La Patrouille du Temps - 3

La Rançon du temps

Livre
300 pages
ISBN : 978-2-84344-086-1
Parution : 19 juin 2008
Disponible
20,00 €
Ajouter

Le troisième volet inédit d'un des plus grands classiques de la SF moderne !

— Vous ferez l'affaire. Sans conteste.

— L'affaire pour quoi ?

Everard se pencha ; il sentit son pouls s'accélérer.

— Pour la Patrouille. Vous allez devenir une sorte de policier.

— Ouais ? Où ça ?

— Partout. Et en tout temps. Préparez-vous à une surprise... Voyez-vous, notre société, quoique légale, ne constitue qu'une façade... et une source de fonds. Notre vraie fonction, c'est de patrouiller le temps.

Manse Everard et ses collègues sont loin d'en avoir fini avec les pirates du temps avides de réécrire notre Histoire. Au programme des festivités : Rome et ses guerres dans les marches de l'Empire, au sein des royaumes Nord, au tout début de l'ère chrétienne, puis le XVIe siècle des frères Pizarro, en plein Conquista espagnole.

Autant d'époques en péril, autant de missions pour les patrouilleurs du temps, avec pour enjeu rien moins que notre propre réalité...

Poul Anderson (1926-2001) est l'un des grands auteurs classiques de l'Âge d'Or américain, lauréat de trois prix Nebula et sept prix Hugo. Longtemps boudé en France par la critique, considéré outre-Atlantique comme un maître incontestable, on lui doit quelques-uns des livres cultes du genre, dont Les Croisés du Cosmos, Flandry, Hrolf Kraki et, surtout, le cycle de La Patrouille du temps, dont les éditions du Bélial' ont entrepris la publication dans une intégrale inédite de quatre volumes présentés par Jean-Daniel Brèque.

La Rançon du temps, troisième tome de cette intégrale, réunit un roman et une longue nouvelle, l'ensemble étant publié en France pour la toute première fois.

Sommaire

  • Avant-propos de Jean-Daniel BRÈQUE
  • Stella Maris
  • L'Année de la rançon

Bonus

Revue de presse

«  Disons-le tout de suite, la lecture de ce troisième opus consacré au cycle de La Patrouille du temps est indispensable. Parce qu'il offre son lot d'évasion — politesse sans cesse reconduite par Poul Anderson au fil de ses écrits — et parce qu'il nous en apprend davantage sur Manse Everard et son organisation. Qu'on en juge. Le court roman « Stella Maris » s'ouvre sur l'arrivée d'Everard en mai 1986,... » Bifrost

Ça vient de paraître

Le Crépuscule des dieux

Le prochain Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug