Livres numériques et audio

Une fois achetés, nos livres numériques et audio peuvent être téléchargés à volonté, sans limite de temps, et dans tous les formats disponibles depuis votre bibliothèque numérique. Tous nos livres sont proposés sans DRM.

Besoin d'aide ? Découvrez comment télécharger et lire des livres numériques.

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Points chauds

Les Mondes de Rempart

Points chauds

Désormais, nous ne serons plus jamais seuls.

Septembre 2019.

Deux Bouches s’ouvrent.

L’une, au-dessus du Pacifique. L’autre, au large du Golfe du Bengale. Ce qui en tombe se noie dans l’océan... Reste la réalité imposée par l’événement : nous ne sommes plus seuls ! D’autant que bientôt une troisième Bouche se matérialise sur la terre ferme, et les aliens débarquent sur Terre. C’est l’effervescence, la mobilisation mondiale, l’exultation... les vagues de suicides, aussi. Et bientôt une quatrième Bouche, puis une cinquième, puis dix, cent, mille Bouches qui partout apparaissent, livrant passage à des kyrielles d’extraterrestres de races, de mœurs et d’aptitudes diverses...

À la sidération initiale succèdent le chaos et la terreur. Pourtant il faut faire face, s’adapter, mais comment vivre dans un monde qui ne vous appartient plus ?

Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque sort son premier roman, Le Bagne des ténèbres, dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Aujourd’hui, avec une quarantaine de livres publiés, deux Grand Prix de l’Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche, il est considéré comme l’une des figures de proue de la nouvelle science-fiction française et, sans doute, le tout meilleur créateur d’univers du domaine.

Dans le numéro 58 de la revue Bifrost paraît « Rempart », une nouvelle qui fera date et obtiendra le Grand Prix de l’Imaginaire 2011. Avec Points Chauds, qui prend donc « Rempart » pour souche et puise aux mêmes racines, Laurent Genefort signe ce qui est peut-être son roman le plus exigeant, le moins neutre, un livre qui, s’il n’est pas celui de la maturité, y ressemble beaucoup...

5,99 €   Ajouter au panier

La Fin de l'hiver

La Fin de l'hiver

Canyon, monde clos sur lui-même, sombre peu à peu dans un hiver éternel. Mais les fables ne parlent-elles pas d’un lieu au-delà de la muraille polaire, où au temps jadis l’on pouvait quitter Canyon à bord de grands navires ? À bord d’un dirigeable, l’équipage de Gustav va tenter d’atteindre cet endroit mythique, et peut-être mettre fin à l’hiver…

Épuisé  

Bifrost n° 78

Bifrost n° 78

Où avait-il abouti ? Le sol était dur, glissant, l’air noir et puant. Aucun autre détail ne se signalait. Hormis son mal de tête. Allongé sur le sol moite, Festin gémit avant de dire : « Bâton ! » Que le fût en aulne refuse de venir dans sa main indiqua au magicien qu’il courait un danger. Il s’assit. Faute de disposer de son bâton pour émettre une clarté adéquate, il claqua des doigts et prononça un Mot afin de produire une étincelle dont jaillit un feu follet crachotant qui roula sur lui-même. « Monte », dit-il. La boule bleue, oscillante, s’éleva jusqu’à éclairer une trappe en voûte, si loin au-dessus de lui qu’en s’y projetant il vit son propre visage réduit à un point pâle dans l’obscurité douze mètres plus bas. La lumière ne tirait nul reflet des parois humides, tissées de nuit par magie. Il réintégra son corps. « Éteins-toi. » Le feu follet expira. Festin s’assit dans le noir et fit craquer ses phalanges.

Ursula K. Le Guin
Le Mot de déliement

5,99 €   Ajouter au panier

La Ménagerie de papier

La Ménagerie de papier

« Elle plaque la feuille sur la table, face vierge exposée, et la plie. Intrigué, j’arrête de pleurer pour l’observer. Ma mère retourne le papier et le plie de nouveau, avant de le border, de le plisser, de le rouler et de le tordre jusqu’à ce qu’il disparaisse entre ses mains en coupe. Puis elle porte ce petit paquet à sa bouche et y souffle comme dans un ballon.

“Kan, dit-elle. Laohu.” Elle pose les mains sur la table, puis elle les écarte.

Un tigre se dresse là, gros comme deux poings réunis. Son pelage arbore le motif du papier, sucres d’orge rouges et sapins de Noël sur fond blanc.

J’effleure ce qu’a créé Maman. Sa queue bat et il se jette, joueur, sur mon doigt… »

Ken Liu est né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d’émigrer aux états-Unis à l’âge de onze ans.  Titulaire d’un doctorat en droit (université de Harvard), programmeur, traducteur du chinois, il dynamite les littératures de genre américaines, science-fiction aussi bien que fantasy, depuis une dizaine d’années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy pour la seule « Ménagerie de papier », ce qui demeure unique à ce jour. Le présent recueil, élaboré au sein d’un corpus considérable, et sans équivalant en langue anglaise, consacre l’éclosion du plus brillant des talents, protéiforme et singulier — l’avènement d’un phénomène.

11,99 €   Ajouter au panier

L'Erreur d'un seul bit

L'Erreur d'un seul bit

Dans cette nouvelle poignante, romance contrariée par un décès tragique, Ken Liu s'interroge sur la notion de foi et de hasard — et fait un discret clin d'œil à un autre auteur (saurez-vous retrouver qui et quel texte ?).

Épuisé  

Le Château des Millions d’Années

Origines - 1

Le Château des Millions d’Années

Juin 1939.

Heinrich Himmler diligente une mission archéologique en Irak dans le but officieux de s’allier les populations locales afin de saper l’influence britannique et préparer l’avènement d’un nouvel ordre mondial…

Au sein de cette expédition qu’il dirige en sous-main, l’officier SS Friedrich Saxhäuser.

Héros de la Grande Guerre, agent naviguant dans les eaux troubles des divers services de renseignement du Reich, ce soldat hors normes a lié son destin à celui d’Adolf Hitler depuis le putsch manqué de Munich en 1923. Or, dans la vallée d’un affluent du Tigre, Saxhäuser met bientôt au jour l’impensable, une découverte si vertigineuse qu’elle pourrait bien changer la donne dans le conflit qui s’annonce… Mais encore faut-il pouvoir acheminer pareille trouvaille jusqu’en Allemagne. Et d’ailleurs, Saxhäuser le veut-il vraiment ?

Auteur d’ouvrages militaires et historiques, dont La Campagne de 1870, distingué par le prix de l’Académie de Stanislas, Stéphane Przybylski livre ici la pièce initiale d’un puzzle romanesque monumental. Mêlant le substrat épique des Aventuriers de l’Arche perdue, un environnement conspirationniste digne des X-Files de Chris Carter, une rigueur historique pareille à celle des Puissances de l’invisible de Tim Powers, Le Château des millions d’années initie la tétralogie Origines avec une maestria époustouflante.

7,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E10 : La place du serpent

Origines Saison 1 - 10

Origines S01E10 : La place du serpent

Saxhäuser et Schmundt doivent se hâter s’ils veulent regagner sains et saufs l’Allemagne : le Royaume-Uni vient de déclarer la guerre à l’Allemagne, et le HMS Intrepid de la marine britannique est à leurs trousses. Rendez-vous est donné au Siegfried à Madère, au large du Maroc. Combien de temps la goélette de Schmundt et sa mystérieuse cargaison parviendront-ils à échapper à l’ennemi ?

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E09 : Crépuscule de sang

Origines Saison 1 - 9

Origines S01E09 : Crépuscule de sang

Albrecht von Erchingen, frère d’arme de Friedrich Saxhäuser et officier de haut rang de l’Abwehr, est surpris. Alors que les préparatifs d’invasion de la Pologne vont bon train, Hitler réclame que tout soit fait pour retrouver un yacht en Méditerranée et assurer sa sécurité : le Siegfried

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E08 : Vois Naples et puis meurs

Origines Saison 1 - 8

Origines S01E08 : Vois Naples et puis meurs

Paresseusement, le Siegfried remonte les côtes de la mer Tyrrhénienne, jusqu’à atteindre Naples. Là, un sabotage retient le navire à quai. Tandis qu’en ce mois d’août 1939, les tensions grandissent entre l’Allemagne nazie et les autres nations européennes, Saxhäuser va devoir montrer aux espions anglais  ce dont il est capable.

0,99 €   Ajouter au panier

L'Horreur des collines

L'Horreur des collines

Eté 1944 : cela fait maintenant trois longues années que les Etats-Unis sont entrés en guerre. Aux dernières nouvelles, les troupes commandées par MacArthur progressent le long de la côte nord de la Nouvelle-Guinée et elles vont bientôt se tourner vers les Iles Mariannes, proches du Japon. Pendant ce temps, la vie continue et la radio diffuse les succès de Duke Ellington, Thelonious Monk ou Dizzy Gillespie, interprétés par les grands orchestres de jazz de Tommy Dorsey, Boyd Raeburn, Glen Miller ou Cootie Williams…

Alors que vient de s’achever un colloque consacré à la botanique, organisé par l’Université de Californie et auquel il a été invité, le professeur Broxon reçoit à son hôtel une lettre. Elle a été envoyée par ce fameux Oncle Edmond que la famille, pour une raison inconnue, a toujours maintenu à l’écart. Ce personnage lointain, auréolé de mystère et d’interdit, fascinait le narrateur lorsqu’il était enfant. Et voilà qu’Oncle Edmond demande au jeune universitaire qu’il est devenu de le rejoindre au plus vite !

Une première version de « L’Horreur des Collines » a été publiée dans le recueil L’Horreur des Collines et autres récits, en 1988, et n’a jamais été rééditée à ce jour. Cette nouvelle version, profondément remaniée pour son passage à l’oralité et très largement augmentée, est inédite. L’habillage sonore a été spécialement réalisé pour cette édition audio, pour l’essentiel à base de samples de musique de jazz de l’époque.

 

Instruments utilisés :
Clavier Yamaha S70 XS
Samples (domaine public) :
Take the A Train par Duke Ellington (1941)
Manhattan Serenade par Tommy Dorsey & His Orchestra (1942)
Sleepy Laggon par Tommy Dorsey & His Orchestra (1942)
A Night in Tunisia (Dizzy Gillespie) par Boyd Raeburn & His Orchestra (1942)
Round Midnight (Thelonious Monk) par Cootie Williams & His Orchestra (1944)

Enregistrement (décembre 2014) : BOSS BR600.
Mixage (décembre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro avec monitoring 2.0 Prodipe Ribbon 5.

3,99 €   Ajouter au panier

Faits pour être ensemble

Faits pour être ensemble

« Quatre milliards de femmes sur Terre, et Tilly semblait avoir trouvé deux êtres faits pour être ensemble. C’était comme activer le bouton « J’ai de la chance » sur le moteur de recherche Centillion des débuts, qui savait toujours vous conduire sur la bonne page web. » En somme, Tilly est le meilleur assistant personnel virtuel du monde. D'ailleurs, tout le monde a Tilly.
Avec « Faits pour être ensemble », nouvelle récompensée par le prix des lecteurs Bifrost 2014, Ken Liu interroge la gestion de nos données personnelles par les géants du web.

Épuisé  

Forbach

Forbach

Un manoir à l'abandon. Une sinistre corbetière, peuplée de freux monstrueux. Des disparus. Une grotte au cœur de laquelle est dessiné un abject Prisonnier découronné. Un secret se perdant dans la nuit des temps… Avec « Forbach », nouvelle couronnée par le prix des lecteurs Bifrost 2014, Thomas Day transplante l'horreur cosmique de Lovecraft en Lorraine.

Épuisé  

Origines S01E07 : De profundis

Origines Saison 1 - 7

Origines S01E07 : De profundis

Schmundt a un ami sur l’île de Santorin : Manfred von Henning. Ce vieil érudit saura peut-être l’éclairer sur la nature de ce que lui et Saxhäuser ont découvert dans la vallée du Petit Zab. Quant à l’officier SS, il sent ses doutes s’exacerber : est-il sage de remettre le fruit de leur découverte à ses maîtres ? Mais ne s’est-il pas déjà trop compromis pour y renoncer ?

0,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 77

Bifrost n° 77

Me voilà seul dans la maison, et les souvenirs reviennent.
Les miens, ceux de mon été ici, celui de mes huit ans, l’été de personne d’autre. Pas celui d’Hugo. Le mien.
Tout a commencé par l’image de la gouvernante en train de m’entraîner le long d’un des couloirs de l’étage,
surgie de nulle part alors que j’empruntais le couloir en question. Puis des moments précis avec Carl,
des jeux, des discussions, la certitude très nette que je l’admirais, que j’adorais sa présence mais qu’il n’était
pas vraiment là, pas tout à fait comme nous. Certains souvenirs sont anodins.
D’autres sont des bribes isolées qui ne riment à rien. 
J’ai des flashes d’une grande salle rouge et de jeux impossibles…

Mélanie Fazi
La Clé de Manderley

5,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E06 : Les Ides de Mars

Origines Saison 1 - 6

Origines S01E06 : Les Ides de Mars

Saxhäuser enrage : leur périple en Méditerranée s’éternise, Schmundt semblant décidé à faire de leur retour une croisière d’agrément. Dans le même temps, Andrea von der Goltz a atteint l’Allemagne, mais les dirigeants du Troisième Reich ont certain projet pour cette jeune femme qui en sait désormais trop.

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E05 : Confidences

Origines Saison 1 - 5

Origines S01E05 : Confidences

À Beyrouth, Saxhäuser et Schmundt embarquent à bord du Siegfried, la goélette de l’archéologue. Destination : l’Allemagne. Tandis que le navire file à travers les eaux méditerranéennes, les deux hommes en profitent pour mieux se connaître, et échanger des confidences sur leur passé et leur loyauté vacillante…

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E04 : Le rapport Saxhaüser

Origines Saison 1 - 4

Origines S01E04 : Le rapport Saxhaüser

Friedrich Saxhäuser en est persuadé, ce que lui et Schmundt ont découvert dans la vallée du Petit Zab, au fin fond du Kurdistan irakien, a le potentiel d’infléchir le rapport de force en faveur du Troisième Reich dans le conflit qui couve. Mais depuis Bagdad, comment faire parvenir leur découverte jusqu’à Berlin ?

0,99 €   Ajouter au panier

Le Dit de la pleine lune

Le Dit de la pleine lune

Apolline Grimaille est une inoffensive cartomancienne, à l'inverse des lames de son tarot divinatoire. Des lames où les arcanes majeures sont la Cité inversée, la Méduse ou la Pleine lune… Il est possible d'y discerner la réussite d'une recherche d'emplois… ou d'autres choses, plus occultes. Certains l'ont compris, et usent des talents de la taromancienne à des fins bien particulières.

Dans cette nouvelle, parue dans le n° 2 de la revue Mythologica spécial Lovecraft, Mélanie Fazi se réapproprie les mythes du maître de Providence.

Épuisé  

Origines S01E03 : Ontologie

Origines Saison 1 - 3

Origines S01E03 : Ontologie

Le désastre. Au fond de la vallée du Petit Zab, dans ce lieu que Schmundt a surnommé le « château des millions d’années », l’expédition archéologique a été proprement décimée. Saxhäuser, seul survivant avec un Schmundt inconscient, n’a d’autre choix que de fuir vers Souleymanieh…

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E02 : Signes

Origines Saison 1 - 2

Origines S01E02 : Signes

Saxhäuser et l’expédition archéologique Schmundt se dirigent vers la vallée du Petit Zab, affluent du Tigre. Selon les légendes locales, il s’y trouverait une tribu vivant en autarcie, dotée d’armes de feu dévastatrices. S’agis-il d’Aryens primitifs, comme le croit Schmundt ? Au fil de leur progression, les phénomènes étranges s’intensifient.

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E01 : Premier contact

Origines Saison 1 - 1

Origines S01E01 : Premier contact

Mai 1939. De retour à Berlin après une expédition en Bolivie, l’officier SS Friedrich Saxhäuser est convoqué par Heinrich Himmler. Le Reichsführer confie à Saxhäuser une mission somme toute anodine : accompagner l’archéologue Joachim Schmundt en Irak, dans le but officieux de nouer des alliances avec les tribus locales. Mais d’où lui vient cette impression d’être sans cesse suivi ?

Gratuit   Télécharger

Le Grand Livre de Mars

Le Grand Livre de Mars

La scénariste de L'Empire contre-attaque au sommet de son art...

Mars. La rouge. La sèche. L'immortelle. Mars où les empires s'entrechoquent et s'effondrent, où les héros naissent à l'ombre d'oriflammes barbares. Mars, où la fierté d'un héritage culturel indicible et millénaire. Mars des secrets. Du pouvoir. De la mort. Mars du souvenir...

Au programme de cette édition exceptionnelle, dans des traductions totalement révisées et réunies pour la première fois :

  • L'Épée de Rhiannon
  • Le Secret de Sinharat
  • Le Peuple du talisman
  • Les Terriens arrivent

Le tout encadré d'une préface inédite de Michael Moorcock, d'une large postface biographique signée Charles Moreau et d'une bibliographie exhaustive.

Si Leigh Brackett (1915-1978) est mondialement connue pour avoir scénarisé des films aussi célèbres que Le Grand sommeil (coécrit avec William Faulkner), Rio Bravo ou encore L'Empire contre-attaque, celle qui fut la compagne d'un des plus grands auteurs de l'Âge d'Or, Edmond Hamilton, demeure avant tout une romancière de tout premier plan qui a donné ses lettres de noblesse à la science fantasy.

Ici, Leigh Brackett évoque Mars avec une puissance poétique digne de Ray Bradbury, dont elle fut l'amie et la confidente alors qu'il rédigeait les Chroniques martiennes. Elle a de fait influencé des générations d'écrivains, au premier rang desquels Michael Moorcock, qui reconnaît chez cette grande dame des littératures de genre l'une de ses inspirations fondatrices.

12,99 €   Ajouter au panier

La Malédiction de Bisha

La Malédiction de Bisha

Pour fêter la réédition en numérique du Grand Livre de Mars de Leigh Brackett, aventurez-vous déjà sur la planète rouge le temps d’une nouvelle avec « La Malédiction de Bisha ». Bisha, fillette malade, chassée de sa tribu et que sa mère remet au médecin terrien Fraser dans l’espoir qu’il la soigne… Mais Bisha peut-elle être sauvée ?

Épuisé  

Cécile

Cécile

C’est l’histoire de Kevin. Comme son meilleur ami, Téri, il est guitariste et gagnait sa vie comme musicien de studio, à Bordeaux. Un jour, Zelda, la compagne et muse de Téri a cédé aux avances d’un producteur, et est partie s’installer à Paris. Peu après, Kevin a été engagé dans le groupe qui l’accompagne en studio et sur scène, et il s’en est allé, lui aussi, sans oser faire de vrais adieux à Cécile avec laquelle il vivait.

Les années ont passé. Zelda a connu la gloire et Kevin a vécu dans son ombre. Mais tout a une fin. Après la dissolution du groupe, Kevin est parti vivre un temps à Londres avant de revenir à Bordeaux avec un autre rescapé de l’aventure, Stéphane, le régisseur du groupe. Ensemble, ils montent une boutique spécialisée dans les disques vinyles de collection. Mais Bordeaux est une petite ville et Kevin est bientôt confronté aux fantômes du passé…

Bien que Cécile semble être restée la même, en dépit des années qui se sont écoulées, Kevin va découvrir à ses dépens qu’il ne faut jamais se fier aux apparences. Bien des choses ont changé et tout doit se payer un jour ou l’autre. En particulier ce que Kevin appelle, non sans lucidité, ses « petites lâchetés »…

« Cécile » est un des récits composant une véritable comédie humaine largement autobiographique, mettant en scène le milieu artistique et le monde de la nuit, à Bordeaux dans les années quatre-vingt. Exemplaires d’un fantastique urbain moderne, salués en leur temps par la critique comme particulièrement intenses et novateurs, la plupart de ces récits sont parus dans la revue Ténèbres. Ils font l’objet d’un recueil à paraître courant 2015. On retrouve dans « Cécile » plusieurs personnages évoluant dans « Bleu », publié précédemment dans cette même collection.

Une première version de « Cécile » a été publiée dans Ténèbres n°1 en 1998. Cette nouvelle version, remaniée pour son passage à l’oralité et largement augmentée, est inédite. La musique et l’habillage sonore ont été spécialement composés pour cette édition audio.

 

Instruments utilisés :

  • Guitare électrique Ibanez Performer PF 200 (1978, Japon) + pédales d’effets Digital Delay DD 600 (Behringer) et Reverb Machine RV600 (Behringer).
  • Ocarina (Pérou).
  • Tablas électroniques Riyaz (Indes).
  • Réveil (Ikéa) avec caisse de résonnance boîte à biscuits en métal (Super U).
  • Sample de chants grégoriens : Agnus Dei , cinquième mouvement de la Messe de Notre Dame, par Guillaume de Machaut (1300-1377).
  • Effets additionnels : reverb, echo, reverse, octaver, compression (sur le chant) via Audacity.

 

Enregistrement (novembre 2014) : BOSS BR600.

Mixage (novembre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro avec monitoring 2.0 Prodipe Ribbon 5.

3,99 €   Ajouter au panier

L'Épée brisée

L'Épée brisée

« Imric n’eut qu’un bref aperçu d’une massive silhouette encapée, chevauchant une monture plongeant vers la terre, plus rapide que le vent, un gigantesque cheval à huit pattes monté par un homme à la longue barbe grise et au chapeau à larges bords. L’éclat de la lune accrocha la pointe de sa lance et son œil unique… Il traversait les cieux à la tête de sa troupe de guerriers morts, et les chiens aux yeux de feu aboyaient comme le tonnerre. Sa corne hurla dans la tempête, les sabots de sa monture tambourinaient comme la grêle tombant sur un toit ; et […] la pluie se déchaîna sur le monde. »

Voici l’histoire d’une épée qu’on dit capable de trancher jusqu’aux racines mêmes d’Yggdrasil, l’Arbre du Monde. Une épée dont on dit qu’elle fut brisée par Thor en personne. Maléfique. Forgée dans le Jotunheim par le géant Bölverk, et appelée à l’être à nouveau. Une épée qui, une fois dégainée, ne peut regagner son fourreau sans avoir tué. Voici l’histoire d’une vengeance porteuse de guerre par-delà le territoire des hommes. Un récit d’amours incestueuses. De haine. De mort. Une histoire de destinées inscrites dans les runes sanglantes martelées par les dieux, chuchotées par les Nornes. Une histoire de passions. Une histoire de vie…

« Lire L’Épée brisée, c’est comprendre en grande partie les origines d’une tradition parallèle de la fantasy représentée entre autres par M. John Harrison, Philip Pullman et China Miéville, des écrivains qui rejettent le confort d’un pub oxfordien et restent délibérément proches de résonances mythiques plus profondes », dit Michael Moorcock. Et le créateur d’Elric de rajouter qu’il s’agit là « d’un des plus influents livres de fantasy » qu’il ait jamais lus. Publié aux USA en 1954, à l’instar du premier volet du Seigneur des Anneaux, dont il s’avère une antithèse brutale. Un chef-d’œuvre jamais traduit en France. Jusqu’à ce jour.

11,99 €   Ajouter au panier

Le fer, la neige et le sang

Le fer, la neige et le sang

L'orgueilleuse Atlantys a été conquise par Kendall l'Harmoréen, roi barbare. Celui-ci a divisé son nouveau fief entre ses proches. L'un d'eux, Grendel l'Elmédien, s'est forgé une réputation de tyran sanguinaire, dévoré par l'ambition. Kendall saura-t-il y résister ?
Longtemps avant les événements narrés dans Le Royaume blessé, Laurent Kloetzer nous offre un âpre fragment d'épopée.

Épuisé  

Bleu

Bleu

C’est l’histoire de Téri. Il est guitariste et gagne sa vie comme musicien de studio. Dans sa piaule sous les toits, au cinquième étage, il y a une « fenêtre cosmique »… Seul le chat peut la franchir et il en profite pour aller explorer de lointaines planètes. Téri compose des chansons pour Zelda, son amoureuse. Mais Zelda est signée par une Major et Téri se retrouve sur la touche… C’est aussi l’histoire de Blanche-Neige, complètement fou dans sa tête et mal à crever dans son corps. Dans le taudis où il survit, Blanche-Neige s’emploie à construire sa propre version de la « fenêtre cosmique » : adaptée aux humains et permettant de voyager aussi dans le temps…
Téri réalise alors que Blanche-Neige veut se rendre dans le passé, jusqu’à ce jour de décembre où un dingue a abattu John, devant l’hôtel Dakota, à New-York, sous les yeux de Yoko. Il comprend que Blanche-Neige veut mourir à la place de John, dans le fol espoir de donner enfin un sens à sa vie. Délires de paumés ? Hallucinations à mettre sur le compte des substances que Téri et Blanche-Neige consomment sans modération ? Peut-être… Mais si un vortex était bel et bien en train de s’ouvrir en direction du passé ? Et si ce « bleu » qui envahit peu à peu la ville n’était autre que l’horizon événementiel d’un trou noir en cours de formation ?

« Bleu » est un des principaux récits composant une véritable comédie humaine largement autobiographique, mettant en scène le milieu artistique et le monde de la nuit, à Bordeaux dans les années quatre-vingt. La plupart de ces récits sont parus dans la revue Ténèbres et dans des anthologies comme De minuit à minuit. Ils font l’objet d’un recueil à paraître courant 2015.

Une première version de « Bleu » a été publiée dans Ténèbres n°8, 10/12.1999. Cette nouvelle version, remaniée pour son passage à l’oralité, est inédite.
Le thème musical d’ouverture de la piste 2 est emprunté au morceau « Feathers » écrit et composé en 2012, inédit. Le thème musical d’ouverture de la piste 9 est emprunté au morceau « Tu dis… » écrit et composé en 2008, et figurant sur l’album « Un Rêve d’Hippocampe ». Le reste de la musique et l’habillage sonore ont été spécialement composés pour cette édition audio.

 

Instruments utilisés :

  • Guitare électrique Ibanez Performer PF 100 (1978, Japon) + pédales d’effets Ravish Sitar (Electro-Harmonix), Digital Delay DD 600 (Behringer) et Ultra Bass Flanger BUF 300 (Behringer) : pistes 1 à 9.
  • Guitare électrique Ryann (Hoshino Gakki) LesPaul Custom (1970, Japon) : piste 5.
  • Guitare Slide électrique 10 cordes Starren (2009, Chine) : pistes 8 et 9.
  • Dulcimer des Appalaches acoustique (Thomann, Europe) : piste 7.
  • Flûte de Pan, Flûte à bec Alto, Ocarina : piste 4.
  • Bols tibétains : piste 7.
  • Effets additionnels : reverb, echo, reverse, compression (uniquement sur le chant, piste 9) avec Audacity 2.0 (2014).

Enregistrement (octobre 2014) : BOSS BR600.

Mixage (octobre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro.

5,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 76

Bifrost n° 76

Regarnis la pipe. Si je dois raconter cette histoire comme il faut, j’aurai besoin de son aide. C’est bien. Non, inutile de rajouter une bûche dans le feu. Laisse-le mourir. Il y a pire que l’obscurité.
Ecoute la taverne grincer et gémir dans son sommeil ! Ce ne sont que ses os et ses pierres qui se tassent, pourtant on jurerait entendre le plus esseulé des spectres. Il est tard. On a barré la porte, clos les portes à chaque bout du Pont.
Le feu dépérit. Dans le monde entier, il n’y a d’éveillés que toi et moi. Ce récit ne convient guère à des oreilles aussi jeunes que les tiennes, mais... Oh ! Pas de cet air renfrogné. Tu vas me faire rire, ce qui messied à ma triste histoire. Bon, voilà qui est mieux.
Rapprochons nos tabourets des braises, que je te dise tout...

Michael Swanwick
Le Récit du changelin

 

5,99 €   Ajouter au panier

Le Royaume blessé

Le Royaume blessé

« Écoutez ! Ma parole est vérité ! Voici l’histoire d’Eylir Ap’Callaghan !

Je rêvais de lui longtemps avant que nos chemins ne se croisent. Un guerrier résolu, avec ses grandes bottes et l’épée Misère à sa ceinture, avançant dans les marais en menant son cheval par la bride… Eylir, foutu Kelte ! Droit, fort, obstiné, colérique et généreux, qui rit dans la bataille et soulève les femmes par la taille ! Eylir, tombé dans la boue et monté si haut, jusqu’à poser sur sa tête la couronne du Roi des Rois. Un héros, capable de changer le monde de ses propres mains. »

Né en 1975, Laurent Kloetzer a écrit plusieurs romans de fantasy dont La Voie du cygne ou le recueil Petites morts, mais aussi de science-fiction, dont le récent Anamnèse de Lady Star. Le présent ouvrage se veut une édition définitive du roman Le Royaume blessé paru aux éditions Denoël en 2006, accompagné du Dit de l’errant, recueil de douze nouvelles prenant place dans l’univers du roman, dont dix jamais publiées à ce jour.

8,99 €   Ajouter au panier

Les Pourris

Les Pourris

Dans un monde en décomposition, le plus dur est de conserver son intégrité physique. C'est le principal problème auquel sont confrontés le Crépu, Pièces-Détachées et les autres. Zombies de leur état, ils hantent une ville dépeuplée depuis l'apocalypse, où ils vivent un indolent quotidien post-mortem… L'autre problème, ce sont ces pulsions, longtemps oubliées, au niveau de l'entrejambes et aux effets délétères.

Avec « Les Pourris », Xavier Otzi nous propose une virée à la fois drôle, tendre et surtout trash, dans un monde où les zombies ne sont pas les monstres décérébrés que l'on imagine. Pas tout à fait…

Épuisé  

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  

Ça vient de paraître

Trop semblable à l'éclair

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 96
PayPlug