Livres numériques et audio

Une fois achetés, nos livres numériques et audio peuvent être téléchargés à volonté, sans limite de temps, et dans tous les formats disponibles depuis votre bibliothèque numérique. Tous nos livres sont proposés sans DRM.

Besoin d'aide ? Découvrez comment télécharger et lire des livres numériques.

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Bifrost n° 80

Bifrost n° 80

Jordy Verrill était seul sur sa propriété bordant Bluebird Creek quand la météorite traça son sillage de feu à basse altitude et s’enfouit dans la rive orientale du ruisseau. Le ciel du soir, lumineux vers l’ouest, violet au-dessus de sa tête, noircissait à l’est où luisait le cierge magique de Vénus. On était le 4 juillet ; Jordy comptait aller en ville admirer le vrai feu d’artifice lorsqu’il aurait fini sa dernière parcelle d’érables à sucre, qu’il s’occupait d’entailler et de panser.
Mais même les gros soleils allumés en fin de spectacle ne valaient guère le bolide au corps brillant qui avait fendu la voûte céleste d’un crachotement rouge terne…

Stephen King
Mauvaise herbe

5,99 €   Ajouter au panier

Zacharius

Zacharius

« Quel homme à part que ce Zacharius ! Son âge semblait indéchiffrable. Nul des plus vieux de Genève n’eût pu dire depuis combien de temps sa tête maigre et pointue vacillait sur ses épaules, ni quel jour, pour la première fois, on le vit marcher par les rues de la ville, en laissant flotter à tous les vents sa longue chevelure blanche. Cet homme ne vivait pas. Il oscillait à la façon du balancier de ses horloges. Sa figure, sèche et cadavérique, affectait des teintes sombres. Comme les tableaux de Léonard de Vinci, il avait poussé au noir. »

Avec Zacharius — un poème symphonique, Francis Valéry nous propose une mise en musique du conte de Jules Verne, dans lequel un horloger genévois, dont les montres se dérèglent les unes après les autres, finit par conclure un pacte avec un étrange individu… le Temps incarné.

 

Adaptation et lecture du texte original, composition et interprétation de la musique, habillage sonore, enregistrement (Boss BR600) et mixage (Audacity / Windows XP / Prodipe Ribbon 5) : Francis Valéry.
MindTheGap Studio (Cubnezais, Gironde) : juin à septembre 2015.
Piano numérique Thomann SP 5500 / Synthétiseur analogique Roland JX8P / Synthétiseur numérique Yamaha S70XS / Ampli claviers the t.amp PA4080KB /Guitare Fender Stratocaster / Guitare barytone (en do) Axtech Pro Series / Guitare slide dix cordes Starren / Dulcimer des Appalaches / Batterie / Percussions (bols tibétains, carillon en bambou).
Avec la complicité de Anita Carrier : vielle à roue acoustique (pistes 18 et 20).

9,99 €   Ajouter au panier

Origines S02E03 : Tregardock Beach

Origines Saison 2 - 3

Origines S02E03 : Tregardock Beach

Amenés clandestinement en Angleterre par sous-marin, le colonel Albrecht von Erchingen et le SS Hans Ziegler vont devoir faire équipe pour retrouver la cargaison du Siegfried. Le premier appartient à l’Abwehr, le service de renseignement de l’armée allemande ; le second est membre des services secrets de la SS. Abwher, SS, deux organisations qui se livrent une impitoyable lutte

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S02E02 : Opération Mjöllnir

Origines Saison 2 - 2

Origines S02E02 : Opération Mjöllnir

Informé de la capture du Siegfried, Hitler décide de mettre sur pied une mission d’infiltration en Angleterre. Son objectif : récupérer Schmundt, Saxhäuser, et surtout la cargaison de la goélette. Hors de question que cette dernière demeure en possession des Alliés. Le colonel Albrecht von Erchingen, frère d’armes de Saxhäuser depuis les tranchées de Verdun, est diligenté pour faire partie de la mission.

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S02E01 : Les Seigneurs de la guerre

Origines Saison 2 - 1

Origines S02E01 : Les Seigneurs de la guerre

Septembre 1939. L’Angleterre vient de déclarer la guerre à l’Allemagne nazie. Au large de Madère, le Siegfried a été abordé par la marine britannique. À bord de la goélette, l’agent de renseignement SS Friedrich Saxhäuser et l’archéologue Joachim Schmundt tentaient de ramener en Allemagne une mystérieuse cargaison provenant du fond d’une vallée reculée du Kurdistan irakien, « le château des millions d’années ». Une cargaison dont le contenu, d’origine extraterrestre, susceptible de faire basculer le rapport de force en faveur du Troisième Reich dans ce nouveau conflit mondial, est désormais aux mains des Anglais. Lors de l’arraisonnement, Schmundt est fait prisonnier tandis que Saxhäuser tombe à la mer et est laissé pour mort…

Gratuit   Télécharger

L'Été de l'infini

L'Été de l'infini

« À environ un tiers du marais se trouvaient les restes de l’avion allemand accidenté, peint de multiples nuances de brun et de vert, pétrifié dans le temps. Il s’était immobilisé lors du rebond, après un premier impact destructeur, à l’instant où il s’élevait dans la boue gelée parmi des panaches d’écume glacée. »

Héritier littéraire, à l’image de son compatriote J. G. Ballard, de la new wave britannique qui révolutionna les littératures de genre au tournant des années 70, on doit à Christopher Priest de nombreux incontournables — Le Monde inverti, La Fontaine pétrifiante, Le Glamour, ou encore L’Adjacent. Son roman Le Prestige, publié en 1995, lauréat du World Fantasy Award, a été porté à l’écran en 2006 par Christopher Nolan.

L’Été de l’infini réunit les meilleures nouvelles de Christopher Priest publiées sur cinquante années de carrière, soit douze textes, dont quatre inédits. Un long entretien, le témoignage de l’aventure que fut l’adaptation du Prestige au cinéma, ainsi qu’une bibliographie exhaustive, complètent un ensemble indispensable à l’appréhension d’un auteur dont Xavier Mauméjean affirme, dans son introduction au présent ouvrage : « [qu’il] est un écrivain de sciencefiction et se revendique comme tel. Pourtant, avec d’autres auteurs d’égale envergure, tel Philip K. Dick, Thomas M. Disch, J. G. Ballard ou Frederik Pohl, il pousse le genre à son extrême limite, l’oblige à se dépasser en explorant la réalité, à affronter ce qui se tient hors de portée du vrai. La vérité n’est qu’une possibilité du réel, en aucun cas sa mesure... »

11,99 €   Ajouter au panier

La Tête et la Main

La Tête et la Main

« Vu les limitations du corps humain, son départ de la scène était inévitable. »

Suite à un pari, Todd Alborne est devenu un artiste. Un artiste d'un genre tout particulier, qui paye de sa personne lors de ses représentations scéniques. Justement, la dernière représentation d'Alborne se précise. Celle qui lui réclamera le plus grand sacrifice…

Avec « La Tête et la Main », Christopher Priest signe l'une de ses nouvelles les plus glaçantes.

Épuisé  

Nous allons tous très bien, merci

Nous allons tous très bien, merci

Il y a d’abord Harrison, qui, adolescent, a échappé à une telle horreur qu’on en a fait un héros de romans. Et puis Stan, sauvé des griffes d’une abomination familiale l’ayant pour partie dévoré vif. Barbara, bien sûr, qui a croisé le chemin du plus infâme des tueurs en série et semble convaincue que ce dernier a gravé sur ses os les motifs d’un secret indicible. La jeune et belle Greta, aussi, qui a fui les mystères d’une révélation eschatologique et pense conserver sur son corps scarifié la clé desdits mystères. Et puis il y a Martin, Martin qui jamais n’enlève ses énormes lunettes noires… Tous participent à un groupe de parole animé par le Dr Jan Sayer. Tous feront face à l’abomination, affronteront le monstre qui sommeille en eux… et découvriront que le monstre en question n’est pas toujours celui qu’on croit…

Nous allons tous très bien, merci, roman finaliste des plus grands prix littéraires du domaine — Nebula, Locus, Theodore Sturgeon et World Fantasy —, lauréat du prestigieux Shirley Jackson Award, est actuellement en cours d’adaptation par Wes Craven en série télévisée. Il s’agit du second livre de Daryl Gregory publié en France après L’éducation de Stony Mayhall

“Ce roman pluriel — méchamment drôle, horrible et néanmoins curieusement inspirant — s’avère une réussite pleine de ténèbres, un récit en équilibre entre le dégénéré et le sublime…” Publishers Weekly

7,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 79

Bifrost n° 79

De toutes les personnes qu’elle connaissait, Eleanor Voigt avait le métier le plus étrange : travailler huit heures par jour dans un bureau où il ne se passait rien. Son emploi consistait à surveiller un placard mural. Sa table comportait un bouton qu’elle devait pousser si quelqu’un sortait de ce réduit. Il y avait au mur une grande horloge. A midi pile, Eleanor allait déverrouiller la porte du local avec la clé qu’on lui avait confiée. Nu, il ne comportait ni trappe d’accès, ni panneau dérobé ; elle avait pris soin de l’inspecter. Il s’agissait d’un placard vide, point final.

Si elle remarquait quoi que ce soit d’inhabituel, elle était censée regagner sa table et appuyer sur le bouton...

Michael Swanwick
Les Légions du temps

5,99 €   Ajouter au panier

L'Apocalypse selon Eusèbe

L'Apocalypse selon Eusèbe

« Et je vis en une saison d’été hommes et chevaux de guerre confondus en tourbillons, et j’entendis un vacarme impie de masses d’armes s’abattant avec fracas sur casques et cuirasses.
Et Dieu me dit : « Ils me feront spectacle de leurs cervelles épandues sur la terre et de leur sang écoulé. Ils me feront offrande d’un immense abattis d’hommes et de chevaux. Et ce sera ici, sur le pont de Bouvines, 1214 étés après l’avènement de mon fils bien-aimé qui a pourtant donné sa vie pour qu’ils s’aiment et meurent en paix sur terre. »
Je dénombrai les morts et inscrivis le chiffre au Livre des Comptes. Puis je repris ma route, accablé.
 »

Canular ou pas ? Un manuscrit datant du XIIe, rédigé par un obscur moinillon du nom d'Eusèbe, décrirait les conflits futurs, de la bataille de Bouvines en 1214 jusqu'à l'horreur de la Première Guerre mondiale… et au-delà ? Les autorités s'inquiètent…

Épuisé  

L'Enchâssement

L'Enchâssement

« Une silhouette gigantesque apparut dans le cône de lumière et descendit à leur rencontre […] d’un pas distrait de promeneur désabusé. Il faisait penser à la fois aux saints du Greco et aux statuettes émaciées de Giacometti. »

Il y a cet institut médical anglais qui, discrètement, se livre à des expériences linguistiques extrêmes sur des orphelins coupés du monde… Dans le même temps, au Brésil, dans un coin de jungle amazonienne promise à la submersion par un barrage titanesque, l’ethnologue français Pierre Darriand étudie le langage enchâssé réservé aux mythes du peuple xemahoa, une langue qu’on ne peut comprendre que sous l’emprise d’une drogue sacrée… Ailleurs, au coeur du Névada désertique, Russes et Américains connaissent le vertige d’un premier contact extraterrestre secret avec les Sp’thra, une race engagée dans une quête infinie, mystique, du langage… Avant que tout ne se lie, ne s’enchâsse, donc, avec pour horizon potentiel l’ultime libération, celle des esprits.

Né en Grande-Bretagne en 1943, diplômé d’Oxford en littérature anglaise et française du XIXe siècle, Ian Watson a enseigné dans les universités de Dar es Salam et de Tokyo, puis à Birmingham au milieu des années 70. Romancier (on lui doit une trentaine de livres), nouvelliste (une quinzaine de recueils), poète et essayiste, il a travaillé pendant deux ans (1990-1991) avec Stanley Kubrick avant que Steven Spielberg ne porte à l’écran le fruit de leur collaboration sous le titre A.I. Intelligence artificielle, en 2001. Considéré comme un créateur exigeant mais incontournable, Ian Watson vit désormais en Espagne où il poursuit son oeuvre.
Initialement publié en 1973,
L’Enchâssement est lauréat du prestigieux prix Apollo.

10,99 €   Ajouter au panier

L'Horloge de l'émir

L'Horloge de l'émir

« Ce monde recèle des messages. À nous de les découvrir. En vérité, le monde entier est un mystère. »

L'héritier d'un émir, anglophile et fan d'Agatha Christie... Son amante, une tranquille étudiante britannique. Et une horloge multi-centenaire, sise dans une église du Cotswold, aux ingénieux rouages et à la mécanique parfaite. Et le message d'un dieu ?

Épuisé  

Points chauds

Les Mondes de Rempart

Points chauds

Désormais, nous ne serons plus jamais seuls.

Septembre 2019.

Deux Bouches s’ouvrent.

L’une, au-dessus du Pacifique. L’autre, au large du Golfe du Bengale. Ce qui en tombe se noie dans l’océan... Reste la réalité imposée par l’événement : nous ne sommes plus seuls ! D’autant que bientôt une troisième Bouche se matérialise sur la terre ferme, et les aliens débarquent sur Terre. C’est l’effervescence, la mobilisation mondiale, l’exultation... les vagues de suicides, aussi. Et bientôt une quatrième Bouche, puis une cinquième, puis dix, cent, mille Bouches qui partout apparaissent, livrant passage à des kyrielles d’extraterrestres de races, de mœurs et d’aptitudes diverses...

À la sidération initiale succèdent le chaos et la terreur. Pourtant il faut faire face, s’adapter, mais comment vivre dans un monde qui ne vous appartient plus ?

Né en 1968, Laurent Genefort a vingt ans lorsque sort son premier roman, Le Bagne des ténèbres, dans la mythique collection « Anticipation » du Fleuve Noir. Aujourd’hui, avec une quarantaine de livres publiés, deux Grand Prix de l’Imaginaire et un prix Rosny Aîné en poche, il est considéré comme l’une des figures de proue de la nouvelle science-fiction française et, sans doute, le tout meilleur créateur d’univers du domaine.

Dans le numéro 58 de la revue Bifrost paraît « Rempart », une nouvelle qui fera date et obtiendra le Grand Prix de l’Imaginaire 2011. Avec Points Chauds, qui prend donc « Rempart » pour souche et puise aux mêmes racines, Laurent Genefort signe ce qui est peut-être son roman le plus exigeant, le moins neutre, un livre qui, s’il n’est pas celui de la maturité, y ressemble beaucoup...

5,99 €   Ajouter au panier

La Fin de l'hiver

La Fin de l'hiver

Canyon, monde clos sur lui-même, sombre peu à peu dans un hiver éternel. Mais les fables ne parlent-elles pas d’un lieu au-delà de la muraille polaire, où au temps jadis l’on pouvait quitter Canyon à bord de grands navires ? À bord d’un dirigeable, l’équipage de Gustav va tenter d’atteindre cet endroit mythique, et peut-être mettre fin à l’hiver…

Épuisé  

Bifrost n° 78

Bifrost n° 78

Où avait-il abouti ? Le sol était dur, glissant, l’air noir et puant. Aucun autre détail ne se signalait. Hormis son mal de tête. Allongé sur le sol moite, Festin gémit avant de dire : « Bâton ! » Que le fût en aulne refuse de venir dans sa main indiqua au magicien qu’il courait un danger. Il s’assit. Faute de disposer de son bâton pour émettre une clarté adéquate, il claqua des doigts et prononça un Mot afin de produire une étincelle dont jaillit un feu follet crachotant qui roula sur lui-même. « Monte », dit-il. La boule bleue, oscillante, s’éleva jusqu’à éclairer une trappe en voûte, si loin au-dessus de lui qu’en s’y projetant il vit son propre visage réduit à un point pâle dans l’obscurité douze mètres plus bas. La lumière ne tirait nul reflet des parois humides, tissées de nuit par magie. Il réintégra son corps. « Éteins-toi. » Le feu follet expira. Festin s’assit dans le noir et fit craquer ses phalanges.

Ursula K. Le Guin
Le Mot de déliement

5,99 €   Ajouter au panier

La Ménagerie de papier

La Ménagerie de papier

« Elle plaque la feuille sur la table, face vierge exposée, et la plie. Intrigué, j’arrête de pleurer pour l’observer. Ma mère retourne le papier et le plie de nouveau, avant de le border, de le plisser, de le rouler et de le tordre jusqu’à ce qu’il disparaisse entre ses mains en coupe. Puis elle porte ce petit paquet à sa bouche et y souffle comme dans un ballon.

“Kan, dit-elle. Laohu.” Elle pose les mains sur la table, puis elle les écarte.

Un tigre se dresse là, gros comme deux poings réunis. Son pelage arbore le motif du papier, sucres d’orge rouges et sapins de Noël sur fond blanc.

J’effleure ce qu’a créé Maman. Sa queue bat et il se jette, joueur, sur mon doigt… »

Ken Liu est né en 1976 à Lanzhou, en Chine, avant d’émigrer aux états-Unis à l’âge de onze ans.  Titulaire d’un doctorat en droit (université de Harvard), programmeur, traducteur du chinois, il dynamite les littératures de genre américaines, science-fiction aussi bien que fantasy, depuis une dizaine d’années, collectionnant distinctions et prix littéraires, dont le Hugo, le Nebula et le World Fantasy pour la seule « Ménagerie de papier », ce qui demeure unique à ce jour. Le présent recueil, élaboré au sein d’un corpus considérable, et sans équivalant en langue anglaise, consacre l’éclosion du plus brillant des talents, protéiforme et singulier — l’avènement d’un phénomène.

11,99 €   Ajouter au panier

L'Erreur d'un seul bit

L'Erreur d'un seul bit

Dans cette nouvelle poignante, romance contrariée par un décès tragique, Ken Liu s'interroge sur la notion de foi et de hasard — et fait un discret clin d'œil à un autre auteur (saurez-vous retrouver qui et quel texte ?).

Épuisé  

Le Château des Millions d’Années

Origines - 1

Le Château des Millions d’Années

Juin 1939.

Heinrich Himmler diligente une mission archéologique en Irak dans le but officieux de s’allier les populations locales afin de saper l’influence britannique et préparer l’avènement d’un nouvel ordre mondial…

Au sein de cette expédition qu’il dirige en sous-main, l’officier SS Friedrich Saxhäuser.

Héros de la Grande Guerre, agent naviguant dans les eaux troubles des divers services de renseignement du Reich, ce soldat hors normes a lié son destin à celui d’Adolf Hitler depuis le putsch manqué de Munich en 1923. Or, dans la vallée d’un affluent du Tigre, Saxhäuser met bientôt au jour l’impensable, une découverte si vertigineuse qu’elle pourrait bien changer la donne dans le conflit qui s’annonce… Mais encore faut-il pouvoir acheminer pareille trouvaille jusqu’en Allemagne. Et d’ailleurs, Saxhäuser le veut-il vraiment ?

Auteur d’ouvrages militaires et historiques, dont La Campagne de 1870, distingué par le prix de l’Académie de Stanislas, Stéphane Przybylski livre ici la pièce initiale d’un puzzle romanesque monumental. Mêlant le substrat épique des Aventuriers de l’Arche perdue, un environnement conspirationniste digne des X-Files de Chris Carter, une rigueur historique pareille à celle des Puissances de l’invisible de Tim Powers, Le Château des millions d’années initie la tétralogie Origines avec une maestria époustouflante.

7,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E10 : La place du serpent

Origines Saison 1 - 10

Origines S01E10 : La place du serpent

Saxhäuser et Schmundt doivent se hâter s’ils veulent regagner sains et saufs l’Allemagne : le Royaume-Uni vient de déclarer la guerre à l’Allemagne, et le HMS Intrepid de la marine britannique est à leurs trousses. Rendez-vous est donné au Siegfried à Madère, au large du Maroc. Combien de temps la goélette de Schmundt et sa mystérieuse cargaison parviendront-ils à échapper à l’ennemi ?

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E09 : Crépuscule de sang

Origines Saison 1 - 9

Origines S01E09 : Crépuscule de sang

Albrecht von Erchingen, frère d’arme de Friedrich Saxhäuser et officier de haut rang de l’Abwehr, est surpris. Alors que les préparatifs d’invasion de la Pologne vont bon train, Hitler réclame que tout soit fait pour retrouver un yacht en Méditerranée et assurer sa sécurité : le Siegfried

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E08 : Vois Naples et puis meurs

Origines Saison 1 - 8

Origines S01E08 : Vois Naples et puis meurs

Paresseusement, le Siegfried remonte les côtes de la mer Tyrrhénienne, jusqu’à atteindre Naples. Là, un sabotage retient le navire à quai. Tandis qu’en ce mois d’août 1939, les tensions grandissent entre l’Allemagne nazie et les autres nations européennes, Saxhäuser va devoir montrer aux espions anglais  ce dont il est capable.

0,99 €   Ajouter au panier

L'Horreur des collines

L'Horreur des collines

Eté 1944 : cela fait maintenant trois longues années que les Etats-Unis sont entrés en guerre. Aux dernières nouvelles, les troupes commandées par MacArthur progressent le long de la côte nord de la Nouvelle-Guinée et elles vont bientôt se tourner vers les Iles Mariannes, proches du Japon. Pendant ce temps, la vie continue et la radio diffuse les succès de Duke Ellington, Thelonious Monk ou Dizzy Gillespie, interprétés par les grands orchestres de jazz de Tommy Dorsey, Boyd Raeburn, Glen Miller ou Cootie Williams…

Alors que vient de s’achever un colloque consacré à la botanique, organisé par l’Université de Californie et auquel il a été invité, le professeur Broxon reçoit à son hôtel une lettre. Elle a été envoyée par ce fameux Oncle Edmond que la famille, pour une raison inconnue, a toujours maintenu à l’écart. Ce personnage lointain, auréolé de mystère et d’interdit, fascinait le narrateur lorsqu’il était enfant. Et voilà qu’Oncle Edmond demande au jeune universitaire qu’il est devenu de le rejoindre au plus vite !

Une première version de « L’Horreur des Collines » a été publiée dans le recueil L’Horreur des Collines et autres récits, en 1988, et n’a jamais été rééditée à ce jour. Cette nouvelle version, profondément remaniée pour son passage à l’oralité et très largement augmentée, est inédite. L’habillage sonore a été spécialement réalisé pour cette édition audio, pour l’essentiel à base de samples de musique de jazz de l’époque.

 

Instruments utilisés :
Clavier Yamaha S70 XS
Samples (domaine public) :
Take the A Train par Duke Ellington (1941)
Manhattan Serenade par Tommy Dorsey & His Orchestra (1942)
Sleepy Laggon par Tommy Dorsey & His Orchestra (1942)
A Night in Tunisia (Dizzy Gillespie) par Boyd Raeburn & His Orchestra (1942)
Round Midnight (Thelonious Monk) par Cootie Williams & His Orchestra (1944)

Enregistrement (décembre 2014) : BOSS BR600.
Mixage (décembre 2014) : Audacity 2.0 sous Windows XP Pro avec monitoring 2.0 Prodipe Ribbon 5.

3,99 €   Ajouter au panier

Faits pour être ensemble

Faits pour être ensemble

« Quatre milliards de femmes sur Terre, et Tilly semblait avoir trouvé deux êtres faits pour être ensemble. C’était comme activer le bouton « J’ai de la chance » sur le moteur de recherche Centillion des débuts, qui savait toujours vous conduire sur la bonne page web. » En somme, Tilly est le meilleur assistant personnel virtuel du monde. D'ailleurs, tout le monde a Tilly.
Avec « Faits pour être ensemble », nouvelle récompensée par le prix des lecteurs Bifrost 2014, Ken Liu interroge la gestion de nos données personnelles par les géants du web.

Épuisé  

Forbach

Forbach

Un manoir à l'abandon. Une sinistre corbetière, peuplée de freux monstrueux. Des disparus. Une grotte au cœur de laquelle est dessiné un abject Prisonnier découronné. Un secret se perdant dans la nuit des temps… Avec « Forbach », nouvelle couronnée par le prix des lecteurs Bifrost 2014, Thomas Day transplante l'horreur cosmique de Lovecraft en Lorraine.

Épuisé  

Origines S01E07 : De profundis

Origines Saison 1 - 7

Origines S01E07 : De profundis

Schmundt a un ami sur l’île de Santorin : Manfred von Henning. Ce vieil érudit saura peut-être l’éclairer sur la nature de ce que lui et Saxhäuser ont découvert dans la vallée du Petit Zab. Quant à l’officier SS, il sent ses doutes s’exacerber : est-il sage de remettre le fruit de leur découverte à ses maîtres ? Mais ne s’est-il pas déjà trop compromis pour y renoncer ?

0,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 77

Bifrost n° 77

Me voilà seul dans la maison, et les souvenirs reviennent.
Les miens, ceux de mon été ici, celui de mes huit ans, l’été de personne d’autre. Pas celui d’Hugo. Le mien.
Tout a commencé par l’image de la gouvernante en train de m’entraîner le long d’un des couloirs de l’étage,
surgie de nulle part alors que j’empruntais le couloir en question. Puis des moments précis avec Carl,
des jeux, des discussions, la certitude très nette que je l’admirais, que j’adorais sa présence mais qu’il n’était
pas vraiment là, pas tout à fait comme nous. Certains souvenirs sont anodins.
D’autres sont des bribes isolées qui ne riment à rien. 
J’ai des flashes d’une grande salle rouge et de jeux impossibles…

Mélanie Fazi
La Clé de Manderley

5,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E06 : Les Ides de Mars

Origines Saison 1 - 6

Origines S01E06 : Les Ides de Mars

Saxhäuser enrage : leur périple en Méditerranée s’éternise, Schmundt semblant décidé à faire de leur retour une croisière d’agrément. Dans le même temps, Andrea von der Goltz a atteint l’Allemagne, mais les dirigeants du Troisième Reich ont certain projet pour cette jeune femme qui en sait désormais trop.

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E05 : Confidences

Origines Saison 1 - 5

Origines S01E05 : Confidences

À Beyrouth, Saxhäuser et Schmundt embarquent à bord du Siegfried, la goélette de l’archéologue. Destination : l’Allemagne. Tandis que le navire file à travers les eaux méditerranéennes, les deux hommes en profitent pour mieux se connaître, et échanger des confidences sur leur passé et leur loyauté vacillante…

0,99 €   Ajouter au panier

Origines S01E04 : Le rapport Saxhaüser

Origines Saison 1 - 4

Origines S01E04 : Le rapport Saxhaüser

Friedrich Saxhäuser en est persuadé, ce que lui et Schmundt ont découvert dans la vallée du Petit Zab, au fin fond du Kurdistan irakien, a le potentiel d’infléchir le rapport de force en faveur du Troisième Reich dans le conflit qui couve. Mais depuis Bagdad, comment faire parvenir leur découverte jusqu’à Berlin ?

0,99 €   Ajouter au panier

Le Dit de la pleine lune

Le Dit de la pleine lune

Apolline Grimaille est une inoffensive cartomancienne, à l'inverse des lames de son tarot divinatoire. Des lames où les arcanes majeures sont la Cité inversée, la Méduse ou la Pleine lune… Il est possible d'y discerner la réussite d'une recherche d'emplois… ou d'autres choses, plus occultes. Certains l'ont compris, et usent des talents de la taromancienne à des fins bien particulières.

Dans cette nouvelle, parue dans le n° 2 de la revue Mythologica spécial Lovecraft, Mélanie Fazi se réapproprie les mythes du maître de Providence.

Épuisé  

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14  

Ça vient de paraître

Faire des sciences avec Star Wars

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug