurs dizaines de nouvelles, publiées notamment au Fleuve Noir et chez Denoël, mais aussi dans la revue Galaxies. Ses deux premiers romans, Number nine et Archeur (Encrage), ont, à cause de leur noirceur sans concession, déchaîné la critique et soulevé une virulente polémique. On dit de son œuvre qu'elle est cruelle, dure, violente... Convenons-en : c'est en dessous de la vérité.

Avec La Lumière des morts, Thierry Di Rollo nous entraîne au cœur des ténèbres, au plus profond d'une Afrique moite et sur les franges d'une Europe aux âmes sèches et cassantes. Pour un voyage au bout de l'enfer...

12,00 €   Ajouter au panier

L'École des assassins

L'École des assassins

Bienvenue à Hong Kong, à l'heure de la curée !

Hong Kong 2023. Une guerre oppose les triades de la Sun Yee On à Voyager Concept, transnationale spécialisée dans la conquête spatiale et le génie génétique. Au sein de cette entreprise, Marion Strauss a une vision : l'école des assassins. Un groupe de quarante enfants qu'il va former aux arts du meurtre et de la guerre, qu'il va bio-améliorer jusqu'à transcender l'humain. Parmi eux : Ryu, l'Acrobate ; Cassandre, dotée d'une mémoire totale ; Peter, le Samouraï ; Terri, le Phénix, condamnée à renaître de ses cendres. Parce que Jon Holkaï, son mentor, lui a enseigné le bushido, Peter va refuser sa charge d'assassin et se dresser contre Marion Strauss. Une guerre se prépare ; chacun devra choisir son camp.

Avec L'Ecole des assassins, Ugo Bellagamba et Thomas Day rendent hommage aux mangas télévisuels et aux super-héros de leur adolescence : Wolverine, X-men et autres Ken le survivant.

Thomas Day est né en 1971, dans cette belle ville de Paris où il réside actuellement au-dessus des catacombes et de leurs six millions de squelettes. En quelques années, il s'est imposé comme l'auteur le plus violent, le plus éprouvant de l'imaginaire francophone. On lui doit une cinquantaine de récits, un recueil de nouvelles, Sympathies for the devil, ainsi que quatre romans au Bélial' et chez Mnémos, dont Rêves de guerre.

Ugo Bellagamba, titulaire d'un doctorat en histoire du droit, a publié sous le pseudonyme de Michael Rheyss un texte remarqué car remarquable : L'Apopis républicain. Il a 29 ans et vit à Aix-en-Provence avec sa femme et Sirius, un improbable petit chien.

L'École des assassins est leur première collaboration.

12,00 €   Ajouter au panier

Pandémonium

Pandémonium

Vidocq contre l'outre-espace !

 

Paris, 1832.

 

Un cortège de créatures buveuses de sang, le Pandémonium, s'abat sur une capitale en proie à la terreur. Au milieu d'un carnage surnaturel et sans précédent, Frédéric Maupin, jeune écrivain sans le sou, tente de survivre dans une cité qui ploie sous l'odeur du sang. Et quand deux policiers viennent le tirer de sa mansarde au beau milieu de la nuit, il est loin de se douter de ce qui l'attend... Bien malgré lui, il sera propulsé dans la tourmente d'une aventure qui le conduira à s'associer avec le célèbre patron de la Brigade de Sûreté, ancien bagnard, voleur, corsaire, marchand, évadé et indicateur, une figure déjà légendaire : Eugène-François Vidocq. Ensemble, de Besançon et sa citadelle fortifiée par Vauban jusque dans les catacombes et le ciel de Paris, ils lutteront contre le Prince et son Pandémonium pour sauver la terre d'une ère de ténèbres. Cet affrontement de titans les mènera au bout du cauchemar, en Terra Incognita...

 

Né en 1970 en Franche-Comté, Johan Heliot publie ses premiers textes professionnels en 1999 aux éditions du Bélial' et dans les anthologies du Fleuve Noir. Ses univers au substrat historique solide, servis par un sens de l'épique issu de la grande tradition du roman populaire, ont convaincu un large public, lui garantissant le statut d' « auteur le plus prometteur du moment ».

 

Après La Lune seule le sait, salué par le prix Rosny aîné 2001, puis Reconquérants, Pandémonium est le troisième roman de Johan Heliot, une histoire aux frontières du steampunk et du fantastique dans un XIXe siècle hésitant entre Empire et République, où les créatures les plus improbables s'affrontent sans merci, et où les plus impitoyables ne sont pas forcément les moins humaines.

Épuisé  

Les Cinq derniers contrats de Daemone Eraser

Les Cinq derniers contrats de Daemone Eraser

Quand on aime, on ne compte pas. Une femme. Cinq meurtres.

 

Depuis le coma irréversible de sa femme Susan, la vie de Dœmone Eraser n'a plus aucun sens hors de l'Arène. Là, il élimine ses adversaires devant des milliards de spectateurs avec la rage d'un homme qui a tout perdu.

 

Alors qu'il contemple le corps de Susan dans son caisson d'animation suspendue, un Alèphe, un guerrier du temps, lui propose un pacte terrifiant : « Je peux faire revenir votre épouse d'entre les morts, faire en sorte que vous puissiez vivre de nouveau avec elle. En échange, vous tuerez cinq fois pour moi. Pas d'enfant, pas d'innocent. » Parce que son amour confine à la folie, Dœmone accepte ce marché. Aidé par ses gardes du corps, Obushiro Kimoko et l'homme-chat Gilrein, il peut entamer son odyssée sanglante. Elle les mènera de la guérilla urbaine qui ravage le Guatemala jusqu'à l'océan déchaîné de la planète Vérine, où ils affronteront dans un combat à mort le Kaïlinh — un prédateur de dix milles tonnes.

 

Des déserts du Moyen-Orient aux badlands du Nevada, des montagnes des pays de l'Est aux îles d'Ecosse, Thomas Day n'a pas cessé de voyager ces dernières années, principalement dans des endroits arides et sauvages. De ces voyages et d'autres — immobiles — , il a ramené une cinquantaine de récits, publiés non seulement au Fleuve Noir mais aussi dans la revue Bifrost. Des textes qui se caractérisent souvent par leur extrême violence et toujours par une propension avouée à mélanger les genres.

 

Quelque part entre La Guerre des étoiles de George Lucas et La Horde sauvage de Sam Peckinpah, Thomas Day nous offre, avec Les Cinq derniers contrats de Daemone Eraser, un space opera moderne rythmé par des scènes d'action apocalyptiques.

Épuisé  

Homme qui parle

Homme qui parle

Crystal se doute depuis toujours que son père, Homme qui parle, le meilleur mécano de tout le Kentucky, est un sorcier. Sur son gros tracteur John Deere vert et jaune, un engin qui n'est pas sans évoquer le croisement d'une sauterelle et d'une locomotive, elle s'apprête à planter son tabac quand son père disparaît, poursuivi par une femme des plus étranges.

 

Crystal se lance alors à sa recherche en compagnie de Williams, à travers les montagnes et les villes en flammes d'une Amérique magique. Un territoire parallèle où le Mississipi se prélasse au fond d'un terrible canyon... Crystal et Williams iront jusqu'au bout du monde, jusqu'à la fin des temps !

 

Road story féerique, ode lyrique aux merveilles de l'automobile et des highways, Homme qui Parle offre une vision pour le moins originale du grand territoire américain. Jamais, depuis Roger Zelazny, la fantasy ne s'était faite aussi libre, aussi surprenante.

 

Tout à la fois politiquement engagé (il n'a pas voté pour « Junior j'aime-la-peine-de-mort ») et passionné par les mythes nord-américains, Terry Bisson est né en 1942 à Owensboro, au Kentucky, et vit aujourd'hui à New York. Son œuvre, tendre et pimentée, se compose de plusieurs romans et de nombreux récits (dont Le Jour où les ours ont découvert le feu, récompensé par une kyrielle de prix : Nebula, Hugo et Sturgeon Memorial Award). Il a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire 2000 pour sa nouvelle meucs.

 

À lire, du même auteur, le roman Voyage vers la planète rouge, joli mélange de hard-science et d'humour, chez Bifrost/Étoiles Vives, évidemment !

Épuisé  

Voyage vers la planète rouge

Voyage vers la planète rouge

Hollywood kidnappe Mars ! Ca va filmer...

 

Depuis la grande Récession qui a vu la faillite des gouvernements et de leurs administrations, l'exploration spatiale n'est plus qu'un rêve oublié... La NASA et l'US Navy ont été cédées à des multinationales, tout comme le parc de Yellowstone (certes en piteux état) et à peu près tout le reste du Monde Libre.

 

Le Mary Poppins, un vaisseau spatial destiné à conquérir Mars, dort quelque part en orbite... jusqu'à ce qu'un producteur malin décide de s'approprier la planète rouge : de bien belles images en perspective ! Entièrement financée par Hollywood, avec à son bord deux stars pour le moins nécessaires, et une caméra révolutionnaire, la mission ne sera pas sans encombres ni surprises. Et qu'importe les quelques tracas en cours de route, passager clandestin y compris...

 

The show must go on !

 

Voyage vers la planète rouge est le roman de SF le plus fun-marrant-délirant et-même-qu'on-rigole, depuis Martiens go home !.

 

Il fallait une sacrée dose d'imagination et d'irrévérence pour concocter un tel mélange : la rigueur de la hard science alliée à la satire piquante digne d'un enfant de Voltaire. Tout à la fois politiquement engagé (il n'a pas voté pour « Junior j'aime-la-peine-de-mort ») et passionné des mythes du grand territoire nord-américain, Terry Bisson est né en 1942 dans le Kentucky. Son oeuvre, tendre et pimentée comme la cuisine tex-mex, se compose de plusieurs romans et de nombreux récits (dont Le jour où les ours ont découvert le feu, récompensé par une kyrielle de prix : Nebula, Hugo et Sturgeon Memorial Award). Il vient de recevoir le Grand Prix de l'Imaginaire pour sa nouvelle Meucs. Son chef d'oeuvre est sans doute le roman de fantasy Homme-qui-parle, chez Bifrost/Etoiles Vives, évidemment !

Épuisé  

En approchant de la fin

En approchant de la fin

...This is the end, my friend, my only friend...

Alors que les émeutes ravagent NewYork et le reste du monde occidental, que la première mission humaine s'apprête à revenir de Mars, la chanteuse Martha Nova attend la mort dans le meilleur hôtel de la ville, en compagnie de son fils et de son compagnon, Robert Duke. Comme Cassandre, Martha Nova est maudite ; elle voit l'avenir. Un avenir de ruines, de désespoir qui la pousse à l'indifférence. Elle sait que la fin approche, elle sait qu'elle va mourir ici, dans cet hôtel... Et quand son ancien manager Abe Levett, visiblement effrayé, insiste pour la rencontrer, elle n'a que trois mots à la bouche : « que sera sera »...

En approchant de la fin est le premier roman d'Andrew Weiner publié en France. Une fin du monde douce-amère comme vous n'en avez jamais lue, qui n'est pas sans rappeler les chefs d'oeuvre de Walter Tevis et Theodore Strurgeon...

L'écrivain Andrew Weiner, né en 1949 à Londres, mais vivant au Canada, a débuté dans les pages de l'anthologie de Harlan Ellison, Again, Dangerous Visions. Depuis, ses nouvelles paraissent outre-Atlantique sur des supports aussi variés que F & SF, ou Asimov's. Son premier roman, Station Gehenna ets paru aux Etats-Unis en 1987. Il signe également des scénarios pour les séries télé fantastiques The Twilight Zone et Tales from the Darkside. Les éditions Bifrost/Etoiles vives ont déjà publié deux recueils de l'auteur : Envahisseurs ! et Signaux lointains. Ses nouvelles apparaissent aussi au sommaire de Privés de futur, Etoiles vives n°6 et Invasions 99.

12,00 €   Ajouter au panier

Sympathies for the devil

Sympathies for the devil

Rentrez chez vous ! C'est la fin du monde.

 

Darrell Jhune n'a pas hésité à venger sa femme ; cela lui vaut d'être médaille de bronze dans l'Horror News de la semaine. Mais dans un monde pré-apocalyptique sur lequel règnent douze « dragons renversés », gare à l'Erreur...

Depuis des années, Paul of Perth, duc du Dragonshire, combat le cercle de ténèbres qui broie la réalité et étrangle la Grande-Bretagne... Et voilà que la Reine requiert sa présence à Londres, pour tuer et, dans le sang versé, sauver le monde...

22 novembre 1963... Trois hommes traverse le Texas en camionnette. Seul petit problème, ils viennent d'assassiner le président des Etats-Unis, convaincus qu'il s'agissait d'un extraterrestre.

Il est Loki, le démon aux yeux de lumière. Assis dans sa Porsche sanglée sur le dos d'un dragon, il vole vers l'ancienne Chine tout en écoutant les Rolling Stones. Et il imagine que ça pourrait être pire, après tout il reste encore quelques survivants sur Terre, au milieu des décombres... Dont une femme, Cybèle.

 

Des déserts du Moyen-Orient aux badlands du Nevada, des montagnes des pays de l'est aux îles d'Ecosse, Thomas Day n'a pas cessé de voyager ces dernières années, principalement dans des endroits arides et sauvages. De ces voyages et d'autres — immobiles —, il a ramené une cinquantaine de récits, publiés non seulement au Fleuve Noir mais aussi dans la revue Bifrost. Des textes qui se caractérisent tous par leur extrême violence et une propension avouée à mélanger les genres. Sympathies for the devil est le premier recueil de l'auteur. En attendant un roman de fantasy écrit en solo, Rêves de guerre ; un roman de science-fiction en collaboration avec Michael Rheyss, L'école des assassins ; et un recueil de nouvelles fantastiques, Stairways to Hell.

Thomas Day a 28 ans et vit à Paris, quelque part au-dessus des catacombes et de leurs six millions de squelettes.

Épuisé  

Privés de futur

Privés de futur

Votre vie de star n'a jamais été aussi ennuyeuse, les caresses bucco-génitales de « Miss Japon » et la plastique de « Miss Chili » finissent par vous gonfler... Alors pourquoi ne pas jouer au « Shootin' Paparazzi ! »

Ces derniers temps, je me fais appeler Herbert West Lovecraft et je suis plutôt sur une grosse affaire... coincé entre un cadavre dans une baignoire et des types qui passent leur temps à crier des trucs imprononçables du genre « Ktu-Lu ».

A Hollywood, un homme répondant au signalement du réalisateur Preston Sturges a été retrouvé mort. Mais Preston Sturges se trouve à son domicile, vivant...

Mungo Park, détective de l'étrange spécialisé dans les fantômes, est de retour à Vyenna. Et voilà qu'une belle jeune femme, sans doute fatale, l'engage...

Vous trouvez dans une benne à ordures le corps d'une petite fille dont on a coupé un bras et la tête. Horrible. Mais n'est-ce pas pire quand le policier chargé de l'enquête vous explique qu'il s'agit simplement d'un déchet hospitalier ?

Une bouteille de whisky bas-de-gamme dans la poche droite du trench-coat, la cigarette au bec, rien n'a changé pour les privés, les flics, du futur : kidnapping, disparitions, meurtres, magouilles, corruption... Sauf que là, clones, sectes étranges, extraterrestres et autres robots s'en mêlent.

22,71 €   Ajouter au panier

SF 99 : les meilleurs récits de l'année

SF 99 : les meilleurs récits de l'année

Vous êtes ici, quelque part sur Terre, la troisième planète d'un minuscule système solaire de la Voie Lactée. Vous êtes chez vous, en voyage, sur la plage, au travail, dans une rame de métro, la station MIR, là ou ailleurs...

 

Et soudain, loin, très loin, voici qu'arrivent...

 

...Les dix meilleurs récits de science-fiction de l'année écoulée, dix aventures démesurées au cours desquelles vous affronterez Jack l'Eventreur dans un Londres parallèles, où vous rencontrerez les singes sculpteurs de la cité de la Faille, où vous lutterez contre les Hiffiss et leurs terribles analogues.

 

A moins que vous ne dansiez le Rock'n'Roll avec Honoré, le cochon transgénique...

 

Déchiffrez le futur, vous n'en reviendrez pas !

12,04 €   Ajouter au panier

Invasions 99

Invasions 99

Quand H.G. Wells et Sherlock Holmes se rencontrent dans un Londres ensanglanté par Jack l'Eventreur, de quoi peuvent-ils bien parler ? Mais, des habitudes singulières des guêpes, évidemment...

Dans le village, tout le monde a été violé par les extraterrestres... Ca vous fait rire ? On voit bien que vous ne faites pas partie des victimes.

Et si des marchands extraterrestres arrivaient le jour de la finale de la coupe du monde de football et repartaient le soir-même, passant là juste pour nous proposer un truc qui, visiblement, ne sert à rien. À votre avis, qui s'en apercevrait ?

Les rangers du Texas, ce sont de vrais durs : ils se parfument à la téquila, mangent du plomb chaud. Alors autant vous prévenir, vos quelques martiens verdâtres à la con vont passer un mauvais quart d'heure.

Dix-sept récits débordants d'humour et de paranoïa, peuplés de créatures extraterrestres tantôt belliqueuses, tantôt sympathiques, de men in black et autres défenseurs du Grand Secret.

19,66 €   Ajouter au panier

SF 98 : les meilleurs récits de l'année

SF 98 : les meilleurs récits de l'année

Vous êtes quelque part sur Terre, la troisième planète d'un tout petit système solaire de la Voie lactée, vous êtes chez vous, en voyage, sur la plage, au travail, dans une rame de métro, un train, ici, là... Mais tout ceci ne saurait durer, car soudain, au loin, très loin, voici qu'arrivent ...

 

...Les dix meilleurs récits de science-fiction de l'année écoulée, dix aventures ou réflexions pour en finir avec l'image d'une science-fiction de langue française trop littéraire et insuffisamment romanesque. Dix récits qui vous emmèneront à la rencontre des dinosaures tapis dans les méandres de la banlieue parisienne jusqu'aux plaines désolées de Mars, en passant par les terra incognita de notre histoire.

 

Le voyage est organisé ...

En route pour la joie !

Épuisé  

  1 2 3 4

Ça vient de paraître

Faire des sciences avec Star Wars

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug