Stéphane BEAUVERGER

Né en 1969 à Morlaix et habitant Paris, Stéphane Beauverger a eu la chance, pendant sa formation de journaliste, d’avoir comme professeur Pierre Christin, le scénariste de Valérian, des premiers récits de Bilal, d’Annie Goetzinger et de bien d’autres, lequel l’a poussé à écrire. Corbeyran, autre scénariste connu, l’aide à débuter dans le métier. Mais c’est dans l’univers des jeux vidéo qu’il sera d’abord scénariste, à partir de 1996.

Chromozone, premier roman d’une trilogie, est d’emblée salué par la critique. Il s’agit d’un futur proche où la civilisation a régressé à cause d’un virus informatique se transmettant à l’homme. C’est violent, acerbe, étourdissant de trouvailles, et mené à un rythme d’enfer, dans la droite ligne de ses auteurs favoris, Norman Spinrad et John Brunner.

Stéphane Beauverger n’a pas abandonné la BD pour autant puisqu’il a publié chez Panini le premier tome d’une série délicieusement macabre : il s’agit d’un polar chez les zombies... Qualifié à juste titre dès son 1er roman comme l’une des valeurs montantes de la nouvelle génération, Stéphane Beauverger est aujourd’hui un écrivain majeur de la SF française comme le confirme son quatrième roman, une incroyable histoire alternative de la flibuste en proie aux paradoxes temporels ! Réconcilier les fans purs et durs de la science-fiction et les amateurs d’histoires de pirates n’était pas une pari aisé. Le Déchronologue y parvient brillamment.

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Bifrost - 20 ans… 20 nouvelles !

Bifrost - 20 ans… 20 nouvelles !

Bifrost, ça n’est pas moins de 282 nouvelles, dues aux plumes de 127 auteurs, publiées au fil de 85 numéros (en comptant les hors-séries). Et, soyez-en sûr, ça n’est pas fini !

Pour célébrer nos 20 ans, nous vous offrons une sélection des meilleurs récits publiés dans Bifrost : 20 nouvelles, à raison d'une par année d'existence de votre revue préférée. Au sommaire, les littératures de l'imaginaire sous toutes leurs formes !

Cette anthologie numérique sera disponible du 22 avril jusqu'au 8 juillet.

Épuisé  

Bifrost n° 77

Bifrost n° 77

Me voilà seul dans la maison, et les souvenirs reviennent.
Les miens, ceux de mon été ici, celui de mes huit ans, l’été de personne d’autre. Pas celui d’Hugo. Le mien.
Tout a commencé par l’image de la gouvernante en train de m’entraîner le long d’un des couloirs de l’étage,
surgie de nulle part alors que j’empruntais le couloir en question. Puis des moments précis avec Carl,
des jeux, des discussions, la certitude très nette que je l’admirais, que j’adorais sa présence mais qu’il n’était
pas vraiment là, pas tout à fait comme nous. Certains souvenirs sont anodins.
D’autres sont des bribes isolées qui ne riment à rien. 
J’ai des flashes d’une grande salle rouge et de jeux impossibles…

Mélanie Fazi
La Clé de Manderley

5,99 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 50

Bifrost n° 50

... Cette nuit-là le Santa Ana charriait vers l'ouest des détritus divers : papiers, feuilles mortes et panaches de poussière subtilisée sur des aires de stationnement où des semi-remorques attendaient patiemment le lever du jour. Cette nuit-là une chose non identifiable, roulant et glissant dans les rues désertes de Santa Margarita, se raccrocha brièvement à de hautes branches, tenta quelques dérapaqes sur les toits des voitures garées puis lonqea la vitrine nord de la Cantina de Guillermo, un resto ouvert 24 heures sur 24, en exécutant une sorte de danse du ventre langoureuse et lascive. Le seul qui put l'admirer fut ce vieillard que tous appelaient Cyclope, et qui sirotait un café au comptoir — une activité qu'il faisait durer pour bénéficier d'un peu de chaleur et de lumière — , et il contempla cette chose jusqu'au moment où elle atteignit l'extrémité de la vitre et bascula au-delà, l'obligeant à tordre le cou pour la suivre de son œil valide...

 

Tim Powers

Itinéraire nocturne

11,00 €   Ajouter au panier

Ça vient de paraître

Faire des sciences avec Star Wars

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug