Dernières nouvelles du Bélial'

“Noon du soleil noir” : la soirée jeu de rôle !

Cela se passe dans la plus grande ville du monde connu. La Cité de la toge noire, la Ville aux mille fumées, donnez-lui le nom que vous voulez, vous y êtes déjà allé… et nous vous proposons d’y retourner, en compagnie de L.L. Kloetzer, sur la chaîne YouTube du Bélial’.
Qu’y a-t-il de plus amusant que discuter d’un roman, si ce n’est jouer dans l’univers dudit roman ? Fervents amateurs de jeux de rôle, Laure et Laurent Kloetzer feront jouer feront jouer le Bélial’ (ala Nico Fructus et Erwann Perchoc) dans l’univers de Noon du soleil noir, le 30 juin, partie à laquelle nous vous convions !

 

“Body Snatchers” de l'Autre Côté des livres

« … Jack Finney nous déroule une histoire d’invasion extraterrestre paranoïaque et terrifiante à souhait même si elle ne contient quasi aucune scène sanglante à proprement parler. Toute la tension est dans l’attente et l’incertitude, avec un rythme allant crescendo au fur et à mesure que le protagoniste se retrouve prisonnier de lieux pourtant très familiers. » De l'autre côté des livres

“Noon du soleil noir” : l'avis de Gromovar

« Juste dans son ton, roué et amusant, Noon du soleil noir se lit donc vite et avec joie. C'est le texte d'un auteur qui connaît assez bien le S&S pour lui rendre hommage avec distanciation, un texte référencé qui, magie de son allant et de son iconographie, embarque aussi les lecteurs qui n'ont pas les références. » Quoi de neuf sur ma pile

Précommande ouverte pour le Bifrost 107 !

Le Bifrost n° 107 est maintenant disponible à la précommande !
Au programme de ce numéro estival, prévu le 7 juillet, le plein de fictions avec des des nouvelles signées Sarah Pinsker, Jean-Marc Ligny, Ken Liu, Ketty Steward, Ray Nayler et Audrey Pleynet.

“Body Snatchers” : en librairie

La sortie du jour, c'est Body Snatchers – l'invasion des profanateurs de Jack Finney (trad. de Michel Lebrun). Enrichi d'une postface de Sam Azulys et d'une bibliographie par Alain Sprauel, présenté dans une traduction révisée et sous une couverture d'Aurélien Police, ce classique du roman d'invasion alien est à présent disponible, en papier comme en numérique, dans toutes les bonnes librairies et sur belial.fr.

“Les Quatre Vents du désir” : l'avis de Yossarian

Après Aux Douze Vents du Monde, Les Quatre Vents du Désir vient donc compléter avec bonheur un panorama de nouvelles riche et varié, offrant un aperçu qui, s’il n’est pas exhaustif, n’en demeure pas moins représentatif de l’œuvre d’Ursula Le Guin. Un must-have, on vous a dit.

“Noon du soleil noir” : l'avis d'Apophis

« Noon du soleil noir est une réussite totale, marquant le retour tonitruant de Laurent Kloetzer à la Fantasy et la première incursion de l’écrivain à quatre mains qu’il forme avec sa compagne dans ce genre littéraire. » Le Culte d'Apophis

“Opexx” sur l'Épaule d'Orion

« Opexx est un court roman très réussi, en ce sens qu’il n’est pas du tout ce qu’il semble être de prime abord. C’est un texte qui s’installe dans un trope science fictif, l’action armée portée sur d’autres mondes, le place face à l’altérité et met en lumière ses contradictions. Opexx est un roman qui raconte la complexité du caractère humain. » L'Épaule d'Orion

Ça vient de paraître

Body Snatchers – l'invasion des profanateurs

Le dernier Bifrost

Bifrost n° 106
PayPlug