e-Bélial' Nouvelles

e-Bélial', c'est aussi de nombreuses nouvelles disponibles à la pièce et à petits prix, toujours sans DRM !

Chaque mois, Le Bélial' vous propose une nouvelle gratuite à lire sur le blog Bifrost ou à télécharger. De nombreuses nouvelles sont également disponibles gratuitement en permanence, un bon moyen de tester nos livres numériques avant d'en acheter pour de bon.

Certaines nouvelles sont extraites de recueil, vous les reconnaîtrez au symbole .

Disponible   À paraître   Bientôt épuisé   En réimpression   Épuisé

L'Amour au temps de l'hormonothérapie génétique

L'Amour au temps de l'hormonothérapie génétique

Los Angeles 2019…

Hillary était une petite bonne femme discrète. Elle portait des souliers plats, des jupes opaques, le minimum légal d’implants et un somptueux regard naturellement bleu. Quand Tigre lui demanda ce qu’elle faisait pendant son tiers-temps actif, il fut étonné d’apprendre qu’elle était Chief Engineer chez SkyNet, spécialisée dans l’hormonothérapie génique.

Tiger, lui, travaillait comme Life Time Value Manager dans une société de services. Il avait le physique de l’emploi, sobre et morose ; Hillary le trouva suprêmement distingué et délicieusement viril, avec dans le regard ce léger flou qui trahit les blessures secrètes pudiquement dissimulées, bref, elle tomba amoureuse comme un sac.

Tiger s’en rendit compte avant elle, évalua de ses yeux myopes les gros seins genuine cachés sous la blouse modeste, passa quelques jours à soupeser les avantages et les inconvénients d’une liaison éventuelle. Il se décida un mercredi à 16h22 GMT et à 21h09, Hillary était sa maîtresse, temps record dont il se vanta abondamment auprès de ses collègues.

 

0,99 €   Ajouter au panier

Un Soleil fauve sur l'oreiller

Un Soleil fauve sur l'oreiller

QUAND LE CIEL BAS et lourd pèse comme un couvercle…

Le ciel ne pesait pas : il était carrément posé par terre et noyait les rues dans une brume de gel. Mye, rétractée au fond de son manteau, avançait à longues enjambées sur le trottoir sonore, donnant courageusement du front contre la bise.

Les devantures défilaient à sa droite, chocolaterie rouge, pharmacie verte, oxygènerie grise. Mye tourna un coin et soupira d’aise tandis que le vent continuait tout droit. Elle ralentit le pas en passant devant la devanture éteinte d’un Lavomatic. Il était tard, la boutique était fermée et pourtant, comme la veille et comme le jour d’avant, une machine tournait. Une femme était assise sur une chaise, juste en face de la machine ; une vieille dame vêtue de noir qui paraissait menue et terriblement cassée, presque diluée dans la pénombre jaunâtre. Cette fois, Mye s’arrêta :

Quelle vie de misère oblige de si vieilles dames à sortir de si mauvaise heure ?

Mye approcha de la vitrine embuée. Elle fit glisser son masque stérile sur son menton et effleura la vitre du nez. La vieille dame ne bougea pas. Mye remit son masque en place et repartit, la tête enfoncée dans ses épaules.

 

0,99 €   Ajouter au panier

Mémoires mortes

Mémoires mortes

L’AIR NOCTURNE ETAIT tiède et chargé d’effluves fruitées, la lune en son plein versait sur le parc un doux argent trompeur. Allongée dans l’herbe, sous les branches fleuries d’un chèvrefeuille, Nylone sommeillait. Un phénix, descendu sans bruit du ciel étoilé, se posa près d’elle et caressa de ses ailes bleues le visage de la jeune fille. Nylone bâilla, étira longuement ses bras chargés de bijoux. La mousseline blanche de sa tunique était mouillée de rosée. Elle ouvrit paresseusement les yeux : sur l’horizon outremer s’élevaient les hautes tours de la cité de Tintagel, mille clochers lumineux au-dessus desquels se croisaient des étoiles filantes. L’oiseau magnifique replia ses ailes, ouvrit son bec doré :

« BIP BIP BIP. »

Nylone s’assit en grimaçant : « Putain ! Fait chier, ce beeper… »

 

0,99 €   Ajouter au panier

La Cité du soleil (nouvelle)

La Cité du soleil (nouvelle)

Paul Grimal a disparu, ne laissant derrière lui qu'un ensemble de notes concernant la Cité du Soleil, cette fabuleuse construction mentale de l'Italien Tommaso Campanella. Des indices convergeant tous vers l'impensable : la Cité du Soleil existerait, quelque part... Mais comment rejoindre une utopie ?

2,99 €   Ajouter au panier

L'Apopis républicain

L'Apopis républicain

Depuis plus de deux siècles, la dynastie des Bonaparte règne sur le monde. Un règne qui devrait se trouver légitimé par la mission d'exploration que mène l'Aiglon aux confins du Système solaire. À moins qu'un assassinat politique ne bouleverse les plans impériaux...

2,99 €   Ajouter au panier

Dernier filament pour Andromède

Dernier filament pour Andromède

La Voie Lactée se meurt, dévorée par l'entropie. Pour la myriade de peuples qu'elle abrite, il n'y a aucune alternative. D'autant que cette fin des temps est orchestrée par les Archontes, désireux de vivre l'Apocalypse jusqu'à son terme. Pourtant les Hu, race faible et mineure, refusent l'inéluctable, notamment Hu-Jon, prêt pour la plus folle des odyssées.

2,99 €   Ajouter au panier

Quand il y aura des pommiers sur Mars

Quand il y aura des pommiers sur Mars

La rhapsodie hongroise de Liszt emplissait l’espace démesuré du hall et ni les conversations ni les tintements des coupes ne parvenaient à occulter les notes aériennes, si parfaites en la circonstance.

Sacha s’approcha de la baie panoramique et leva les yeux vers ce qui se trouvait de l’autre côté. La formidable réalisation des ingénieurs chinois sous l’autorité desquels elle avait travaillé pendant de longues années, lui coupa le souffle.

« Par la moustache de Vladimir Ilitch ! Tu vois ça, Boris ? Il est encore plus impressionnant que je ne l'imaginais… »

Son compagnon maugréa, la bouche pleine.

« Tiens, prend plutôt une coupe. C’est pas tous les jours que tu pourras boire du vrai cham-pagne français, camarade ! »

Avec son front dégarni et ses favoris, Boris ressemblait plus à un savant fou ou à un écrivain sur le retour, qu’à un ouvrier mécanicien. Elle prit le verre qu’il lui tendait, en souriant.

« Tu t’enivres alors que nous contemplons le dernier joyau de la Révolution…

— Peuh ! Sans moi, ce truc-là ne tiendrait pas en un seul morceau, Sacha. D’ailleurs, avec tous les boulons que j’ai serrés, je me demande même s’il va…

— Oh, il volera, je puis vous l’assurer, camarades ! »

0,99 €   Ajouter au panier

Sous le portail de l’ange

Sous le portail de l’ange

Le jour, Lawrence Tidgat est reporter pour le quotidien Vanguardia, l’équivalent barcelonais du Daily Planet. Mais Lawrence ne porte pas de costume bleu frappé d’un grand S. La nuit, il est un exo-botaniste, mercenaire au service des Gitans, ces nouveaux explorateurs de l’espace. Formé par ces sultans des étoiles sur le Monde-Manège, il accomplit pour eux les missions les plus périlleuses aux tréfonds de l’Univers…

0,99 €   Ajouter au panier

Sigmaringen

Sigmaringen

Après la Guerre Crèvecœur, il a été exilé. Le voilà prisonnier sur une planète lointaine, avec pour seule compagnie un robot protéiforme, geôlier répondant au doux nom de Gardienne. Il ne rêve plus que d’une chose : revenir sur Terre. Pour y être jugé.

0,99 €   Ajouter au panier

Dans le ressac électromagnétique

Dans le ressac électromagnétique

La Galaxie se meurt de sa belle mort, ses étoiles s’éteignent les unes après les autres. À l’âge de douze ans, la jeune Kilème est choisie par les hommes pour devenir Navigatrice. À bord de son immense vaisseau, l’Argorande, chargé de semences, elle se prépare à un interminable voyage — un périple de millions d’années-lumière qui l’amènera vers des lieux plus cléments, où la vie existe peut-être encore.

0,99 €   Ajouter au panier

The Fullerton Incident

The Fullerton Incident

« Le « héros », qui n’est autre que… Michel Demuth (on le sait de par les indices  semés de page en page) revient après sa mort, à l’état de fantôme donc, hanter  son ex-femme. Il se retourne sur son passé, refait avec elle le film de son existence avant de se retirer, loin des siens, plus largement de l’humanité, et de se fondre dans une nature plus accueillante. » Richard Comballot.

The Fullerton Incident, dernier texte publié du vivant de l’auteur, est aussi son plus personnel.

0,99 €   Ajouter au panier

Les Climats

Les Climats

Qu’est-ce qui pourrait bien troubler des vacances sur Bella, paradisiaque planète de villégiature recouverte de domaines reproduisant les différents climats de la Terre ? Peut-être une menace extraterrestre…  Une féroce race alien a été signalée dans les parages. Mais comment dénicher dans un coin de paradis un ennemi qui ne ressemble à nulle autre chose que des feuilles mortes ?

0,99 €   Ajouter au panier

Les Années métalliques

Les Années métalliques

Depuis trois siècles, aucun humain n'a plus foulée le sol de la Terre Maternelle. Abandonnée par les hommes, la planète n'est plus occupée que par les machines intelligentes qu'ils ont construit pour le servir et qui continuent leur absurde besogne, année après année, rendant la planète inhabitable. Telle est la mission du Tacticien-Astucieux Heltreb : anéantir les machines pour rendre à l'humanité son berceau, et mettre fin aux années métalliques...

0,99 €   Ajouter au panier

Translateur

Translateur

Sarego Witz est l’un des cinq Translateurs que compte la Galaxie. Avec l’aide d’un symbiote mystérieux, le Bleuté, un nuage de cristaux azurés, Witz peut se déplacer instantanément à travers la Voie Lactée. Lors d’un naufrage de vaisseau spatial, c’est à lui que l’on fait appel, car seul un Translateur est apte à effectuer le sauvetage d’un vaisseau en perdition. Sa nouvelle mission : secourir l’équipage de L’Unitaire du côté de 45 Cygni…

0,99 €   Ajouter au panier

Mnémonique

Mnémonique

Sarego Witz est désormais Translateur-explorateur. Le voilà contacté par l’entreprise Fontaine, une compagnie de transports touristiques dont le directeur a trouvé la mort lors d’une expédition dans les Chapelets de Borgia, une zone de la Galaxie peuplée par les Sacs. Les Sacs, d’immenses outres gazeuses dont les entrailles projettent des visions fantastiques, propres à exciter la convoitise de certains, et dont Witz devra résoudre le mystère…

0,99 €   Ajouter au panier

Nocturne pour démons

Nocturne pour démons

Dans la Cité, il n’est d’organisation plus mystérieuse que la Ligue de la Nuit, qui promeut la liberté sous toutes ses formes. Cette Ligue, Benjad Arglider veut à tout prix l’intégrer. Pour ce faire, il doit passer une épreuve : tuer un démon. Après tout, les démons ne doivent-ils pas être tués ? Commence alors pour Arglider une quête hallucinée qui va le mener aux tréfonds du palais de l’Omnipotent, jusqu’au plus près d’une vérité qu’il n’aurait jamais imaginé.

0,99 €   Ajouter au panier

La Route de Driegho

La Route de Driegho

« L'espace dans le secteur d’Ophiuchus, n’était qu’un vaste poudroiement de soleils, un enchevêtrement de rayonnements et d’incandescences où les différents vaisseaux, en route vers Anaël, Félice ou la Nouvelle-Thuringe, étaient difficilement décelables. »

À bord de leurs deux vaisseaux, Azio et Richard filent vers la planète Griche, dont la capitale, Driegho, attaquée de l’extérieur par des conflits et minée de l’intérieur par une révolution, est sur le point de tomber. Une aubaine pour les deux récupérateurs. Mais leur chemin croise celui d’un vaisseau à l’équipage de pirates aussi libertaires que joueurs, ce qui pourrait bien changer la donne…

2,99 €   Ajouter au panier

À l’est du Cygne

À l’est du Cygne

Basil Coria a été envoyé, pour un voyage sans grande probabilité de retour, vers le système de Sigili, quelque part à l’est du Cygne. Sur la quatrième planète de ce système solaire lointain, la figure du cygne possède une étrange prééminence. Les chétifs indigènes sculptent des oiseaux de pierre à l’image du gigantesque nuage gazeux en forme de cygne qui illumine le ciel nocturne. Une figure qui semble associée à la peur et à la destruction…

1,99 €   Ajouter au panier

Intervention sur Halme

Intervention sur Halme

Le Bureau d’Activités Diverses et le Groupe d’Intervention Universel se disputent la planète Halme, non pas à travers l’espace mais à travers le temps… Pour Loswald Pertch, projeté sur cette planète, il s’agit d’abord de sauver sa propre peau, et si possible, de préserver les intérêts du GIU et d’empêcher la destruction de la Terre dans quelque avenir potentiel…

1,99 €   Ajouter au panier

La Bataille d’Ophiuchus

La Bataille d’Ophiuchus

La bataille d’Ophiucus dure depuis près de deux siècles. Quand le vaisseau Rey-Hiroun fait escale sur Thiège II, c’est l’occasion pour l’équipage épuisé de se délasser et de profiter des plaisirs qu’offre la planète : repos, bonne chère, et femmes… Sway, le second du Rey-Hiroun, rencontre la jeune Criilje. Mais leur idylle naissante est contrariée par le départ prochain du vaisseau : la guerre continue de faire rage et impose aux équipages les dures conséquences de la relativité…

0,99 €   Ajouter au panier

Les Jardins de Ménastrée

Les Jardins de Ménastrée

Glément Mournier n’a qu’un but dans la vie : mettre fin à la dynastie des d’Immarsys, cruelle lignée qui règne non seulement à travers l’espace mais aussi le temps… Mais ç’est le moindre des problèmes pour Glément, qui est lui aussi un voyageur temporel. Plus ennuyeux pour lui, outre l’immoralité des d’Immarsys, est leur immortalité : comment tuer ceux qui sont déjà morts ?

0,99 €   Ajouter au panier

Lune de feu

Lune de feu

Le responsable de la fin du monde, c’est lui, Ludwig Rendhel. Par la faute de l’une de ses inventions, la lune s’est transformée en une sphère enflammée qui détruit la Terre le 12 août 1962. Voyageur du temps, Rendhel revient sans cesse en ce même après-midi pour prévenir la catastrophe. C’est toujours la même chose, c’est toujours la même journée, et la belle jeune fille est toujours la même…

0,99 €   Ajouter au panier

Exit on passeig de gracia

Exit on passeig de gracia

Miguel est photographe et vit à Barcelone avec ses deux amies, Lucia et Eulalia. Mais dans quel Barcelone ? Celui de 1910, où la Sagrada Familia est encore en construction et où Antonio Gaudi périra, victime d’un accident ? Ou bien celui de 1996 ? Tant tous les cas, « on » le poursuit.

Étrange course temporelle, composée de fragments comme autant d’instantanés, Exit on Passeig de Gracia est l’un des textes les plus personnels de Michel Demuth.

0,99 €   Ajouter au panier

À Mélodie pour toujours

À Mélodie pour toujours

Meurtrier, son châtiment sera des plus pervers. On l’a enfermé dans une matrice virtuelle, où il revit toutes les périodes les plus noires de l’Histoire, jusqu’à atteindre Mars, où il retrouve Mélodie. Mélodie Everett-Da Silva, la belle qu’il aurait voulu oublier et qui sera sa malédiction. Un hommage à Serge Gainsbourg.

0,99 €   Ajouter au panier

Extermination Highway

Extermination Highway

Thomas est en prison pour un crime raciste qu'il a bel et bien commis. À sa sortie, homme nouveau, il fait la connaissance d'une Amérindienne qui va lui montrer sa véritable nature. Car Thomas est aussi un loup, qui déambule dans les carcasses automobiles d'Extermination Highway. C’est là qu’il trouvera, peut-être, sa rédemption.

2,99 €   Ajouter au panier

Dirty Boulevard

Dirty Boulevard

Thomas est médecin urgentiste à Paris. Alors que la crise conjugale guette, il découvre le petit monde interlope des catacombes et de des carrières. Là, aux tréfonds de l’underground parisien, il rencontre la diabolique Maneki Neko, actrice porno et sorcière, grande spécialiste de la transgression.

1,99 €   Ajouter au panier

Punishment Park

Punishment Park

Thomas est écrivain. Du moins, c'est ce que croit son entourage. En réalité, il s'agit d'un imposteur hanté par le fantôme de celle à qui il a tout volé, une certaine Eddie qui s'apprête à le guider jusqu'aux escaliers qui descendent vers l'enfer.

2,99 €   Ajouter au panier

Le Serpent à collerette

Le Serpent à collerette

Au pays des Forêts Secrètes se trouvait jadis, en bord de mer, une petite ville austère et gaie nommée Gurmance. Les maisons, blanchies à la chaux, avaient des colombages de couleur, des fenêtres aux carreaux minuscules, des balcons fleuris de colchiques et des toits dont les tuiles vertes luisaient au soleil. Des ruelles pavées de galets serpentaient entre le vieux port, la place des kermesses, l’hôtel du bourgmestre et la chapelle des Trépassés. Et, dans les cent boutiques qui s’y égrenaient, on vendait de la céramique, du drap, des sarcloirs, du pain bis, des ex-voto, des tranches d’espadon et des poupées de cire.

L’une de ces maisons avait été baptisée la Chaumière Bleue, car, bien qu’arborant des poutres d’un bel azur, elle était couverte non de tuiles mais de chaume. Un marin pêcheur, Renaud des Îles, y vivait avec sa famille. Ses ancêtres, venus des archipels de la mer des Glaces, s’étaient installés à Gurmance un siècle plus tôt. Avec sa barbe blonde et son teint brûlé par le soleil, c’était un homme de cœur, qui affrontait les épreuves de la vie avec un sourire inaltérable. Tout le monde, en ville, savait qu’il était bon époux, bon père, et que pour soutenir un ami en péril, il n’eût pas hésité à défier jusqu’au dragon des Sept Gouffres.

Sa femme s’appelait Annelore. Aussi brune qu’il était blond, gracieuse à ravir, elle passait, selon la loi des femmes de pêcheur, de longues journées à l’attendre, tandis qu’il traquait en mer le congre d’argent et le saumon d’or. Pendant ce temps, pour ne pas penser aux récifs ni aux tempêtes, elle laissait ses doigts courir, inlassables, sur son métier de dentellière. Et, qu’on lui commandât napperons, bonnets, mouchoirs ou tabliers, elle les ornait de motifs si admirables qu’on repartait de chez elle ébloui, en répétant à la ronde qu’elle était la plus habile brodeuse du canton.

1,99 €   Ajouter au panier

Mérélune

Mérélune

La mer est bonne sorcière. Elle perd l’homme qui la sert.

À Raïmo le pêcheur, elle donne des congres, des baudroies, des langoustes. Du fil à retordre, surtout. À longueur de journée — la nuit aussi, parfois —, il trime sur son bateau, tire sur ses filets, joue de la voile et de la rame, défie eau, sel et vent, durcit ses muscles en un corps à corps qui n’en finit pas. Elle, en échange du poisson qu’elle lui accorde, lui prend sa jeunesse, mois par mois, sans qu’il s’en aperçoive, sinon quand il rentre chez lui, le soir, dans sa maison aux pierres couvertes de lichen.

Sa jeunesse… Il va sur ses quarante ans, bientôt. Boiteux de naissance, il n’a pas trouvé les mots pour dire aux filles du pays que, faute de savoir danser, il avait le pied marin et de l’endurance pour deux. L’une après l’autre, elles en ont choisi de plus beaux. Alors, par les aubes claires de juin, il prie en secret Mérélune, la Dame du fond des eaux, de lui envoyer une femme?: une épouse qui l’aimerait, tiendrait son foyer, s’inquiéterait devant un ciel trop noir, se signerait les jours de tempête?; et, avec elle, un fils à qui il apprendrait à naviguer, à remonter les courants, à lancer un filet sur un banc de maquereaux…

Mais rien ne vient. Dans les grottes liquides des profondeurs, la Dame des légendes reste indifférente à sa supplique. Il sait bien, d’ailleurs, qu’il est dangereux de l’invoquer. Aux hommes qui lui déplaisent, ses doigts transparents lancent parfois des sorts. De ceux dont on ne parle qu’à voix basse…

Des sortilèges de verre.

0,99 €   Ajouter au panier

La Nouvelle Alice

La Nouvelle Alice

Un beau dimanche de juin, peu après son retour d’outre-miroir, Alice fut invitée chez son oncle Donatien-Alphonse, marquis de S., qui venait d’acquérir dans le Cheshire un manoir entouré de sulfureux ombrages. Sous les dorures de la salle à manger, entre des tapisseries figurant les ébats des satyres et des nymphes, un délicieux repas lui fut servi : une terrine de lapereau Attila, un agneau tendre comme une fossette de bébé, un apple-pie Messaline nappé d’un coulis si parfumé qu’elle en reprit trois fois. Presque aussitôt, pourtant, elle sentit que la tête lui tournait et demanda que l’on ouvrît un peu la fenêtre.

« Le déjeuner est fini, observa son oncle. Jusqu’à l’heure du thé, tu peux t’amuser à ta guise… Moi, je vais m’accorder une petite sieste. »

Là-dessus, il gravit l’escalier de marbre qui menait à sa chambre, suivi par un robuste garde-chasse et deux servantes d’une figure exquise.

« C’est singulier ! songea Alice. Pourquoi lui faut-il tant de monde pour une simple sieste ? »

À vrai dire, elle était un peu déçue de se voir ainsi abandonnée. Mais, en petite fille bien élevée, elle garda ses réflexions pour elle. Puis, ayant cherché un instant comment égayer son après-midi, elle se prit à frapper joyeusement dans ses mains.

 

0,99 €   Ajouter au panier

  1 2 3 4 5 6 7 8 9  

Ça vient de paraître

La Volonté de se battre

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 101
PayPlug