En-tête L'Été de l'infiniEn-tête NATTBMEn-tête Bifrost 79En-tête EnchâssementEn-tête Lum'en
Ne plus afficher

Bienvenue sur le site des éditions du Bélial' !

Maison indépendante créée en 1996, les éditions du Bélial' consacrent leur catalogue aux littératures de genre (le fantastique, la fantasy et la science-fiction, avec un intérêt tout particulier pour ce dernier domaine). Vous pouvez commander depuis notre site l'ensemble des livres de notre catalogue mais aussi précommander ceux qui sont à paraître, découvrir les récompenses littéraires obtenues par Le Bélial' et les critiques de nos ouvrages dans la presse.

En septembre 2010, Le Bélial' a été l'un des premiers éditeurs français à lancer sa plateforme numérique et à proposer une offre innovante : livres à prix au moins deux fois inférieurs à leurs équivalents en papier, facilité d'utilisation, livres téléchargeables à volonté dans tous les formats disponibles, sans DRM, etc. Vous débutez en lecture numérique ? Essayez un de nos titres gratuits !

Le Bélial' édite aussi la revue Bifrost : tous les trois mois, l'actualité complète des mondes imaginaires, des dossiers, des interviews, des critiques, sans oublier la publication des meilleurs auteurs du moments, français et étrangers. Retrouvez sur le site toutes les critiques parues dans Bifrost, abonnez-vous en ligne et participez au prix des lecteurs !

Sur le blog Bifrost, vous pourrez retrouver gratuitement de nombreux articles issues d'anciens numéros, des articles inédits complétant des dossiers récents et chaque mois, une nouvelle gratuite à télécharger. Découvrez aussi les blogs invités : La Bibliothèque orbitale, le podcast de Philippe Boulier et Le Journal d'un homme des bois par Francis Valéry.

Enfin, rejoignez-nous dans les forums pour discuter de nos livres et de Bifrost, mais aussi de l'actualité de la SF : livres, BD, cinéma, séries, jeux vidéo, sciences !

Dernières nouvelles du Bélial'

Le Bifrost 79 chez Yggdralivre

« Bref, parce que ça commence à faire longuet comme avis écrit sur le pouce, un numéro dense et très agréable, dont seule une nouvelle ne m’a pas emballé et qui va encore allonger ma liste de livres à découvrir. » Yggdralivre

"Nous allons tous très bien, merci" chez SyFantasy

« Si vous aimez les films d’horreur et que vous voulez connaître ce qui se passe après pour les survivants, lisez ce livre. Si vous n’aimez pas ces films ne fuyez pas pour autant, même si ce thème reste central, l’auteur nous offre surtout une réflexion très intéressante sur le syndrome de stress post-traumatique et sur la fatalité. » SyFantasy

Lum'en dans les lectures de Xapur

« Simple mais puissant, limpide et pourtant désabusé, avec le sentiment d’un gâchis prévisible et inéluctable, mais aussi empli d’espoir avec une fin surprenante et optimiste, Lum’en est encore une grande réussite de Laurent Genefort ! » Les lectures de Xapur

"Nous allons tous très bien, merci" chez Just A Word

« Véritable page-turner ne reculant devant aucune barrière de genre, Nous allons tous très bien, merci dissèque l'horreur et ses personnages au scalpel. Concis et prenant, le roman de Daryl Gregory n'en oublie pas d'être intelligent et sacrément surprenant par moment. Une sucrerie à l'arrière goût cendreux qui laisse des marques. » Just a word

"Le Carnaval des abîmes" dans Un Dernier Livre

« Jusqu’au bout nous pourrons nous délecter de cette fresque baroque et macabre, carnaval des horreurs et des peurs qui nous envoûte et nous plonge dans des aventures incroyables, auprès de personnages qu’il est un déchirement de quitter. Féerie pour les ténèbres est une grande œuvre dont la lecture, indispensable, va emporter avec elle tous les amateurs de fantasy, d’horreur, de burlesque, ou tout simplement de belle langue et de grande littérature. » Un dernier livre avant la fin du monde

"La Ménagerie de papier" dans le RSF Blog

« En définitive, il y en pour tous les goûts dans La Ménagerie de papier. On trouve de l’excellente SF (et du space opera qui sort des canons classiques du genre), de la (bonne) fantasy et du (léger et superbe) fantastique. Ken Liu se montre à l’aise dans chaque domaine abordé, trouve toujours un angle de vue original et/ou pertinent. Le ton, léger ou grave, humoristique ou caustique, ne produit aucune fausse note. La qualité de ses nouvelles reste constante peu importe le thème ou le genre (…). C’est déjà, en soi, un petit miracle (et un bon choix de l’équipe éditoriale du Bélial). » Le RSF Blog

"Le Château des millions d'années" chez Kawell

« On aime : Le mélange des genres : historique + science-fiction, la plume érudite et intelligente qui n'est pas indigeste ou condescendante, la (re)découverte de cette époque des années 30 que je ne lis pas souvent, le personnage principal et ses turpitudes, les extraterrestres qui ne savent pas faire grand chose sans mettre les pieds dans le tapis.
On regrette : J'aurais aimé que l'action fusse plus présente ou que ce livre parte plus vers le "pulp". Mais c'est le 1er tome d'une série de quatre. Nous verrons ce que cela nous réserve et comment l'élément SF sera pris en compte et utilisé par la suite !
Conclusion : Une très bonne lecture, des personnages intéressants, un thème original et un plaisir à lire. Bref, vite la suite ! » Kawell et ses livres

Le Salon littéraire au sujet de "Nous allons tous…"

« Court et intense, drôle et angoissant, ce roman de Daryl Gregory captive l’attention du lecteur et, insidieusement (c’est très bon signe), lui fait peur. L’angoisse. […] En fait, depuis Steve Rasnic Tem, on n’avait pas lu d’histoire stimulant autant nos peurs latentes. Je lance ici un appel solennel : chaque amateur de fantastique doit lire ce roman ! » Le Salon littéraire

Lum'en chez la Prophétie des ânes

« Laurent Genefort assoit ici en à peine 300 pages, un roman riche, foisonnant, pertinent sans être trop complexe, qui ravira autant le féru de SF que le novice. Laurent Genefort prouve encore une fois par cet ouvrage qu'il est un grand nom de la SF francophone. » La Prophétie des ânes

Le Sacre des orties chez Un dernier livre

« Le macabre côtoie la musique et la poésie, le tout mâtiné d’une couche d’un humour noir et piquant, qui entame notamment chaque chapitre de proverbes plus savoureux les uns que les autres. Mais Noirez n’est pas un enfant de choeur, et chaque rire et sourire dissimulent une charogne, des tripes à l’air ou des créatures que l’on ne voudraient voir hanter les nuits de son pire ennemi.
Un tome 2 ensorcelant et terrifiant, dont on ne peut se décoller, qui nous déchire le coeur et assombrit nos rêves. » Un dernier livre avant la fin du monde

Le Bifrost 79 dans la Yozone

« Ce numéro 79 de Bifrost abrite quelques pépites et c’est aussi l’occasion de retrouver Yves et Ada Rémy. Un Bifrost de haut vol ! » La Yozone