Gotland chez Lorhkan

« Il n’empêche que le bilan global côté texte est plutôt satisfaisant (voire très). Le bilan des illustrations est lui tout à fait excellent, avec des images pleine page à tomber par terre, aussi bien que des illustrations plus petites voire des croquis tout à fait évocateurs. Ces illustrations sont d’ailleurs toujours en adéquation avec le texte, il y a un vrai « jeu » consistant à aller de l’un à l’autre. » Lorhkan et les mauvais genres

Ça vient de paraître

Le Crépuscule des dieux

Le prochain Bifrost

Bifrost n° 88
PayPlug