Alexandre Stéphane GARCIA

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   En réimpression   Épuisé

Bifrost n° 33

Bifrost n° 33

Il fallait d'abord frapper le chien. Pour attendrir la viande ou au contraire saturer les tissus d'adrénaline, afin d'augmenter sa saveur. Sur ce point, les écoles divergeaient, mais toutes admettaient l'importance du rituel. Le premier assistant de Paul Veyne tira de sa cage l'animal à poil gris, couleur de hyène. Le meilleur choix. Contrairement à la vision simpliste des Occidentaux, n'importe quel chien ne pouvait convenir pour la préparation du Thit cho. A défaut d'un gris, on pouvait se rabattre sur un jaune tacheté de marron. Jamais un noir, réservé au traitement des maladies mentales, ce qui aujourd'hui aurait fait montre d'une impardonnable faute de goût. La bête tenta de se dégager mais ses membres étaient entravés par un câble d'acier.

« Diffusion dans quinze secondes. »

Paul fixa le décompte numérique affiché sur l'écran. Un LIVE clignota avant de laisser place à un gros plan de sa femme. Elle était assise au milieu de leur salon, le canon d'un automatique pointé sur sa tempe. La situation n'avait rien d'exceptionnel, mais elle était éprouvante. Il devait l'oublier ; ne songer qu'à son art.

« Nous pouvons commencer. »

Xavier Mauméjean

10,00 €   Ajouter au panier

Bifrost HS2 : Les univers de Jack Vance

Bifrost HS2 : Les univers de Jack Vance

« ... j'ai découvert Jack Vance, connu une prose inégalée et la poésie de la S-F, et je me suis condamné à tenter d'écrire un jour non seulement dans le même domaine que ce »Maître des dragons« , mais à essayer de jouer les notes simples dont ce maestro faisait de si parfaits concertos et des symphonies aériennes semble-t-il faciles. S'il était Mozart, je ne serais Salieri, peut-être, mais je savais que j'avais le matériau idoine, la sensation exacte, la vraie poésie et un motif de continuer d'aimer la S-F bien après l'adolescence, la fac et mes années d'apprenti-écrivain. »

 

Dan Simmons

11,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 29

Bifrost n° 29

L'histoire commence sur la banquette arrière d'une Ford 1949 décapotable. Le lieu : les Etats-Unis d'Amérique, section Californie, sous-section L.A., sous-sous-section une route qui serpente dans les collines couvertes d'orangers desséchés de Hollywood. La date : 4 juillet 1955, avant minuit. Trois mois plus tôt, Albert Einstein est mort à Princeton, rupture d'un anévrisme intestinal. Trois mois plus tard, James Dean va se tuer au volant de sa Porsche 550 Spyder baptisée Little Bastard. Marylin Monroe a encore sept ans à vivre. Elvis va bien, mis à part les merdes qu'il tourne sous la direction de réalisateurs de second ordre ; lui, son avenir se mesure en vingt années d'ingestion de beurre de cacahuète qui se termineront par l'explosion répugnante de son gros bide. Trois milliards d'autres Terriens, en général moins célèbres que les quatre susnommés, vivent sur la planète Terre en ce 4 juillet de forte chaleur. Personne ne peut s'en douter, mais tous ceux qui survivront un demi-siècle plus tard, sans parler de la cohorte encore à naître, sont condamnés à mourir quelques jours avant le Christmas Day de l'an 2000. Voici pourquoi...

 

Jean-Pierre Andrevon

9,00 €   Ajouter au panier

Bifrost n° 5

Bifrost n° 5

Bifrost : le livre.

 

Ils sont quatre ; ont entre douze et quinze ans. Dans ce monde où l'adulte ne sait que poursuivre ses chimères égoïstes, ils ne pourront compter que sur leurs seules ressources pour affronter les créatures fantastiques d'un univers paradoxalement si proche et pourtant inaccessible. À moins que...

 

À la manière d'un Matthew Barrie, Serge Lehman nous livre ici son Peter Pan, un voyage rien moins qu'extraordinaire dans le monde de l'enfance, empli de rêves et de cauchemars, de démons et merveilles qu'il évoque avec la maestria qu'on lui connaît.

 

Henry Kevin et Howard Ramsey écrivent de la Science-Fiction, ce qui, en soi, est déjà un handicap certain ! Propulsés — par des WC translateurs ! — dans un univers parallèle, les voici confrontés aux envahisseurs Yanks et à leurs terribles Marennes-Oléron postnucléaires, des huîtres mutantes géantes rapides comme l'éclair ! Fouchtra ! Nos compères parviendront-ils à se tirer de ce mauvais pas ? Le Conseil de la Résistance veille, la riposte s'organise...

 

Francis Valéry, sous la signature de Kevin H. Ramsey, marque ici le retour des délirantes aventures d'Howard et Henri, duo déglingué d'un cycle plébiscité par les lecteurs, une suite attendue depuis longtemps, trop longtemps. Qu'on se rassure, ils reviennent... et plutôt énervés !

 

Bifrost : la revue.

 

Outre une actualité particulièrement florissante, tant dans les domaines du roman, de la BD, du cinéma ou encore du jeu de rôle, c'est un vaste dossier consacré à Mike Resnick que vous découvrirez, dossier articulé autour d'un long entretien avec l'auteur de L'Infernale Comédie et d'un article signé de sa main, un texte confession où Resnick aborde à la fois son actuelle position d'écrivain professionnel et ses premiers pas dans le milieu. Autre auteur, autre dossier, cette fois dévolu à Alexei Panshin, notre « petit maître de la S-F » pour ce présent numéro. Plus particulièrement dans la sphère de la bande dessinée, maintenant, Spawn, la magistrale création de Todd McFarlane, est passé au crible de l'étude, tandis que François Boucq, dessinateur de Face de Lune sur un scénario de Jodorowsky, nous dévoile les facettes de son art.

 

Et tous les rendez-vous habituels, des regards de Pierre Stolze aux digressions de Roland C. Wagner... jusqu'aux fantasques aventures illustrées de V-Ru, notre pompiste de l'espace !

 

Bifrost : un pont dressé haut entre les univers de l'Imaginaire, un arc-en-ciel aux couleurs du rêve.

L'emprunter ne tient qu'à vous...

 

Épuisé  

Ça vient de paraître

Comment parle un robot ?

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 99
PayPlug