“Body Snatchers” : l'avis de l'Épaule d'Orion

« Ficelé comme un scénario hollywoodien, d’où sa relative facilitée d’adaptation à l’écran, le récit est redoutable d’efficacité. Body Snatchers se lit d’une traite, sans pause ou temps mort. Au-delà de la thématique du simulacre […], c’est dans la peinture de la ville de Mill Valley alors que sa population mute que Jack Finney montre le plus de talent. » L'Épaule d'Orion

Body Snatchers - L'Invasion des profanateurs
Body Snatchers - L'Invasion des profanateurs

Ça vient de paraître

Body Snatchers – l'invasion des profanateurs

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 107
PayPlug