Livres numériques et audio

Une fois achetés, nos livres numériques et audio peuvent être téléchargés à volonté, sans limite de temps, et dans tous les formats disponibles depuis votre bibliothèque numérique. Tous nos livres sont proposés sans DRM.

Besoin d'aide ? Découvrez comment télécharger et lire des livres numériques.

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Louisiana Breakdown

Louisiana Breakdown

« Si d'aventure vous allez faire une balade dans le sud-ouest de la Louisiane et que vous tombez sur une station-service délabrée où quelques vieux portant bretelles écoutent du base-ball à la radio en crachant leur jus de chique dans un pot, que vous passez ensuite devant une gargote et que vous apercevez après cela une fenêtre décorée de symboles occultes, un conseil : méfiez-vous et levez le camp au plus vite. Car si ce n'est sans doute pas la ville de Graal, c'est manifestement un endroit tout aussi bizarre, un de ces endroits où il est préférable de ne pas s'attarder. Ignorer ce conseil, c'est au mieux courir le risque de réaliser combien il demeure fort peu de magie dans ce monde, et combien elle est employée à des fins misérables. Au pire, c'est tomber amoureux. Et il ne faut surtout pas tomber amoureux dans pareil lieu. Croyez-moi sur parole et lisez donc ce qui est arrivé à Jack Mustaine... »

Né en 1947 en Virginie, Lucius Shepard est un écrivain voyageur. Ainsi, depuis ses quinze ans, âge où il quitte les États-Unis en cargo pour rejoindre l'Irlande, il n'a cessé de parcourir le monde : Europe, Sud-Est asiatique et, surtout, Amérique centrale — où il couvrira la guerre civile au Salvador comme journaliste freelance. Mille métiers pour autant de voyages, et une œuvre unique qui mobilise et émeut : Lucius Shepard ne cesse de repousser les frontières des genres et pioche au cœur de son vécu pour en tirer une vision du monde pétrifiante de justesse. Considéré outre-Atlantique comme un écrivain majeur, il est lauréat de huit prix Locus, un Hugo, un Nebula et deux World Fantasy Award.

6,99 €   Ajouter au panier

Aztechs (nouvelle)

Aztechs (nouvelle)

Dans le désert du Mexique, la ville d’El Rayo s’étend le long de la frontière américano-mexicaine, frontière formée d’un impénétrable mur de lasers et dont El Rayo est un point de passage secret. Cette ville est également le théâtre de la lutte entre les cartels et la mystérieuse firme Aztechs, ayant signé son acte de naissance, vingt-trois ans plus tôt, d’un panneau planté en plein désert disant : « Ici s’arrête la réalité »…

« La nouvelle éponyme […] nous montre à quel point Lucius Shepard est un conteur capable de nous accrocher pour mieux nous bousculer. » ActuSF.

2,99 €   Ajouter au panier

Le Dernier testament

Le Dernier testament

Expert de la sécurité domestique, désormais en difficulté, David Le Gary décide de se faire implanter un programme perceptif, destiné à l’expansion de facultés innées et basé sur la personnalité d’un poète décédé six siècles plus tôt : François Villon. Complot ou malédiction : voilà que, peu à peu, toutes les personnes dans l’entourage de David se mettent à ressembler aux proches du poète français… dans l’attente que celui-ci accomplisse un nouveau Grand Œuvre ?

1,99 €   Ajouter au panier

Ariel

Ariel

Professeur d’histoire à l’université du Michigan, Dick Cyrus est l’auteur d’une hypothèse selon laquelle notre univers est anthropique. Lorsque des êtres issus d’autres univers y pénètrent, ils s’humanisent peu à peu, par exemple Springheel Jack en Angleterre ou la femme-saule aux USA. C’est à la recherche de cette dernière que Cyrus consacrera son existence. Ses existences.

« Du très bon encore une fois, avec une intrigue aux rebondissements multiples. » La Maison muette.

3,99 €   Ajouter au panier

Le Rocher aux crocodiles

Le Rocher aux crocodiles

Michael est spécialiste des reptiles. Ce qui tombe bien : un de ses anciens amis a besoin de ses compétences en République Démocratique du Congo. Là-bas, cinq personnes sont accusées d’avoir tué et dévoré des douzaines d’hommes. Si quatre nient en bloc, le cinquième revendique ses crimes et prétend même les avoir perpétrés sous la forme d’un monstre, mi-humain, mi-crocodile… Un sorcier de pacotille ? Son témoignage est des plus convaincants.

Une « plongée morbide et angoissante dans un Zaïre moite et magique ». Le Cafard Cosmique.

2,99 €   Ajouter au panier

L'Éternité et après

L'Éternité et après

Bienvenue à L'Eternité, tout nouveau night club se dressant en marge de Moscou, conçu par le mystérieux Iouri  Lebedev, l'ancien homme fort des mafias russes.

Pour Viktor Chemayev, nouveau Russe désireux de racheter la liberté de sa compagnie, hôtesse à L’Eternité, et de fuir avec elle aux USA, rien de plus simple a priori : il lui suffit de rentrer dans L'Eternité, de convaincre Lebedev, et d'en sortir. Mais peut-on vraiment quitter les méandres de cette boîte de nuit, surtout quand ceux-ci ressemblent à s'y méprendre à l'au-delà ?...

« L'éternité et après est la plus marquante du recueil. » Sci-Fi Universe.

3,99 €   Ajouter au panier

La Présence

La Présence

New-York, après le 11 septembre. Bobby travaille dans la Fosse – cette plaie béante qu’est Ground Zero. Pompier, son boulot consiste à déblayer les décombres du World Trade Center. Amas de ruines où, régulièrement, il déniche de menus objets : chaussures, disques durs… A la pause de midi, avec ses collègues Pineo et Mazurek, il se rend au Blue Lady. C’est là qu’il rencontre Alicia, femme d’affaire d’allure guindée, toujours présente à la même place, porteuse d’un deuil sans pareil.

« Un récit très pudique, très délicat, sur un sujet des plus casse-gueule. » Laurent Kloetzer.

1,99 €   Ajouter au panier

Aztechs

Aztechs

En six longs récits : le meilleur des plus récents textes de Lucius Shepard.

Depuis la fosse du « Ground Zero » après le 11 septembre... Au sein d'un Mexique futuriste ultra violent où les I. A. se font la guerre par maffias interposées pour la régence mondiale... Du cœur de l'Afrique noire et ses magies mortelles après la chute de Mobutu... Dans la folie des nuits moscovites, au sein du terrifiant royaume d'un nouveau Keyzer Söze bâti sur les ruines de l'ex URSS...

En six récits exemplaires, autant de peintures d'une humanité en quête d'elle-même, six voyages âpres, violents mais ô combien touchants, Aztechs nous parle d'aujourd'hui et des demains possibles, de nous, de ce que nous sommes et ce que nous deviendrons.

Né en 1947 en Virginie, Lucius Shepard est un écrivain voyageur. Ainsi, depuis ses quinze ans, âge où il quitte les États-Unis en cargo pour rejoindre l'Irlande, il n'a cessé de parcourir le monde : Europe, Sud-Est asiatique et, surtout, Amérique centrale — où il couvrira notamment la guerre civile au Salvador comme journaliste freelance.

Mille métiers pour autant de voyages, et une œuvre unique qui mobilise et émeut : Lucius Shepard ne cesse de repousser les frontières des genres et pioche au cœur de son vécu pour en tirer une vision du monde pétrifiante de justesse.

Considéré outre-Atlantique comme un écrivain majeur, quelque part entre Ernest Hemingway et Joseph Conrad, il est lauréat de huit prix Locus, un Hugo, un Nebula et deux World Fantasy Award.

9,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 67

Bifrost n° 67

La première fois, ils venaient tout droit de la mine à ciel ouvert, Trager et les autres, les presqu’hommes plus âgés qui contrôlaient leurs cadavres à ses côtés. Cox était l’aîné et, en raison de son expérience, il avait déclaré, péremptoire, que Trager devait les accompagner, même s’il n’en éprouvait aucune envie. Un autre membre du groupe avait ri avant de faire remarquer que Trager ne saurait même pas comment s’y prendre. Mais Cox, le meneur, l’avait harcelé jusqu’à ce qu’il cède. Et, le jour de paie, Trager suivit les autres à la Maison des corps perdus, anxieux mais impatient, et, arrivé au bas de l’escalier, il remit son argent à un homme qui lui donna en échange la clé d’une chambre. Il entra dans la pièce obscure en tremblant, avec appréhension. Ses compagnons avaient gagné d’autres chambres, le laissant seul avec elle (non, ça, pas elle, ça, se rappela-t-il avant de l’oublier aussitôt) dans ce local gris et miteux avec une seule lampe fumeuse.

George R. R. Martin
Retour aux sources

5,99 €   Ajouter au panier

CPCBN

CPCBN

Car dans la vallée des néons, la tasse goûte encore, et pour compter les quinze acolytes, il suffit d’un pot d’antennes. Les stries courent le long des arbres secs, et chaque jour, l’atroce douleur force un peu plus les recoins sombres des pics de glace noire. Ombre d’une douloureuse langueur arabe, frondaison de marbre parée de triangles écarlates, les quinze suivent le chemin des arbustes de ciment, vers les néons bleus, pour déboucher les trois bouteilles d’eau sur le frigo, où s’est caché le voisin.

« Mr Schmitz ?

— Vous êtes chez moi !

— Je suis désolé, Mr Schmitz, je ne voulais pas entrer sans vous demander… Je suis votre voisin du dessous.

— Cassez-vous ! »

Épuisé  

Tau Zéro

Tau Zéro

L’aventure ultime : le premier vol habité hors système solaire…

Terre. XXIIIe siècle. Ils sont cinquante. Vingt-cinq femmes, vingt-cinq hommes. Parmi les meilleurs dans leurs domaines : astrophysiciens, mathématiciens, biologistes, astronavigateurs… Leur mission est la plus sidérante qui soit : rejoindre l’étoile Beta Virginis en quête d’une nouvelle Terre. Ils disposent pour ce faire du plus stupéfiant des vaisseaux, le Leonora Christina, dernier né de sa génération, un navire capable de puiser son énergie au cœur même de l’espace et d’évoluer à des vitesses relativistes…

Un voyage de trente-deux années-lumière. Un voyage sans retour. Et tous le savent. Tel est le prix que sont prêts à payer ces pionniers d’une aire nouvelle…

Considéré par David Pringle comme l'un des cent livres de SF les plus importants jamais écrits, par James Blish comme le récit de science-fiction « ultime », Tau Zéro est une référence incontestée de la hard SF moderne. Mais c’est aussi, surtout, un roman du « sense of wonder », un récit vertigineux. Quarante ans après sa parution outre-Atlantique, voici enfin la traduction de ce chef-d’œuvre incontesté, une édition orchestrée par Jean-Daniel Brèque, qui en assure la traduction et la présentation, illustrée en postface par l'astrophysicien Roland Lehoucq.

Poul Anderson (1926-2001) est un des monstres sacrés de la SF américaine. Sept fois lauréat du prix Hugo, il est l'auteur de certains des plus grands monuments du genre, dont le cycle de La Patrouille du temps.

8,99 €   Ajouter au panier

Compte-rendu de certains événements survenus à Londres

Compte-rendu de certains événements survenus à Londres

Le 27 novembre 2000, un pli m’est parvenu. Rien que de très habituel chez moi : depuis que j’ai entamé une carrière d’écrivain à plein temps, je reçois beaucoup plus de courrier. Une bande arrachée sur le rabat de l’enveloppe permettait d’en vérifier le contenu. Ce qui n’a rien d’inhabituel non plus. A cause, sans doute, de mes activités politiques — membre à géométrie variable d’un groupe d’extrême-gauche, je me suis présenté aux élections au nom de la Socialist Alliance —, il est fréquent que l’on espionne ma correspondance, ce qui ne lasse d’ailleurs pas de m’indigner.

Si je précise ce détail, c’est pour expliquer pourquoi j’ai ouvert une lettre qui ne m’était pas destinée. Je m’appelle China Miéville et j’habite sur …ley Road. Le paquet était adressé à un certain Charles Melville, au même numéro, mais sur …ford Road. Aucun code postal n’étant mentionné, le colis a fini par échouer à mon domicile. Devant ce gros emballage à demi déchiré par quelque barbouze, j’ai tout bêtement supposé qu’il m’était adressé et je l’ai ouvert.

Il m’a fallu plusieurs minutes pour m’apercevoir de mon erreur : le mot d’accompagnement ne contenait aucun nom susceptible de m’alerter. Persuadé, pour absurde que ça paraisse, qu’il s’agissait de tel ou tel projet oublié dans lequel je m’étais engagé, j’ai lu avec une perplexité grandissante ce billet ainsi que les premiers documents qui l’accompagnent. Lorsque j’ai fini par vérifier le nom mentionné sur l’enveloppe, j’étais totalement désarçonné.

J’ai continué — plus par pure étourderie, à ce stade, et l’on pourra m’en blâmer. Mais j’étais par trop fasciné.

Épuisé  

Mémoria

Mémoria

Le prix de l'immortalité...

Il travaille pour le compte des grandes Compagnies qui se partagent l'univers. Il erre de planète en planète au gré de ses contrats. Il est le tueur à gages le plus redouté des mondes humains. Le plus cher, aussi. Nul ne sait qui il est véritablement. Pas même lui. Tel est le prix de son immortalité. Immortalité qu'il doit à un artefact extraterrestre unique et qui ne le quitte jamais. Tous comme les « crises de souvenirs » qui le terrassent de plus en plus souvent. Au point d'en menacer ses missions. Des souvenirs dont il ne sait même pas s'ils sont les siens. Des crises qui masquent une terreur secrète, tapie au fond de lui sous la forme d'un cauchemar qui, inexorablement, se rapproche et menace de l'engloutir.

Le compte à rebours est engagé...

Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque sort son premier roman, Le Bagne des ténèbres, dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Aujourd'hui, avec près de quarante romans publiés, un Grand Prix de l'Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche (Arago — 1995 ; Omale — 2002), il est considéré comme l'une des figures de proue de la nouvelle science-fiction française et, sans doute, le tout meilleur créateur d'univers du domaine.

Après plusieurs ouvrages de fantasy publiés ces dernières années, Mémoria marque le grand retour de Laurent Genefort à la science-fiction, son domaine de prédilection, un roman en annexe duquel on trouvera un passionnant lexique de l'univers de la Panstructure, construction littéraire de 25 000 planètes qui donne cadre à l'ensemble de ses space operas.

7,99 €   Ajouter au panier

Fleur

Les Mondes de Rempart

Fleur

L’action de la présente nouvelle se déroule dans l’univers du roman Points chauds et du guide Aliens, mode d’emploi. Toutefois, elle a ceci de particulier qu’elle ne s’inscrit pas dans le projet littéraire initial, qui consiste à cantonner l’action sur Terre et à ne jamais montrer ce qui se passe derrière les Bouches (le réseau de trous de ver), en l’occurrence les autres planètes. Le lecteur peut lire « Fleur » comme une curiosité apocryphe – une fleur faite au curieux.

Laurent Genefort

Épuisé  

Archeur

Archeur

Sur son autruche bio-aménorée, Archeur parcourt les champs de bataille des guerres clonées. Avec son marqueur, il recense les morts et aide à déterminer quel camp est vainqueur, quel autre est vaincu. Mais voilà que de retour de mission – retour éprouvant car il a été obligé d'éliminer un survivant – un homme lui pose une étrange question :

« Voici deux rats blanc, identiques, enfermés dans une boîte, l'un est un clone, l'autre est sa souche.

Déterminez lequel est le clone.

– C'est impossible.

– Bien sûr... Mais là n'est pas le problème, car qui vous dit que je ne vous ai pas menti, qu'il ne s'agit pas de deux clones ou pire, de deux rats identiques. »

Désormais Archeur se met à douter de la véritable nature des morts qu'il recense. Long sera son combat désespéré contre le mensonge.

4,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 66

Bifrost n° 66

S’il existait un panthéon des auteurs de science-fiction, Isaac Asimov (1920-1992) figurerait en son sommet tant son œuvre, à l’instar de celle de Robert Heinlein, s’avère séminale pour l’ensemble de la SF moderne. Aussi, tout juste 20 ans après sa disparition, nous nous attaquons ici à un véritable monument…

Mais si tout le monde connaît les cycles de Fondation et des Robots, son œuvre est à ce point colossale (près de 500 livres paraitront sous son nom), si diversifiée (SF, polar, poésie, études et essais les plus variés) qu’il est aisé de s’y perdre. Et d’ailleurs, convient-il vraiment de s’y perdre ? Faut-il tout garder des productions de notre « bon docteur » ? A questions simples, réponses complexes et multiples déclinées tout au long d’un dossier particulièrement étoffé, sujet oblige…

Épuisé  

Mémoire vagabonde

Jaël de Kherdan

Mémoire vagabonde

Jaël est un séducteur cynique et libertin, épéiste de talent, et auteur des célèbres Mémoires Vagabondes. Du moins en est-il persuadé, jusqu'à ce que sa vie bascule à l'issue d'un duel l'opposant à Cassiel Ferssen, un jeune aristocrate décidé à venger l'honneur de sa soeur. Il se retrouve alors entraîné au plus profond des méandres de la cité ensorcelée de Dvern, errant entre songe et réalité.

Que dissimule le masque de Jaël de Kerdhan ? Quel drame s'est déroulé entre deux enfants, trente ans auparavant, dans la riche demeure de la famille Ferssen ? Déchiré entre la personnalité cynique et séduisante de son double et celle que lui révèlent les puissants princes de Dvern, Jaël part à la recherche des clés de son identité...

Précédemment paru chez Mnémos en 1997, lauréat du prix Julia Verlanger en 1998, Mémoire vagabonde est la réédition révisée par l'auteur de son premier roman. Né en 1975, également auteur de la Voie du Cygne, Petites Morts et CLEER, Laurent Kloetzer joue sur l'ambiguïté du roman dans le roman, déployant une fantasy romantique et libertine, à la croisée du polar ésotérique et du roman de cape et d'épée.

4,99 €   Ajouter au panier

Mademoiselle Belle

Jaël de Kherdan

Mademoiselle Belle

Mademoiselle Belle
donne son salut à Monsieur de K.
Le 6e jour du 2e mois de l’été

Monsieur,

Vous ne savez pas qui je suis, j’en ai peur et croyez que je le regrette. Par contre, j’ai moi-même l’honneur de vous connaître un peu… j’ai lu vos livres.

Aussi, je me sens dans l’obligation de porter à votre connaissance un fait qui ne manquera pas d’éveiller votre intérêt.

J’ai appris, il y a peu, une affaire vous concernant ainsi que Mademoiselle C* qui pourrait vous causer quelques ennuis au cas où Monsieur ou Madame C* viendrait à en prendre connaissance.

Cela serait pour tous une chose regrettable, je vais donc tenter d’endiguer tout début de rumeur à ce sujet et j’aurai ainsi la grande joie de vous avoir rendu un service. Peut-être aurez-vous la gentillesse de bien vouloir m’aider à votre tour ?

Trouvez-vous, je vous en supplie, demain aux environs de trois heures à la Fontaine aux trois lions du parc de Mme de Cythère. La porte à l’opposée de l’entrée principale sera ouverte, la fontaine en est toute proche.

Et puisque vous ne sauriez faillir, permettez-moi déjà de vous remercier.

Mademoiselle Belle

P.-S. : Une voiture passera vous chercher chez vous.

Épuisé  

Number Nine

Number Nine

Imaginez un monde où l'argent provisionné pour démanteler les centrales nucléaires obsolètes n'est plus disponible. Un monde où le chômage n'a jamais été aussi important, où l'horreur de la contamination nucléaire est quotidienne. Dans cette Europe de cauchemar, hommes et femmes tentent de survivre.

Il existe une solution absolue pour réduire le taux de radiation. Bien plus terrifiante que le mal qu'elle est censée éradiquer, cette solution gronde dans les ténèbres, pue comme un charnier ; elle a un nom, il s'agit du...

Number Nine

C'est sans jamais sentir la nécessité de ménager le lecteur que Thierry Di Rollo, influencé par Philip K. Dick et Pierre Pelot, nous raconte la cavale de ses héros à travers une Europe détruite par l'apocalypse économique ; ils iront jusqu'en Nouvelle Angleterre, là où tout a commencé.

Un roman impressionnant, presque traumatisant, comme fut en son temps le roman de K.W. Jeter Dr Adder.

4,99 €   Ajouter au panier

Zendegi

Zendegi

2012.

Martin Seymour, journaliste occidental, est en poste à Téhéran où la révolution gronde… Dans le même temps, Nasim Golestani, jeune scientifique iranienne en exil aux états-Unis, ambitionne de travailler sur le PCH — un projet de cartographie des connexions neuronales du cerveau humain…

 

2027.

Martin vit en Iran avec sa femme et son jeune fils alors que Nasim, revenue au pays, orchestre Zendegi, un univers virtuel inédit qui passionne des millions de joueurs. Alors que Zendegi semble menacé par la concurrence, Nasim crée un programme inspiré des travaux du PCH qui confère bientôt à ses êtres virtuels une autonomie stupéfiante. Tandis que la controverse grandit à l’égard de la nature et des droits de ces créations logicielles, la tragédie s’abat sur la famille de Martin, qui se tourne vers Nasim en quête d’une solution qu’elle seule peut lui offrir. Mais Zendegi est en train de se transformer en champ de bataille…

 

Écrivain australien né à Perth en 1961, Greg Egan publie son premier récit en 1983. Vingt-cinq ans plus tard, après avoir révolutionné la science-fiction en l’espace d’une dizaine de romans et recueils — un talent unique salué par le prix Hugo et le John W. Campbell Memorial Award —, il est considéré comme l’écrivain le plus fascinant de sa génération et la meilleure clé qu’offre le domaine pour appréhender les vertiges annoncés du siècle nouveau.

 

Zendegi, son huitième roman, est le quatrième de ses titres à paraître aux éditions du Bélial’ après Axiomatique, Radieux et Océanique, ce dernier ouvrage ayant été salué par le Grand Prix de l’Imaginaire en 2010.

10,99 €   Ajouter au panier

Le Continent perdu

Le Continent perdu

Le Khurossan est ravagé par la guerre. Les Chiites, les Sunnites et les mystérieux Doctes, venus d'un autre temps, n'ont de cesse de se combattre. Le jeune Ali n'a plus grand-chose à perdre décide de traverser le pol-e-waqt, le pont à travers le temps, dans l'espoir de trouver un ailleurs plus favorable. Mais le monde dans lequel il débarque n'a rien du Paradis attendu…

Avec Le Continent perdu, Greg Egan s'aventure au Moyen-Orient et aborde des thématiques sociales que l'on retrouvera dans son roman Zendegi.

Épuisé  

Le Carnaval des abîmes

Féerie pour les ténèbres - 3

Le Carnaval des abîmes

Quelques mois après les événements narrés dans Le Sacre des orties

Les troupes de l’inquisition de Sainterel se sont mises en marche vers la région du Centre, avec la ferme intention d’en extirper l’hérésie, si nécessaire au moyen des treize odieuses reliques de l’empereur Chincheface. L’ancien officieur de justice Obicion se dresse contre la féroce inquisition, mais il semble bien être le seul.

Quant à Malgasta et Ostre l’ourselet, ils ont tous deux fort à faire, surtout lorsqu’un triple crime vient bouleverser l’ordre des choses.

Ailleurs, l’inconsolable petite Grenotte fait de la somnabulation et plonge dans l’En-Dessous, toujours plus profond, en direction du fin fond du fond…

Et quelque part dans ces profondeurs insensées se réveille de nouveau l’empereur des moignons Chincheface, également connu sous le nom honnis de Charnaille, et bien décidé à récupérer ce qui est sien : le trône.

Suite directe du Sacre des Orties, Le Carnaval des Abîmes est l’épique conclusion du triptyque entamé par Féerie pour les ténèbres.

7,99 €   Ajouter au panier

Sous le pont

Féerie pour les ténèbres

Sous le pont

Dormez tranquillement, bonnes gens d’Hastivel, car le Garde-d’ombre veille sur vos nuit. Sa massue à la main, il fait fuir voleurs et truands, monstres à l’occasion — tout ce qui hante les ténèbres. Ce qui se trame durant le jour, il ne peut le voir, depuis que quelque maladie l’a rendu inapte à percevoir la lumière du soleil.

Un soir, voilà le Garde-d’ombre du côté de l’unique pont de la ville. Ce qui se cache la nuit sous le pont, ratruandière ou gobe-muçotte, est fort affreux. Mais ce qui va de jour sur le pont peut l’être plus encore.

0,99 €   Ajouter au panier

Pour qui grincent les gonds

Féerie pour les ténèbres

Pour qui grincent les gonds

On a dressé une porte au centre du village de Noirquin. Elle n’ouvre ni ne ferme rien, cette porte, mais elle grince — et mieux vaut ne pas se demander pour qui elle grince. Cette porte, c’est celle du borelier porte porte, l’exécuteur royal, venu en ce triste patelin pour procéder au châtiment par gonds et par verrou d’Escrail le Dentard, coupable d’un acte inavouable perpétré sur la petite Muçaille. Muçaille qui ne cessera de se demander pour qui grince les gonds…

0,99 €   Ajouter au panier

Le Grand Mâchouilleur

Féerie pour les ténèbres

Le Grand Mâchouilleur

La nuit à l’orphelinat, lorsque Grenotte et Gourgou n’arrivent pas à dormir, le vieux Jectin leur raconte des histoires horribles, comme celle du Grand Mâchouilleur, insaisissable criminel à la bouche démesurée qui terrorisa tout le royaume de Caquehan et qui ne laissait de ses victimes rien d’autre que des corps affreusement mâchonnés… Rien de tel pour retrouver le sommeil !

0,99 €   Ajouter au panier

La Dernière Chasse de Joliot de Lourche

Féerie pour les ténèbres

La Dernière Chasse de Joliot de Lourche

À la nuit tombée, Joliot de Lourche part à la recherche des gobes féeriques. Seules ces petites pelotes expectorées par les fées peuvent guérir ses maux. C’est que Joliot souffre d’une maladie incurable, la vieillesse. À cela, nul remède mais seulement ce soulagement procuré par ces gobes. Alors voilà le vieil homme à la chasse aux fées dans les dédales de la ville, entre viescusines, myrmeciens, orveilins et autres créatures hantant les maisons délabrées…

0,99 €   Ajouter au panier

Le Mesnagier de Barugal

Féerie pour les ténèbres

Le Mesnagier de Barugal

Ô lecteur, lis avec attention les conseils que prodigua Barugal à son épouse Corance, sachant sa fin proche. Mises en garde et préceptes pour occire l’infâme comte Rateveul, tyran en herbe du comté d’Hastivel, pour se débarrasser du chevalier d’Orgolhs aux forfaits aussi innombrables qu’innommables depuis les siècles qu’il arpente le royaume, et pour faire ravaler son acte de naissance à l’ignoble chanoine Fauperdieux, qui n’a de divin que le nom — et soulager ainsi les maux du monde.

0,99 €   Ajouter au panier

Féérie pour les ténèbres

Féerie pour les ténèbres - 1

Féérie pour les ténèbres

De partout dans le royaume suinte la Technole, monceaux nauséabonds de déchets, de plastique et de bitume qui, en un autre temps, firent la gloire des hommes. Désormais, on ramasse cette Technole dans l’espoir d’y trouver la perle rare. À Caquehan la noire, sinistre capitale du royaume, l’officieur de justice Obicion est confronté à une énigme. À l’endroit où est apparu la Technole pour la première fois, on vient de découvrir un cadavre. Une jeune fille, énuclée, égorgée. Et dont les os sont de plastique.

Dans le même temps, pour sauver sa tête, la belle Malgasta de Sponlieux est contrainte d’accepter un contrat : occire l’intrigante Dame Plommard. Mais comment tuer une personne dont le corps est rempli… de polystyrène ?

Et puis il y a le poète Jobelot, qui n’a qu’un étrange mot à la bouche : Charnaille… Un nom qui éveille des échos du mystérieux En-Dessous.

Ainsi débute Féerie pour les ténèbres, premier roman de Jérôme Noirez, fresque rabelaisienne où la fantasy est contaminée par la société de consommation.

7,99 €   Ajouter au panier

Le Sacre des orties

Féerie pour les ténèbres - 2

Le Sacre des orties

Apparue de nulle part, une route égare les camionniers du royaume. Une expédition est montée pour en élucider le mystère — une aventure qui mènera le féeur Quiebroch, Ostre l’ourselet et Mesvolu le rioteux jusqu’aux Brolhs du Sud, territoire dont personne n’est jamais revenu.

Ailleurs, bravant les flots de l’Hibondière, l’intrépide Malgasta vogue avec le capitaine Lentise en direction de l’île d’Eschamat, où une monstruosité décime les sujets du roi et réclame Estrec de Gourios. Ce dernier gît dans une chambre du palais royal, où il vertige de plus en plus profondément dans l’En-Dessous tandis que son corps fusionne davantage chaque jour avec la Technole et croît de manière incontrôlable. Et voilà que les antennes radio de sa carcasse se mettent à capter les réminiscences les plus nauséabondes d’un monde qui pourrait bien être le nôtre.

Sans oublier Grenotte et Gourgou, les deux garnements inséparables, qui vont entamer une dangereuse odyssée au pays des esmoignés, des ossifiés et des fraselés.

Paru en son temps sous le titre Les Nuits vénéneuses, Le Sacre des Orties est le deuxième volet de la trilogie Féerie pour les ténèbres, fresque tenant autant de Jérôme Bosch que de François Rabelais.

7,99 €   Ajouter au panier

Féérie pour les ténèbres, l'intégrale

Féerie pour les ténèbres

Féérie pour les ténèbres, l'intégrale

De partout, l’En-Dessous vomit la Technole. Sans que l’on sache pourquoi, sourd cette bouillie toxique et nauséabonde qui, en un autre temps, dans un univers bien différent, fit la fierté des hommes, le symbole même de leur domination sur le monde. Des hommes qui, aujourd’hui, exploitent les rebuts de cet univers disparu, mythique, dans des gisements à ciel ouvert aux allures de décharges en quête des oripeaux d’une gloire révolue…

Dans les rues de Caquehan la noire, capitale tentaculaire du royaume, Obicion enquête. Et l’officieur de justice a fort à faire. Le crime est odieux. Une jeune fille. Une adolescente. énucléée. Gorge tranchée ouverte en croix. Là où, précisément, pour la première fois, la Technole fit son apparition… Et à l’horreur s’ajoute l’étrangeté la plus absolue car très vite, il s’avère que les os de la victime sont en… plastique.

Ainsi débute Féerie pour les ténèbres, œuvre gigantesque, drôle et cruelle, aussi épouvantable qu’attendrissante, un monstre littéraire unique, manière de rencontre improbable entre François Rabelais, Lewis Carroll, Jérôme Bosch et Louis-Ferdinand Céline, à travers laquelle Jérôme Noirez tisse une cartographie romanesque saisissante, un objet littéraire démesuré.

Si Féerie pour les ténèbres fut initialement publié en trois parties, la présente édition, définitive, propose en deux forts volumes dans la collection « Kvasar » l’intégrale de l’œuvre complètement révisée par l’auteur, soit trois romans, auxquels s’ajoutent, et ce pour la première fois, six longues nouvelles…

19,99 €   Ajouter au panier

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  

Ça vient de paraître

Faire des sciences avec Star Wars

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug