Les critiques de Bifrost

Rêveurs de pôles

Rêveurs de pôles

Emmanuel HUSSENET
SEUIL
189pp - 35,50 €

Bifrost n° 38

Critique parue en avril 2005 dans Bifrost n° 38

Le vrai connaisseur se méfie d’instinct des « beaux livres », aux illustrations trop clinquantes. Souvent, passé le premier mouvement d’attirance, on s’aperçoit, après y avoir regardé de plus près, que les documents colorés ne sont pas si exceptionnels, et surtout que le texte, pur remplissage, ne s’avère pas à la hauteur de l’ambition.

L’ouvrage d’Emmanuel Housset, consacré aux représentations graphique, cinématographique et littéraire des explorations polaires réelles ou imaginaires, échappe à ce travers commun. Les illustrations sont réellement de qualité et, même si l’amateur (très) éclairé en connaît sans doute déjà une bonne partie, il ne pourra que s’incliner devant la qualité des reproductions (voir par exemple l’œuvre du peintre J.-G. Inca p. 177).

L’ouvrage se découpe en chapitres mettant chacun l’accent sur un motif particulier : le pôle utopique, le pôle vernien (inévitable), le pôle du cinéma, le pôle de l’aventurier (vive Jack London !), le pôle fantastique, le pôle des peintres, le pôle de la poésie, le pôle de l’improbable, etc… L’auteur ne cherche pas à épuiser le sujet, mais à illustrer chaque motif par des exemples aussi pertinents que spectaculaires. Les noms de Jules Verne, H.P. Lovecraft, Saint Brendan, Victor Hugo, Barjavel, Caspar David Friedrich seront donc naturellement au rendez-vous. J’attirerai particulièrement l’attention du lecteur sur le chapitre « Le pôle des enfants », avec un hommage à Pierre Probst (mais si, le papa de Caroline !), le « Lion de glace blanche » imaginé par le grand Mervyn Peake, et surtout une image d’Epinal représentant « Ketty sur un glaçon » avec sa chèvre favorite, l’ensemble valant son pesant de fromage blanc.

Une splendide invitation au voyage polaire… dans les livres.

Joseph ALTAIRAC

En précommande

Bankgreen, l'intégrale

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 92
PayPlug