Claude ECKEN

Depuis la sortie de son premier roman, L'Abbé X en 1984, Claude Ecken a publié une vingtaine d'ouvrages, romans, livres illustrés ou même bandes dessinées. Critique régulier de la revue Bifrost, c’est aussi un nouvelliste rare, couronné par le prix Rosny Aîné en 2001, il a publié la plupart de ses textes récents dans Bifrost ou les anthologies du Fleuve Noir et des éditions du Bélial' — chez qui on retrouve son recueil Le monde, tous droits réservés, qui a remporté le Grand Prix de l’Imaginaire en 2006. En attendant un prochain recueil, on a pu lire de lui récemment une collaboration avec Roland Lehoucq, Mission Caladan, un thriller scientifique.

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   Épuisé

Bifrost n° 42

Bifrost n° 42

Pour notre anniversaire, des cadeaux inédits de :

— Francis Berthelot

— Thomas Day

— Thierry Di Rollo

— Catherine Dufour

— Pierre-Paul Durastanti

— Claude Ecken

— Johan Heliot

— Patrick Imbert

— Serge Lehman

— Xavier Mauméjean

 

Dossier Serge Lehman :

— novella

— interview

— bibliographie

17,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 39

Bifrost n° 39

On était au tout début du mois d'Aron, deuxième mois des automnes. J'avais demandé une translation au choix, depuis très, très longtemps. Mon choix, c'était Mars, bien sûr. J'avais tous les quotas et je ne comprenais pas pourquoi mon tour n'arrivait jamais. Après tout, les bleus me jugeaient peut-être indispensable ici, à Aurora, petite ville du monde prime. J'attendais d'être appelée. Je me rendais presque tous les jours à l'un des dix centres milliens d'Aurora pour assister au ravissement des transités vers l'un des trois mondes ultimes, la Lune, Mars ou Vénus. Le quatrième, Mercure, serait ouvert bientôt, sans doute à la fin des automnes ou au commencement des hivers...

Michel Jeury, La Source rouge

10,00 €   Ajouter au panier

Le Monde tous droits réservés

Le Monde tous droits réservés

Imaginez un monde où les organes de presse auraient le pouvoir de copyrighter l'information...

 

Un monde où il serait possible de déléguer les tâches subalternes auprès de clones et mener ainsi plusieurs vies de front...

 

Un monde où les génotypes seraient contrôlés par l'Etat et où, avant votre naissance, votre avenir serait prédéterminé en fonction d'un ADN attribué...

 

Un monde où il serait possible de parcourir l'univers en s'incarnant dans des entités extraterrestres...

 

Un monde qui, ayant banni la mort, punirait le suicide par une peine de vie à perpétuité...

 

Imaginez... demain.

 

Depuis la sortie de son premier roman, L'Abbé X en 1984, Claude Ecken a écrit une vingtaine d'ouvrages, récits, livres illustrés et bandes dessinées. Nouvelliste rare, couronné par le prix Rosny Aîné à deux reprises (en 2001 et 2004), il a publié la plupart de ses textes récents dans la revue Bifrost et les anthologies du Fleuve Noir. Enfer clos, son dernier roman, a été salué par une critique enthousiaste et unanime. Le Monde tous droits réservés propose une sélection de ses meilleurs récits de science-fiction, douze nouvelles pour autant de visions vertigineuses de notre futur possible, douze textes aux problématiques câblées sur notre présent, dans la droite ligne des meilleurs nouvellistes anglo-saxons, Greg Egan en tête.

Épuisé  

Bifrost n° 32

Bifrost n° 32

A plus de soixante pas du trio, un immense rocher noir occupe une bonne partie du centre de l'espace voûté. Devant ce récif infernal, un géant cornu attend. Il est assis dans la position du Bouddha, les yeux clos. C'est un oni de la taille d'une pagode à trois étages. [...]

Soudain, le grand cornu se dresse de toute sa hauteur et rugit. Il est enchaîné au roc par la ceinture, un collier de métal noir et des bracelets aux poignets. Sur sa peau rouge orangé comme la braise d'une forge, ses poils sont roux à l'exception de la longue chevelure sombre qui lui couvre le dos pareille à une crinière. Son sexe — court au vu de la taille du monstre — et ses bourses grosses comme des calebasses ballottent à chacun de ses mouvements. Il rugit à nouveau. Agité, il tire sur ses lourdes chaînes semblables à celles des ancres des galions Portugais. Daigoro se tient prêt à décocher son trait.

Le démon tend le bras droit en avant et pointe Onireiko du doigt.

« Toi ! » hurle-t-il en langue impériale.

Thomas Day, L'Homme qui voulait tuer l'Empereur

10,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 31

Bifrost n° 31

Il ôta sa chemise à fleurs made in Bangkok, défit son pantalon, retira son slip, éjecta ses tongs.

« On se le fait façon cataplasme, chuchota-t-elle quand il s'allongea sur son ventre.

– Plutôt barbecue. »

Toute moite, elle diffusait une chaleur d'enfer à partir de son torse et de son ventre. Il se raidit tel un brandon. Cela coulait de source entre elle et lui depuis tant de mois qu'il la pénétra sans crier gare. Jalna agita les hanches comme un petit train du Texas. Ça filait doux tandis qu'elle fumait son joint, là-haut, tout là-haut dans son arbre.

Soudain, elle sanglota.

« Qu'est-ce qu'il y a ? »

Puis elle éclata de rire : « Aie ! Je me sépare. »

Les murs de la chambre s'éloignaient à l'infini. Jalna perçut nettement qu'elle se divisait par le milieu. Une faille s'ouvrit depuis son sexe, gagna son nombril, atteignit son cerveau. Scindée en deux ! Une tristesse sans fond immergeait une part de son esprit, tandis qu'un rire dément secouait l'autre. Ignorant la fulgurante apparition de cette crise hystérique, Everett écartela son corps, plongea dans ce gouffre de douleur insoutenable...

Philippe Curval

10,00 €   Ajouter au panier

Enfer clos

Enfer clos

« Il n'y a jamais de motifs aux enfers qu'on se forge. Seulement des prétextes. »

 

1945.

La porte d'une triste masure se referme sur une fratrie marquée par le malheur et la honte. Bernadette et Suzie ont été tondues pour avoir couché avec l'occupant. Tondues et violées sur la place du village... Putains ! Putains ! Guillaume, le plus jeune, muré dans sa terreur, parle si peu qu'aux yeux de tous il n'est qu'un attardé doublé d'un déserteur. Quant à l'aîné, Clément, il a beau se poser en héros, on devine sous la patine du mensonge une vérité aux couleurs plus troubles...

Et c'est lui, Clément, violent et paranoïaque, qui prend la décision de cloîtrer son petit monde derrière les volets de cette cabane insalubre. Car il faut se protéger des autres, de l'extérieur, de ceux qui ne crient qu'un seul mot en cette période exultante de l'après-guerre : vengeance ! Ainsi débutent quarante années d'un enfermement total, quarante années pour libérer le monstre qui sommeille en chacun, quarante années d'enfer clos...

 

Depuis la sortie de son premier roman, L'Abbé X en 1984, Claude Ecken a publié une vingtaine d'ouvrages, romans, livres illustrés ou même bandes dessinées. Nouvelliste rare, couronné par le prix Rosny Aîné en 2001, il a publié la plupart de ses textes récents dans la revue Bifrost ou les anthologies du Fleuve Noir et des éditions du Bélial' — chez qui on retrouvera bientôt son premier recueil.

Claude Ecken a quarante-neuf ans et vit à Béziers. Enfer clos, livre coup de poing s'il en est, roman d'une maîtrise psychologique époustouflante inspiré d'un fait divers inconcevable, démonte avec lucidité les mécanismes du vernis social sous lequel gronde la bestialité. Terrifiant.

Épuisé  

Bifrost n° 29

Bifrost n° 29

L'histoire commence sur la banquette arrière d'une Ford 1949 décapotable. Le lieu : les Etats-Unis d'Amérique, section Californie, sous-section L.A., sous-sous-section une route qui serpente dans les collines couvertes d'orangers desséchés de Hollywood. La date : 4 juillet 1955, avant minuit. Trois mois plus tôt, Albert Einstein est mort à Princeton, rupture d'un anévrisme intestinal. Trois mois plus tard, James Dean va se tuer au volant de sa Porsche 550 Spyder baptisée Little Bastard. Marylin Monroe a encore sept ans à vivre. Elvis va bien, mis à part les merdes qu'il tourne sous la direction de réalisateurs de second ordre ; lui, son avenir se mesure en vingt années d'ingestion de beurre de cacahuète qui se termineront par l'explosion répugnante de son gros bide. Trois milliards d'autres Terriens, en général moins célèbres que les quatre susnommés, vivent sur la planète Terre en ce 4 juillet de forte chaleur. Personne ne peut s'en douter, mais tous ceux qui survivront un demi-siècle plus tard, sans parler de la cohorte encore à naître, sont condamnés à mourir quelques jours avant le Christmas Day de l'an 2000. Voici pourquoi...

 

Jean-Pierre Andrevon

9,00 €   Ajouter au panier

SF 2000-2002

SF 2000-2002

Vous êtes ici, quelque part sur Terre, la troisième planète d'un minuscule système solaire de la Voie Lactée, aux environs du Bras de Persée... Vous êtes chez vous, en voyage, sur la plage, au travail, dans le métro, une librairie, le train, le Faucon Millénium, ici, demain, loin... Et soudain, par-delà l'horizon, voici qu'arrivent... les dix meilleurs récits de science-fiction des deux années passées, dix aventures aux couleurs de l'ailleurs, dix récits au cours desquels vous verrez révélés les mystères du Huitième Registre, vous glisserez le long de la méridienne des songes à bord d'un vaisseau aux dimensions d'un monde, vous lutterez pour l'avènement de la République vers les confins de Saturne. A moins que vous ne préféreriez convaincre le monde que l'invasion a déjà commencé... le jour de la finale de la coupe du monde de football ! Ouvrez le coffre du futur, ses jouets sont éternels...

17,00 €   Ajouter au panier

Invasions 99

Invasions 99

Quand H.G. Wells et Sherlock Holmes se rencontrent dans un Londres ensanglanté par Jack l'Eventreur, de quoi peuvent-ils bien parler ? Mais, des habitudes singulières des guêpes, évidemment...

Dans le village, tout le monde a été violé par les extraterrestres... Ca vous fait rire ? On voit bien que vous ne faites pas partie des victimes.

Et si des marchands extraterrestres arrivaient le jour de la finale de la coupe du monde de football et repartaient le soir-même, passant là juste pour nous proposer un truc qui, visiblement, ne sert à rien. À votre avis, qui s'en apercevrait ?

Les rangers du Texas, ce sont de vrais durs : ils se parfument à la téquila, mangent du plomb chaud. Alors autant vous prévenir, vos quelques martiens verdâtres à la con vont passer un mauvais quart d'heure.

Dix-sept récits débordants d'humour et de paranoïa, peuplés de créatures extraterrestres tantôt belliqueuses, tantôt sympathiques, de men in black et autres défenseurs du Grand Secret.

19,66 €   Ajouter au panier

  1 2

Ça vient de paraître

Trop semblable à l'éclair

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 96
PayPlug