Aux douze vents du monde : l'avis de Yossarian

« Éminemment fraternelles, toujours politiques dans la meilleure acception du terme, ouvertes à autrui, les nouvelles d’Ursula Le Guin dévoilent donc toutes les nuances d’une sensibilité chaleureuse et d’une intelligence aiguisée. Celle d’une humanité fragile, sans cesse frappée par la finitude de sa condition et pourtant toujours prompte à s’émerveiller. » Yossarian

Ça vient de paraître

Waldo

Le prochain Bifrost

Bifrost n° 95
PayPlug