Patrick MERCADAL

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   En réimpression   Épuisé

L'Enfance attribuée

L'Enfance attribuée

« Le 30 mars 2092, le ministère de la Santé et des Affaires sociales nous délivra un permis, à Eleanor et moi. Le sous-secrétaire d’État à la Population nous fit part de la nouvelle avec les félicitations officielles. Nous étions abasourdis par tant de bonne fortune. Le sous-secrétaire nous invita à contacter l’Orphelinat National. Dans un tiroir se trouvait un bébé à notre nom. Nous étions fous de joie. »
En cette fin de siècle surpeuplée, quand les traitements anti-vieillissements rendent chaque individu virtuellement immortel, avoir un enfant relève du luxe le plus extrême. Sam Harger, artiste spécialisé en design intérieur, ne s’attendait pas à tant de bonne fortune lorsqu’il rencontra l’ambitieuse Eleanor Starke. Couler le parfait amour, puis obtenir l’autorisation d’avoir un bébé… une chance inouïe pour le couple, qui ne cache pas son bonheur. Mais dans ce monde surveillé à l’extrême, dominé par l’informatique et les intelligences artificielles, est-on jamais à l’abri des bugs ?

Écrivain américain peu prolifique, David Marusek (né en 1951 et vivant en Alaska) a d’abord travaillé comme designer graphique avant de débuter sa carrière littéraire au milieu des années 90 suite à un passage à l’atelier d’écriture Clarion, sous le patronage de parrains aussi prestigieux que Gardner Dozois ou Nancy Kress. Il est à ce jour l’auteur de quatre romans, dont seul Un paradis d’enfer a été traduit en français (en 2008, aux Presses de la Cité). Son court roman The Wedding Album, nommé aux prix Hugo et Nebula, lauréat du prix Sturgeon, est annoncé comme à paraître dans la collection Une Heure-Lumière.

4,99 €   Ajouter au panier

L'Enfance attribuée

L'Enfance attribuée

« Le 30 mars 2092, le ministère de la Santé et des Affaires sociales nous délivra un permis, à Eleanor et moi. Le sous-secrétaire d’État à la Population nous fit part de la nouvelle avec les félicitations officielles. Nous étions abasourdis par tant de bonne fortune. Le sous-secrétaire nous invita à contacter l’Orphelinat National. Dans un tiroir se trouvait un bébé à notre nom. Nous étions fous de joie. »
En cette fin de siècle surpeuplée, quand les traitements anti-vieillissements rendent chaque individu virtuellement immortel, avoir un enfant relève du luxe le plus extrême. Sam Harger, artiste spécialisé en design intérieur, ne s’attendait pas à tant de bonne fortune lorsqu’il rencontra l’ambitieuse Eleanor Starke. Couler le parfait amour, puis obtenir l’autorisation d’avoir un bébé… une chance inouïe pour le couple, qui ne cache pas son bonheur. Mais dans ce monde surveillé à l’extrême, dominé par l’informatique et les intelligences artificielles, est-on jamais à l’abri des bugs ?

Écrivain américain peu prolifique, David Marusek (né en 1951 et vivant en Alaska) a d’abord travaillé comme designer graphique avant de débuter sa carrière littéraire au milieu des années 90 suite à un passage à l’atelier d’écriture Clarion, sous le patronage de parrains aussi prestigieux que Gardner Dozois ou Nancy Kress. Il est à ce jour l’auteur de quatre romans, dont seul Un paradis d’enfer a été traduit en français (en 2008, aux Presses de la Cité). Son court roman The Wedding Album, nommé aux prix Hugo et Nebula, lauréat du prix Sturgeon, est annoncé comme à paraître dans la collection Une Heure-Lumière.

9,90 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 16

Bifrost n° 16

« Je m'appelle Rohr Furland. Pour le meilleur et pour le pire, je suis astronaute, comme mon père et ma mère avant moi. Tradition familiale, quoi.

 

[...] Je vis le jour dans le luxe d'un deux-pièces sous Tycho pendant le premier anniversaire de l'indépendance de la Fax. On m'a raconté que mon père avait célébré l'événement en se saoulant au picrate lunaire et en baisant la sage-femme qui m'avait mis au monde.

 

[...] Tout cela fit de moi un corniaud, un vrai fils de bâtard, accoutumé aux bouteilles d'air et à l'apesanteur avant d'être sorti des couches. Pour mes seize ans, je reçus ma carte du syndicat et le conseil de trouver du travail ; deux semaines avant mes dix-huit ans, la navette de BOT où je venais juste d'engager comme manutentionnaire se posa sur une piste de Galveston et, avec l'aide d'un exosquelette, je marchai sur la Terre pour la première fois. J'y passai une semaine, le temps de me casser le bras droit en chutant sur un trottoir à Dallas, de perdre ma virginité dans un claque d'El Paso, et de me taper une vilaine crise d'agoraphobie face aux vastes étendues du Texas. Merde au berceau de l'humanité : je rembarquai pour la Lune à la première occasion et fêtai mes dix-huit ans avec un gâteau d'anniversaire dépourvu de bougies. »

 

Allen Steele, auteur américain né à Nashville en 1958, a publié six romans et une quarantaine de nouvelles. Généralement présenté comme un écrivain de hard science, il n'en est pas moins un extraordinaire conteur : en témoigne cette Mort du capitaine Futur, court roman de space opéra au ton ironique qui lui valut le très prestigieux prix Hugo en 1996.

6,86 €   Ajouter au panier

L'Enfance attribuée

L'Enfance attribuée

Découvrez Le meilleur des mondes vu par David Marusek !

 

Le 30 mars 2092, le ministère de la Santé et des Affaires humaines nous délivra un permis, à Eleanor et moi. Le sous-secrétaire d'état à la population nous fit part de la nouvelle avec les félicitations officielles. Nous étions abasourdis par tant de bonne fortune. Le sous-secrétaire nous invita à contacter l'Orphelinat National. Dans un tiroir se trouvait un bébé à notre nom. Nous étions fous de joie.

 

L'enfance attribuée nous entraîne dans un avenir extrêmement crédible, sur les Autoroutes de l'information. Un univers aussi étrange que déconcertant où individus, machine et environnement sont interconnectés en permanence. C'est dans ce futur où les rapports entre l'homme et le réel n'ont jamais été aussi complexes, que David Marusek nous raconte l'histoire d'Eleanor et Sam, un couple désigné pour avoir un enfant dans une époque surpeuplée, où à force d'être truqués les décors en deviennent dangereux.

 

Ce court roman visionnaire est le chef-d'oeuvre de l'ère post-cyberpunk.

 

« David Marusek, tout nouvel auteur américain, est diplômé de Clarion West. Tout d'abord publié dans Isaac Asimov's Science Fiction Magazine en 1993 (The earth is on the mend) il a tout de suite enchaîné avec une seconde publication dans Playboy (She was good - She was funny). L'enfance attribuée (We were out of our minds with joy) n'est que son troisième récit ; pourtant suffisamment accompli pour avoir incité l'un des chroniqueurs du magazine Locus à penser qu'un écrivain de renom se cacherait sous le pseudonyme de David Marusek. Que nenni ! L'homme existe bel et bien. Jeune, tirant le diable par la queue, il habite un chalet rudimentaire dans les bois de Fairbanks en Alaska, et je suis prêt à parier qu'il n'a pas fini de faire parler de lui dans les années à venir. »

Gardner Dozois (éditeur du Year's Best SF et de la revue Asimov's Science Fiction)

Épuisé  

Ça vient de paraître

Comment parle un robot ?

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 98
PayPlug