Philippe CURVAL

Auteur et illustrateur, il participe au mouvement littéraire souterrain qui fonde la science-fiction française au début des années 50. Il publie des nouvelles dans Fictions et Satellite, illustre les couvertures de Fiction et fait paraître de 1955 à 1958 avec Jacques Stenberg Le Petit Silence Illustré, fanzine français précurseur de la presse underground.

Devenu visiteur médical, il parcourt l’Europe tout en continuant son travail d’écriture : son deuxième roman, Le ressac de l’espace, est publié en 1961 et reçoit le Prix Jules-Verne l’année suivante. Il commence ensuite sa carrière de journaliste à La Vie électrique, dont il deviendra directeur de rédaction en 1980, participe à la fondation de deux revues de cinéma, L’écran et Présences du cinéma, et il devient un des spécialistes de la science fiction. En parallèle, il contribue à la reconnaissance d’une science-fiction littéraire, autonome et originale, avec la publication de nombreux romans et nouvelles : L’homme à rebours (Grand prix de la science-fiction française en 1975), Cette chère humanité, (prix Apollo en 1977), La Face cachée du désir, L'Odeur de la bête, Le Dormeur s’éveillera-t-il ?, En souvenir du futur

Il poursuit également son travail de critique de la science-fiction au Monde, au Magazine littéraire et sur son blog 42.

A ce jour, il a publié plus de cent nouvelles et une quarantaine de romans, dont certains sont traduits dans quatorze pays.

 

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Bifrost n° 38

Bifrost n° 38

— Je... sommes-nous bien... où je pense ? bredouilla Peck.

— Oui, répondit Ambel. On retourne au bateau.

Au même moment, la brousse se déchira et un bras en surgit. Un bras long de six mètres, fin et apparemment dur comme l'os. La main, d'un bleu presque noir, mesurait deux mètres du poignet aux phalanges. Elle cueillit Peck et l'aspira dans les fourrés. Erlin vit ce qui se trouvait à l'autre extrémité du membre et eut de la peine à y croire. Le pauvre homme hurlait à pleins poumons. Un rire sonore et des gloussements d'aliéné vinrent se joindre à ses cris tandis que la forêt dense se refermait. Puis le vacarme cessa.

— On n'est pas dans la mouise ! s'exclama Ambel.

Un euphémisme aux yeux d'Erlin.

— On retourne à la barque, maintenant, hein ? demanda Boris, fébrile.

— Vas-y, et emmène la Terrienne avec toi !

Ambel pénétrait déjà dans le labyrinthe luxuriant.

— C'était quoi ? demanda la jeune femme.

Boris eut un sourire forcé.

— Oh ! ça ? C'était l'Ecorcheur.

Neal Asher

Spatterjay

10,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 31

Bifrost n° 31

// ôta sa chemise à fleurs made in Bangkok, défit son pantalon, retira son slip, éjecta ses tongs.

 

« On se le fait façon cataplasme, chuchota-t-elle quand il s'allongea sur son ventre.

— Plutôt barbecue. »

 

Toute moite, elle diffusait une chaleur d'enfer à partir de son torse et de son ventre. Il se raidit tel un brandon. Cela coulait de source entre elle et lui depuis tant de mois qu'il la pénétra sans crier gare. Jalna agita les hanches comme un petit train du Texas. Ça filait doux tandis qu'elle fumait son joint, là-haut, tout là-haut dans son arbre.

 

Soudain, elle sanglota.

 

« Qu'est-ce qu'il y a ? »

 

Puis elle éclata de rire : « Aie ! Je me sépare. »

 

Les murs de la chambre s'éloignaient à l'infini. Jalna perçut nettement qu'elle se divisait par le milieu. Une faille s'ouvrit depuis son sexe, gagna son nombril, atteignit son cerveau. Scindée en deux ! Une tristesse sans fond immergeait une part de son esprit, tandis qu'un rire dément secouait l'autre. Ignorant la fulgurante apparition de cette crise hystérique, Everett écartela son corps, plongea dans ce gouffre de douleur insoutenable...

 

Philippe Curval

10,00 €   Ajouter au panier

Invasions 99

Invasions 99

Quand H.G. Wells et Sherlock Holmes se rencontrent dans un Londres ensanglanté par Jack l'Eventreur, de quoi peuvent-ils bien parler ? Mais, des habitudes singulières des guêpes, évidemment...

Dans le village, tout le monde a été violé par les extraterrestres... Ca vous fait rire ? On voit bien que vous ne faites pas partie des victimes.

Et si des marchands extraterrestres arrivaient le jour de la finale de la coupe du monde de football et repartaient le soir-même, passant là juste pour nous proposer un truc qui, visiblement, ne sert à rien. À votre avis, qui s'en apercevrait ?

Les rangers du Texas, ce sont de vrais durs : ils se parfument à la téquila, mangent du plomb chaud. Alors autant vous prévenir, vos quelques martiens verdâtres à la con vont passer un mauvais quart d'heure.

Dix-sept récits débordants d'humour et de paranoïa, peuplés de créatures extraterrestres tantôt belliqueuses, tantôt sympathiques, de men in black et autres défenseurs du Grand Secret.

19,66 €   Ajouter au panier

SF 98 : les meilleurs récits de l'année

SF 98 : les meilleurs récits de l'année

Vous êtes quelque part sur Terre, la troisième planète d'un tout petit système solaire de la Voie lactée, vous êtes chez vous, en voyage, sur la plage, au travail, dans une rame de métro, un train, ici, là... Mais tout ceci ne saurait durer, car soudain, au loin, très loin, voici qu'arrivent ...

 

...Les dix meilleurs récits de science-fiction de l'année écoulée, dix aventures ou réflexions pour en finir avec l'image d'une science-fiction de langue française trop littéraire et insuffisamment romanesque. Dix récits qui vous emmèneront à la rencontre des dinosaures tapis dans les méandres de la banlieue parisienne jusqu'aux plaines désolées de Mars, en passant par les terra incognita de notre histoire.

 

Le voyage est organisé ...

En route pour la joie !

Épuisé  

Ça vient de paraître

Danses aériennes de Nancy Kress

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug